X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jaeger-LeCoultre

Rechercher dans :
Zakaa - Comment rester au top lorsque les temps sont durs

Zakaa Comment rester au top lorsque les temps sont durs

Deremi Ajidahun, doyen du luxe nigérian et fondateur du groupe Hole19 - qui comprend le détaillant de montres Zakaa -, partage avec WorldTempus les secrets qui permettent de faire prospérer les affaires même en cas de crise sanitaire mondiale.

Personne ne s'attendait à ce que l’année 2020 se passe comme elle s’est déroulée - ce qui est un euphémisme, mais beaucoup d'entre nous, y compris vous-même, avaient de grands espoirs au début de l'année.
Nous avons commencé l'année par la très réussie et très agréable LVMH Week à Dubaï, et j'espère que l'année 2021 verra le retour de cet événement. Après cela, j'ai passé la fin du mois de février et le mois de mars à faire la fête avec ma famille ; je suis devenu grand-père pour la deuxième fois. Puis, le confinement mondial total est arrivé et je me suis retrouvé coincé à Londres. Le Nigeria a fermé ses frontières de février à septembre et toutes les boutiques Hole19, y compris la boutique Hublot du Transcorp Hilton, ont été fermées. La boutique Hublot au Nigeria se trouve au Transcorp Hilton d'Abuja, un hôtel de 600 chambres qui possède un taux d’occupation de 90 % généralement. L'hôtel a été fermé pendant plusieurs mois et a rouvert en juin (la boutique a été rouverte en août), et est actuellement occupé à environ 30 %.

Comment rester au top lorsque les temps sont durs

Boutique Hublot © Hole19 Group

Malgré les circonstances, vous avez réussi à maintenir de bons contacts avec vos clients et à poursuivre les ventes. Quelle a été votre stratégie pour y parvenir ?
Nous avons pris soin de nos clients pendant la pandémie. Par exemple, pour Hublot, nous avons utilisé plusieurs méthodes novatrices pour maintenir l'engagement et l'intérêt des clients pour la marque. Tout d'abord, nous avons lancé une campagne pour connaître le produit via les réseaux sociaux : nous avons discuté de la marque en profondeur et des éléments clés de la marque via Instagram Live et Instagram Stories. Ensuite, nous avons utilisé le marketing direct de WhatsApp avec un contenu spécialement conçu pour attirer et divertir nos clients.

Nous avons également organisé des réunions Zoom avec les clients pour la présentation des produits. Les nouveautés présentées lors de la Dubai Watch Week ont fait l'objet de campagnes de promotion sur toutes nos plateformes : WhatsApp, Instagram et Zoom. Nous avons organisé régulièrement des visites virtuelles de la boutique Hublot pour les clients et avons créé différents packages. Enfin, je me suis impliqué directement, en restant en contact avec les clients par téléphone pendant la pandémie.

Comment rester au top lorsque les temps sont durs

Deremi Ajidahun © Zakaa

Beaucoup d'entreprises ont dû sortir de leur zone de confort et essayer de nouvelles choses pendant cette période. Pouvez-vous nous donner un exemple de la façon dont vous avez été obligés de sortir des sentiers battus dans la conduite de vos affaires ?
En tant qu'entreprise, nous avons bien sûr dû trouver des solutions rapides et créatives pour répondre aux besoins de nos clients, après le confinement. En raison du verrouillage des frontières, cela a également affecté la logistique. Un jour, nous avons demandé à notre transitaire suisse de s'occuper d'une livraison spéciale. Il a mis quelqu'un dans un avion avec une montre pour une livraison côté piste de l’aéroport. Nous avons organisé la collecte de la montre côté piste sans que la personne qui la livrait n'ait à entrer dans le pays. Le vol du transporteur avait un délai d'exécution de trois heures, il était donc crucial que tout se déroule parfaitement. Nous y sommes parvenus grâce aux relations solides que nous avons développées et entretenues au fil du temps avec nos partenaires.

Même si les grands événements du passé ne sont pas vraiment une option pour nous en ce moment, cela ne veut pas dire que les interactions en face à face - si importantes dans l'industrie du luxe - sont impossibles.
Dès que nous avons pu le faire, nous avons eu un mini showroom pour 20 personnes, après le confinement. Nous avons veillé à une sécurité totale face au Covid-19, dans le showroom, pendant que nous parlions de la marque et interagissions avec nos invités.

Comment pensez-vous que la pandémie a changé la façon dont les affaires sont menées au Nigéria ? Bien sûr, vous pouvez mieux nous informer grâce à votre propre expérience et à votre exemple.
Nous avons pu poursuivre nos stratégies de confinement après le confinement, ce qui a été un avantage. Le Nigeria a connu des manifestations anti-gouvernementales dans la période post-confinement, qui ont forcé les gens à rester chez eux, même si le confinement avait été levé. Ces protestations n'ont pas eu d'impact drastique sur l'entreprise car nous avions déjà pu nous éloigner du modèle traditionnel de magasins en brique et en mortier. Cela dit, c'est toujours une partie très importante de notre expérience d'achat, car les clients apprécient de faire leurs achats en magasin et de pouvoir prendre un verre de champagne ou un café, dans le cadre d'une expérience de luxe totale. La possibilité de continuer à appliquer nos stratégies développées lors du confinement nous a permis de rester en contact avec nos clients et de maintenir notre relation avec eux.