×

Cette recherche est sponsorisée par Schwarz Etienne

Rechercher dans :
SIHH
Interview - Fabienne Lupo, Présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie

Interview Fabienne Lupo, Présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie

Fabienne Lupo explique comment la Fondation de la Haute Horlogerie s’emploie à renforcer son rôle de référence pour l’industrie horlogère.

Lors de la Dubai Watch Week, je me suis entretenu avec Fabienne Lupo, Présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie. Elle était venue y présenter l'une des réalisations marquantes de la Fondation cette année, la publication du premier Livre Blanc de la Haute Horlogerie. Il ne s’agit pourtant là que de l'un des nombreux changements majeurs que la fondation a initiés cette année.

Quelle est la raison de ce Livre Blanc de la Haute Horlogerie ?
La Fondation de la Haute Horlogerie a toujours eu pour mission de promouvoir les valeurs et l'expertise de la haute horlogerie et nous voulons nous positionner comme la référence en la matière, une sorte de «ministère de la haute horlogerie», sans aucune prétention. Il fallait commencer quelque part et nous avons pensé que la meilleure façon de le faire était d’établir une définition claire et objective de la haute horlogerie, ou de ce qu'elle devrait être. Il nous a fallu trois ans pour rédiger le Livre Blanc que nous avons présenté cette année, mais nous ne l'avons pas fait seuls, car ce n'est pas à nous de dire ce que la haute horlogerie doit ou ne doit pas être. Nous avons rassemblé un groupe d'experts composé de journalistes, de détaillants, de conservateurs, de spécialistes et de collectionneurs, tous passionnés par l'horlogerie, mais aussi indépendants, c'est-à-dire sans lien aucun avec une marque particulière. Ils ont tous accepté de nous aider sur une base de volontariat.
Ce fut pour la Fondation un gros travail que de mettre par écrit une définition de la haute horlogerie. Ce n’est cependant qu'une première étape, et il ne fait aucun doute que des améliorations lui seront apportées. Désormais, nous avons donc mis des mots derrière quelque chose que tout le monde comprenait, mais avait du mal à définir.

fhh-livre-blanc

Il y aura de grands changements au SIHH l'an prochain. Pouvez-vous nous les expliquer?
Je suis très heureuse des nouveaux développements apportés au SIHH parce que je suis une fervente défenseur de l'ouverture et de l'unité. L'année prochaine, le SIHH se tiendra sous la bannière de l'ouverture vers de nouvelles marques, comme l’atteste par exemple le retour de Girard-Perregaux, l'une des marques fondatrices de la Fondation de la Haute Horlogerie. Ulysse Nardin et cinq marques indépendantes rejoindront en outre le Carré des Horlogers. Le SIHH accueillera ainsi 30 marques, et c'est la première fois qu'il y en aura autant. Sauf erreur, jusqu’à présent, le maximum était de 19 marques. Mais nous devons aussi rester attentifs car l’un des éléments qui font la spécificité du SIHH est son exclusivité, et nous ne pouvons pas trop grandir non plus.

sihh 2017

Vous parlez d'ouverture. Le SIHH s’ouvre pour la première fois au public en 2017. Pourquoi cette décision ?
Nous en parlons depuis longtemps, mais pour un certain nombre de raisons, nous n'avons jamais franchi le cap. A mon avis, aujourd’hui est le moment idéal pour le faire aujourd’hui, car c'est un moyen d'accompagner la distribution et les détaillants, des liens toujours plus forts unissant les marques, les détaillants et le client final. Les marques souhaitent aller encore plus loin dans le développement de cette relation et elles doivent aller au-devant de leurs clients pour les connaître. Il s'agit d'une phase de consolidation de cette relation pour laquelle les marques exposantes nous ont fait part de leur intérêt. Elles considèrent également qu’il est dommage que les clients ne puissent pas partager cette fantastique plate-forme commerciale dans laquelle elles ont considérablement investi.

Dans le contexte économique difficiles auxquelles font face de nombreuses marques, le fait que la FHH se concentre uniquement sur la haute horlogerie signifie-t-il que vous pourriez in fine aider l'industrie dans son ensemble?
Lorsque l'on est en pleine tempête, on a besoin d'un phare, et je pense que c'est dans ces circonstances-là que le rôle de la FHH devient encore plus important. Nous sommes une référence et les marques sont heureuses de s'abriter sous notre toit. Elles se sentent plus fortes avec nous que seules. Une fondation comme la nôtre, avec son rôle de référence, peut en effet devenir plus forte en pareils moments.
 

Vous aimerez aussi