×

Cette recherche est sponsorisée par Mauron Musy

Rechercher dans :
Omega - Erich Schärer et son Omega Seamaster

Omega Erich Schärer et son Omega Seamaster

L’association entre le bobeur suisse de légende, Omega et la Seamaster a presque 50 ans

Le palmarès d’Erich Schärer dans le bobsleigh est impressionnant, avec quatre médailles olympiques (une en or, deux en argent et une en bronze) et quatorze médailles décrochées aux Championnats du monde (sept en or, trois en argent et quatre en bronze). Il porte une Omega Seamaster depuis qu’il en a reçue une après son premier titre de champion du monde – et il la porte encore aujourd’hui.

Parlez-nous de votre carrière
En tant qu’athlète, j’ai été entraîné dans le monde du bobsleigh à la fin des années 1960. A cette époque, l’équipe suisse recherchait des sprinteurs puissants pour lui donner un avantage décisif au départ des courses. Tout était nouveau et nous nous entraînions sur des routes. Après avoir débuté comme pousseur, j'ai décidé de devenir pilote de bob en 1972. J'ai remporté plusieurs championnats du monde avec l'équipe suisse et une médaille d'or en bobsleigh à deux aux Jeux olympiques de Lake Placid en 1980.

Je suis toujours très impliqué dans le sport. Je travaillais avec la Fédération de bobsleigh il y a deux ans encore et je suis toujours un ami de mon club, le Bobclub Zürichsee, qui est l’un des plus primés du monde. J'ai remporté personnellement 95 médailles avec le club, et au total celui-ci en compte plus de 200. Je suis souvent sollicité pour des courses d’invités et je travaille pour les Jeux Olympiques.

Avec Alain Zobrist, le CEO de Swiss Timing, et grâce au soutien de Nick Hayek, CEO du groupe Swatch, j'ai pu inscrire la nouvelle discipline du monobob aux Jeux Olympiques. Elle a été introduite aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer en 2016. L'idée était de proposer une version moins coûteuse du bobsleigh. Je travaille également sur un format de compétitions par équipe qui, je l’espère, verra le jour l'hiver prochain.

Comment vous décririez-vous en tant que personne?
Je suis un athlète et j'aime à me considérer comme un pionnier.

Erich Schärer et son Omega Seamaster

Qu'est-ce qui est important dans la vie pour vous?
Le bob! Il a toujours été important pour moi et je suis l’un de ceux qui a le plus beau palmarès dans ce sport. Je souhaite développer encore plus ce sport afin qu’il reste intéressant pour les générations futures. L’un des gros problèmes du bob en Suisse est l’entraînement, car à St. Moritz il n’y a pas de neige avant Noël. J'aimerais construire ma propre piste de bobsleigh mobile que nous pourrions transporter où bon nous semble.

A quand remonte votre intérêt pour les montres?
J'ai grandi dans un environnement assez modeste et les montres ne faisaient pas vraiment partie de mon univers. Ce n’est véritablement que lorsque j’ai rencontré Peter Hurzeler [ndlr: ancien CEO de Swiss Timing] lors des entraînements en 1969 que j’ai commencé à m'intéresser au chronométrage et aux montres.

Pourquoi avoir choisi Omega?
Après ma rencontre avec Peter Hurzeler, j'ai commencé à m'intéresser à Omega et à chercher à en savoir plus. J'ai suivi l'évolution de la marque et la naissance du Swatch Group. J'ai reçu une Seamaster quand j'ai remporté mon premier championnat du monde du bob à quatre à Cervinia en 1971 et je la porte encore aujourd'hui.

Que pensez-vous d’Omega?
Omega m’a accompagné tout au long de ma carrière et je lui en suis très reconnaissant. Les relations humaines sont très importantes pour moi et les employés d’Omega forment une très bonne équipe. J’ai le sentiment de faire partie de la famille et j’en suis très fier.

Qu'aimez-vous le plus chez votre Seamaster?
Elle correspond parfaitement à mon style de vie. Je suis un athlète et c’est une montre de sport. Que demander de plus?

Quand portez-vous votre Seamaster?
Je la porte régulièrement, mais j'ai aussi une Speedmaster (le modèle Michael Schumacher) que je porte occasionnellement. Mes enfants ont aussi des Speedmasters. Je porte le plus souvent la Seamaster parce que j'adore sa combinaison d'acier et de bleu.

Quelle sera votre prochaine Omega?
Une autre Seamaster! J'ai vu dernièrement dans le journal une publicité pour le modèle 2018 et il me plaît vraiment beaucoup.

Erich Schärer et son Omega Seamaster

Un modèle Seamaster Diver 2018 © Omega

Seamaster Diver 300m
Mouvement: mécanique à remontage automatique, Caliber Omega Co-Axial Master Chronometer Calibre 8800, 25'200 a/h, 55 heures de réserve de marche
Fonctions: heures, minutes, secondes centrales, date à 6 heures
Boîtier: acier inoxydable, 42 mm, lunette en céramique, étanche à 300 mètres, fond saphir
Cadran: noir, motif vagues gravé au laser
Bracelet: acier poli-brossé, boucle déployante extensible brevetée Omega

La marque

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des célébrités internationales et ont voyagé sur la lune, les profondeurs de l’océan et partout ailleurs entre les deux.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi