X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Carl F. Bucherer

Rechercher dans :
Piaget - Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

Piaget Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

Chabi Nouri, CEO de Piaget, était disponible au vernissage de « Dysfunctional » et s’est entretenu avec WorldTempus au sujet du « mariage » évolutif entre luxe et art contemporain.

À la 58ème Biennale de Venise, la gigantesque foire d’art contemporain qui s’est ouverte au public le week-end dernier, l’un des vernissages les plus courus a été celui d’une exposition hors-site intitulée « Dysfunctional », qui présentait une sélection d’œuvres produites en collaboration avec Piaget, maison appartenant au Groupe Richemont.

Le cadre, splendide, de l’exposition était la Galleria Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro, un musée situé dans un palais vénitien gothique dans le quartier historique de Cannaregio, où Piaget a exposé sa relation avec la création artistique contemporaine tout en mettant en avant quelques-uns de ses savoir-faire ancestraux.

Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

© Piaget

C’est sur cette étroite frontière entre art et design que Piaget s’est positionnée avec le fruit de sa collaboration avec le duo de designers connu sous le nom de Verhoeven Twins (les frères Joep et Jeroen), représentés par la Carpenters Workshop Gallery, une galerie d’art et de design qui se consacre depuis 2006 à la présentation d’œuvres fonctionnelles de design produites avec une sensibilité artistique. Les œuvres présentées par les Verhoeven Twins étaient réalisées en verre industriel façonné comme des bulles de savon, pour la plupart suspendues au plafond de la loggia au troisième étage du palais, bien placées pour capturer et refléter les chaudes lumières de Venise.

Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

Les Verhoeven Twins à l'oeuvre © Piaget

Piaget avait donné carte blanche aux jumeaux Verhoeven pour produire leur ensemble en verre intitulé « Moments de bonheur », consistant en une douzaine de pièces dont la seule fonction était de refléter la lumière ambiante naturelle. La structure en or jaune 24 carats auquel étaient suspendues les bulles a été présentée comme un hommage à la tradition suisse de la Maison en matière d’orfèvrerie.

Chabi Nouri, CEO de Piaget, était disponible au vernissage de « Dysfunctional » et s’est entretenu avec WorldTempus au sujet du « mariage » évolutif entre luxe et art contemporain.

Piaget a choisi de collaborer avec Carpenters Workshop, une galerie connue pour sa détermination à brouiller les frontières entre l’art et l’artisanat. Cela explique-t-il votre collaboration ?
Ce positionnement est vraiment ce qui a provoqué le déclic entre nous. À la galerie Carpenters Workshop, l’art et l’artisanat sont sur un pied d’égalité. L’artisanat est l’élément fondamental de l’art qu’il présente. Et c’est précisément ce que nous faisons chez Piaget, avec la fusion entre notre art et notre créativité, et le travail que nos artisans accomplissent en façonnant l’or à la main ou en travaillant avec les pierres. Historiquement, nos fondateurs appelaient nos artisans « les artistes » et l’art a toujours été une partie importante de nos valeurs. Nous avons pensé que cette collaboration serait intéressante pour nous permettre de puiser notre inspiration dans d’autres arts et d’apporter le travail de ces artistes dans notre propre environnement. Regarder le monde extérieur est une façon pour nous de repousser les limites de nos artisans pour réinventer leur savoir-faire, pour montrer des façons de travailler à différentes échelles, dans différents écosystèmes et avec de nouvelles contraintes. Nos produits – en particulier nos montres – sont des œuvres d’art fonctionnelles.

Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

Les Verhoeven Twins © Piaget

Quelle est votre vision de l’incursion du luxe dans l’art contemporain ?
En ce qui concerne Piaget, la connexion avec l’art est très pertinente parce que nos propres créations sont des œuvres d’art réalisées par des artistes hautement entraînés. Nous considérons nos propres pièces comme des œuvres d’art multi-dimensionnelles, souvent uniques, tout comme les œuvres d’art. Notre relation à l’art concerne aussi la préservation des arts. Au sein de notre Maison, nous disposons d’un savoir-faire qui s’est perpétué au fil des générations. Avec chaque nouvelle pièce, nos artisans inventent ou réinventent un nouvel art dans un processus résolument dynamique. Nos artisans me disent que même après 40 ans chez Piaget, ils continuent à perfectionner de nouvelles techniques, en partie parce que nous les encourageons à repousser leurs propres limites.

Est-ce que Piaget s’est impliquée dans les arts par le passé ?
Piaget a souvent collaboré avec des artistes vivants, d’abord dans les années 1960 avec Salvador Dali et plus récemment avec Pierre et Gilles, Willy Rizzo ou Richard Avedon. Aujourd’hui, nous ne nous limitons pas à l’art contemporain. Nous avons travaillé avec des artisans italiens spécialisés dans les micro-mosaïques, un art qui remonte au XVème siècle. Notre but est de préserver cet art et de l’inclure dans nos propres créations. Nous nous concentrons sur les arts qui sont pertinents pour Piaget parce qu’il est crucial qu’il y ait une affinité entre notre Maison et ses artisans, et l’art ou l’artisanat spécifique en question pour respecter notre propre authenticité. Nous avons un réel savoir-faire dans l’art de travailler l’or et les couleurs (essentiellement avec des pierres) et cela offre un extraordinaire éventail sur lequel s’impliquer dans des collaborations extérieures.

Piaget est sponsor de cette exposition mais son nom n’apparaît nulle part. Pourquoi ?
Cette scène est faite pour les artistes. Notre collaboration avec les Verhoeven Twins pour produire « Moments de bonheur » fait écho à notre esprit. Nous n’avons pas besoin de mettre notre nom en avant parce que nous respectons le travail des artistes. L’or utilisé pour soutenir leurs pièces est un hommage à notre savoir-faire avec l’or. Nous avons aussi l’intention de commander d’autres œuvres avec différents éléments en or qui voyageront à travers le monde très bientôt. En particulier, les Verhoeven Twins créeront cinq œuvres d’art uniques avec de l’or 24 carats pour quelques-unes de nos boutiques principales que nous prévoyons de dévoiler au cours de l’année.

Piaget présente « Moments de bonheur » à la Biennale de Venise

Les Verhoeven Twins et Chabi Nouri, CEO de Piaget © Piaget

Pourquoi avez-vous choisi Venise pour montrer le fruit de cette collaboration ?
Venise est aujourd’hui une plaque tournante pour l’artisanat. Elle est encore, et peut-être plus que jamais, essentielle à la fois pour l’art et le design. C’est pourquoi, cela avait du sens pour nous d’être ici. Voir les lumières de Venise reflétées dans ces pièces correspond plutôt bien à l’écosystème de Piaget. Au-delà de cette collaboration, nous avons toujours entretenu une excellente relation avec l’Italie. Nous sommes présents à Venise depuis une trentaine d’années, en particulier avec notre engagement actuel de restaurer et d’assurer l’entretien du mécanisme opérationnel de l’horloge de la tour de la Place Saint-Marc et l’horloge dans la cour du Palais des Doges. Nous avons le savoir-faire nécessaire, tant technique que scientifique, pour préserver ces œuvres d’art fonctionnelles et cela est une source d’inspiration pour nous. En outre, Venise est un lieu où la magie opère.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

140 ans d’histoire ininterrompue ont permis à Piaget de se forger une expertise joaillière et horlogère unique. Véritable manufacture de Haute Horlogerie où cohabitent l’art de l’extra-plat avec celui du sertissage le plus fin, la Maison possède une signature esthétique toujours élégante et raffinée.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi