X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Girard-Perregaux

Rechercher dans :
Louis Moinet - Metropolis Magic Green : Une poésie en vert

Louis Moinet Metropolis Magic Green : Une poésie en vert

Les ateliers Louis Moinet proposent une nouvelle version chromatique d'un vert éclatant de la montre Metropolis.

La Metropolis avait fait grand bruit au dernier Baselworld. Il s'agit de la seule et unique création Louis Moinet dotée d’index en chiffres romains. Des chiffres romains d’une architecture si particulière, unique, qu’ils sont les héros du produit. Leur design tout d’abord, est directement issu du fameux compteur de tierces, premier chronographe de l’histoire (Guinness World Record). Leur construction ensuite : chaque index présente trois pans sur lesquels dansent la lumière. Leur flanc présente une partie diamantée et satinée, afin d’amener l’éclat le plus profondément dans le cadran et donner une étincelle de vie à la pièce. Le contraste de couleurs est accentué par la laque blanche posée sur chaque index. Plus rare encore, ceux-ci se déployaient sur un cadran très architecturé dont la couleur bleue offrait un contraste et un éclat tout à fait uniques en horlogerie : le Magic Blue. Il ne ressemble ni à de l’émail, ni à de la laque, ni à une galvanisation. Il offre une profondeur unique, une puissance évocatrice de l’immensité galactique dans laquelle Louis Moinet lui-même faisait ses recherches en astronomie.
Aujourd’hui, Les Ateliers Louis Moinet sont parvenus à égaler cette composition chromatique dans un vert éclatant, le Magic Green. Il aura donc fallu près d’un an de développements pour traduire la puissance du Magic Blue en un Magic Green d’égale intensité.
Cette variation de ton offre à Metropolis un éclat nouveau qui renforce son inspiration moderniste. La pièce associe le talent visionnaire de l’inventeur du chronographe et de la haute fréquence à un travail architectural de fond. Les Ateliers Louis Moinet ont ainsi dépassé les conventions néoclassiques pour adopter un parti pris fort, contemporain, comme ils ne l’avaient encore jamais fait.

Metropolis Magic Green : Une poésie en vert

Metropolis Magic Green © Louis Moinet

Un triple ajourage audacieux

Metropolis affiche un triple ajourage – index, cadran, cornes et ponts verticaux – qui confère à la pièce un éclat tridimensionnel unique. Le premier ajourage s’impose aux index romains. C’est la première fois qu’un garde-temps Louis Moinet en comporte. Les Ateliers y ont donc apporté un soin tout particulier afin de produire un résultat ultra moderne, totalement inédit. Pour faire danser la lumière, ils ont été réalisés en trois pans de géométrie différente. Leur flanc présente une partie diamantée et satinée, afin d’amener l’éclat le plus profondément dans le cadran et donner une étincelle de vie à la pièce. Le contraste de couleurs est accentué par la laque blanche posée sur chaque index.
Ensuite, pour créer de la perspective, ces index sont en suspension au-dessus du vide. Une virtuosité artisanale permet de les relier à une bague centrale et au rehaut en néoralithe noire, une matière innovante choisie par Louis Moinet pour sa pureté.

Une identité 100% Louis Moinet

Metropolis conserve en tous points les marqueurs identitaires de Louis Moinet. Le calibre LM45 (48 heures de réserve de marche) est inédit. Il a été conçu et assemblé selon les exigences chronométriques rigoureuses de la maison, et est signé des poinçons Louis Moinet qui en représentent les valeurs : la fleur de lys pour l’histoire unique de son créateur, les deux clefs pour l’horlogerie créative, le lion pour l’art & le design, l’étoile pour la rareté.
Son cadran présente le second ajourage de Metropolis, entre 8h et 12h, qui permet de découvrir chaque battement de son calibre exclusif. Cette ouverture dégage l’échappement, cadencé à 28 800 alt./heure, ainsi que l’aiguille décentrée des secondes, le tout étant agencé pour permettre au regard de ne rien perdre de l’animation de Metropolis.
Les finitions du mouvement font appel aux nobles traditions de la haute horlogerie : Côtes de Genève, anglages diamantés, roues cerclées, perlage. Le fond saphir dévoile les mouvements du rotor monté sur roulement à billes. Le Clou de Paris cher à Louis Moinet au XIXe siècle a été réinterprété dans une version concentrique, donnant une impression de mouvement. Les heures, minutes et secondes se lisent quant à elles sur les aiguilles emblématiques de Louis Moinet, les « Gouttes de Rosée » à double lignée.

Neo, ou l’architecture d’une boîte unique en horlogerie

Le boîtier de Metropolis (43,2 mm de diamètre) a été baptisé Neo, tant ses solutions techniques nouvelles ont permis de créer une silhouette inédite en horlogerie. Tout y est construit autour de deux ponts verticaux qui traversent la pièce pour accueillir le bracelet à chaque extrémité de leurs cornes, lesquelles intègrent le troisième et dernier ajourage de la pièce. Ces ponts enserrent le container du mouvement, que domine la lunette à six vis, l’une des marques de fabrique de Louis Moinet.
Au total, pas moins de 55 éléments différents fusionnent pour créer un effet visuel unique. Son bracelet crocodile est quant à lui proposé avec la boucle déployante ornée de la Fleur de Lys, symbole de Louis Moinet.

Metropolis Magic Green sera disponible au printemps 2018 en deux premières séries limitées de 60 pièces, en acier et en or rose 18K, avec une première proposition accessible à partir de CHF 10'500.-

La marque

La Maison Louis Moinet est née de la passion d’un homme qui se retrouve aujourd’hui dans chacune de ses créations. Elle conduit le concept d’exclusivité à son paroxysme en ne développant que des séries limitées.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi