X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Patek Philippe

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Patek Philippe - Philippe Stern

Patek Philippe Philippe Stern

Ancien président**

Semez la bonne graine au bon moment et vous engrangerez plus tard une formidable récolte. Voilà qui résume parfaitement la vie et l’oeuvre de Philippe Stern. L’éminent rôle chronométrique de Patek Philippe au XXe siècle s’explique par des visions et des actions ciblées. L’exemple le plus éloquent est celui de la Nautilus, tant convoitée de nos jours. Quand il était aux commandes de l’entreprise, Philippe Stern observait avec beaucoup de scepticisme le battage fait autour de cette montre-bracelet de luxe en acier inoxydable, à la fois sportive et élégante : « ll me paraît particulièrement malhonnête d’affirmer, comme on l’entend souvent dire, que les acheteurs d’une Patek Philippe peuvent la revendre dès le lendemain en faisant un énorme bénéfice. C’est plutôt l’intérêt personnel qui devrait les guider. » C’est notamment pour cela qu’il a adopté des mesures rigoureuses sur le plan de la production et des ventes.

Philippe Stern

Philippe Stern © Patek Philippe

Prenant le contre-pied des habitudes face à l’accroissement de la demande, il a jugulé la production, raréfié le réseau de revendeurs et appliqué une discipline de fer. Il a réuni sous un même toit la fabrication des montres et l’administration en créant un opulent complexe de bâtiments dans le quartier genevois de Plan-les-Ouates. En 2001, il a inauguré le musée de l’entreprise, une réalisation qui n’a pas sa pareille. La même année, Philippe Stern, né en 1938 et père de Thierry Stern qui assume la présidence depuis 2009, participait à un ambitieux projet de recherche sur le silicium. Il jetait ainsi les bases du projet Advanced Research qui a abouti, en 2005, à la première montre-bracelet haut de gamme à roue d’échappement en silicium. Le spiral Spiromax lancé l’année suivante anime aujourd’hui la plupart des calibres mécaniques de Patek Philippe. Philippe Stern a donné le coup d’envoi de la fabrication de ses propres boîtiers et bracelets. Il a racheté une fabrique de cadrans et a redonné vie à des artisanats d’art tombés dans l’oubli. En bref : il a apporté à Patek Philippe une croissance sans exemple et une renommée qui confine au légendaire. Philippe Stern n’a jamais demandé d’autorisations à personne, tout au plus a-t-il sollicité des conseils. En fin de compte, il a pris toutes les décisions porteuses d’avenir avec la hauteur de vue qui le caractérise. « Nous avons de véritables avantages à être une entreprise familiale. Nous pouvons planifier et investir à long terme, parce que nous savons exactement pour qui nous le faisons. Nous pouvons toujours nous donner du temps pour réfléchir précisément à ce que nous voulons faire ou non. Pour nous, en dernière analyse, c’est le résultat qui compte. »

*Rédigé par Gisbert Brunner

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >