X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Only Watch
Montblanc - Minerva et les collectionneurs

Montblanc Minerva et les collectionneurs

Depuis l’édition 2017, les collectionneurs s’intéressent aux montres Montblanc équipées de calibres Minerva. Davide Cerrato explique pourquoi.

Cela fait dix ans que Montblanc se plonge dans les archives de Minerva et quatre ans que son Directeur Général de la division montres construit une stratégie de communication et de design intégrant ces calibres de manufacture haut de gamme, et cela fait maintenant deux ans que les collectionneurs se montrent sensibles à ce travail. Le Chronographe Tachymètre 1858 en bronze créé pour Only Watch 2017 avait fait sensation, avec un prix adjugé au double de son estimation par Christie’s, soit CHF 60'000.-. Le même montant avait ensuite été atteint lors de la vente aux enchères de Phillips, Bacs & Russo à Genève en novembre 2018 pour une montre d’aviateur Minerva de 1935, deux fois et demi plus que son estimation haute. À Hong Kong auparavant, c’est un magnifique triple calendrier Minerva avec date à l’extérieur du cadran par aiguille, double fenêtre et trois compteurs, qui faisait un heureux. Mais d’une manière générale, peu de montres Minerva passent sous les marteaux des commissaires-priseurs, car elles sont rares. Et donc recherchées par les collectionneurs.

L’influence des collectionneurs

Pour Davide Cerrato, « ils commencent à comprendre où nous allons avec Minerva et Montblanc, et s’intéressent donc à la fois aux pièces anciennes et aux pièces modernes comme celles d’Only Watch. Au dernier SIHH, un très grand collectionneur est passé sur notre stand voir notre nouveau Chronographe à Rattrapante 1958. Tout le monde a su que John Goldberger l’avait remarqué et beaucoup d’autres collectionneurs se sont présentés pour le découvrir aussi. Notre série de chronogaphes monopoussoirs avec les nouveaux designs des pièces Minerva plaît beaucoup, l’un d'eux avait d’ailleurs remporté le Grand Prix d’Horlogerie de Genève. On ne peut pas non plus mettre tous les collectionneurs dans le même panier, les chronographes plaisent avant tout aux Occidentaux, mais en Asie, ils sont encore sensibles aux tourbillons et nos pièces d’exception, telles que la Star Legacy Exo Tourbillon Suspendu ou la Metamorphosis 2, y ont beaucoup de succès ». 

1858 Chronographe Rattrapante Only Watch 2019

Star Legacy Exo Tourbillon Suspendu © Montblanc

Au-delà d’Only Watch, les séries limitées proposées par Montblanc s’inscrivent dans les tendances esquissées par les collectionneurs. Davide Cerrato suit les enchères et rencontre beaucoup de collectionneurs, afin de tenir compte de leurs goûts dans la création des collections ou des pièces uniques telles que celle d’Only Watch. « C’est très intéressant d’échanger avec eux pour comprendre ce qu’ils aiment parce qu’ils sont toujours en avance sur les tendances et cela permet de mieux comprendre certaines mécaniques qui se mettent en marche. Comme ils ont un coup d’avance, les typologies de pièces sur lesquelles ils se déplacent sont aussi celles qui fonctionnent bien ensuite : par exemple, il y a 15 ans, les collectionneurs achetaient beaucoup de montres de plongée, notamment les Rolex Submariner. Or, depuis 5-6 ans, ils sont passés sur les chronographes, notamment les Daytona. « C’est important d’y être attentif, car, en plus, ils influencent beaucoup de gens qui les suivent sur Instagram, donc ils orientent les goûts des personnes ».

Only Watch 2019 en couleur titane et agate 

1858 Chronographe Rattrapante Only Watch 2019

1858 Chronographe Monopoussoir Rattrapante Only Watch 2019 © Montblanc

En marge d’un événement à l’hôtel Chetzeron 2112 de Crans-Montana durant lequel Montblanc dévoilait au printemps sa nouvelle série limitée de 100 Montblanc 1858 Split Second Chronograph, WorldTempus a pu découvrir en avant-première la pièce Only Watch 2019 et s’entretenir ainsi avec Davide Cerrato. Lui et Nicolas Baretzki, le CEO de Montblanc, tenaient bien évidemment à poursuivre l’aventure Only Watch cette année encore : « C’est un projet magnifique, nous avons été très heureux des retombées la dernière fois, pour nous c’est un moyen fantastique  d’y contribuer ». Pour Only Watch 2019, le choix s’est porté sur un Chronographe Monopoussoir Rattrapante 1858, pour la première fois avec une boîte en titane, qui n’a jamais habillé de montres bracelet chez Montblanc. Très sobre, le boîtier gris foncé est satiné et respecte les codes 1858, tout en modernisant la collection. Il contraste avec le cadran en pierre bleue, dégradé (la partie extérieure du cadran est plus foncée que l’intérieur), rythmé par des chiffres des secondes rouges et leur aiguille rouge. 

1858 Chronographe Rattrapante Only Watch 2019

L'hôtel Chetzeron 2112 de Crans-Montana © Montblanc

Cette pièce unique l’est donc doublement. Comme l’explique Davide Cerrato, « nous associons la collection 1858 à la montagne et à l’exploration, ce qui est cohérent avec la pierre du cadran. En plus, les collectionneurs aiment les cadrans uniques, et j’ai pu observer des montres avec de sublimes cadrans en pierre s’envoler aux enchères. Enfin, ils s’orientent de plus en plus vers les boîtiers en titane ou en acier, au détriment des métaux précieux. Aucun d’eux n’a encore vu la pièce Only Watch, mais nous avons tenu compte de tout cela pour la composer. »

1858 Chronographe Rattrapante Only Watch 2019

1858 Chronographe Monopoussoir Rattrapante Only Watch 2019, dos © Montblanc

Comme souvent sur les pièces équipées d’un mouvement Minerva, le spectacle est époustouflant au dos de la montre, avec un calibre de manufacture en maillechort brut tout en courbes et en profondeur. Ainsi, Only Watch est complètement intégré au processus de construction de la marque sur son segment supérieur, et son intégration de Minerva. « L’an prochain nous allons amener plus de raffinement, de nouvelles textures et de nouvelles couleurs, nous allons pousser plus loin notre expression dans le haut de gamme. »

1858 Chronographe Rattrapante Only Watch 2019

Davide Cerrato © Montblanc

1300 pièces de musée

Si Montblanc ne dispose pas encore d’un espace physique suffisamment grand pour exposer ses 1300 montres Minerva bien rangées dans les tiroirs de la manufacture, pour la plupart dans un état remarquable, elles participent pour certaines à des expositions itinérantes, ou dans les boutiques Montblanc. Davide Cerrato suit les enchères pour repérer d’éventuelles pièces exceptionnelles qui manqueraient à la collection afin de l’enrichir. A Villeret, un lounge a vu le jour pour accueillir les clients souhaitant faire personnaliser leurs montres, dont l’aménagement et la décoration font la part belle à la scénographie historique de Minerva. D’ailleurs les 80 principales boutiques Montblanc dans le monde, à commencer par celle de Genève, vont bénéficier de cette approche chronologique des temps forts de Minerva et de Montblanc pour mieux expliquer les atouts de la marque aux amateurs de belle horlogerie. « Nous installons des vitrines de pièces anciennes pour créer une texture horlogère autour de Minerva, ce qui plaît beaucoup aux gens intéressés par les belles montres de qualité » conclut-il.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Montblanc s’attache depuis toujours aux mêmes valeurs : la recherche de la qualité et le savoir-faire artisanal. Cette exigence inflexible des formes, du savoir-faire et des traditions se reflète dans chacun des produits à l’étoile blanche depuis maintenant un siècle. La devise de la manufacture est la quête du plus haut raffinement, ce qui l’amène à concevoir ses collections grâce à des gestes minutieux et des méthodes traditionnelles.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi