X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Montblanc - Interview de Davide Cerrato

Montblanc Interview de Davide Cerrato

Le DG de la division horlogère de Montblanc ne voit aucune autre marque posséder un tel potentiel de croissance dans les montres de sport.

Sur quoi ont porté vos priorités depuis votre arrivée en décembre 2015 ?
Comme le produit est à la base de tout, c’est ce qui a focalisé notre attention quand j’ai commencé à travailler avec Jérôme Lambert, le CEO de Montblanc. Nous sommes tout de suite tombés d’accord sur le fait que l’offre de la marque ne comportait aucune montre professionnelle de sport, et que ce segment présentait le plus grand potentiel de développement. D’autant que le rachat de Minerva a apporté à Montblanc une source de légitimité inégalée sur ce terrain, et que j’ai construit toute ma carrière dans ce domaine. Nous avons donc mis sur pied un gros programme dans ce sens en vue de le dévoiler au public au SIHH en janvier 2017. Ce nouvel axe stratégique va parfaitement compléter celui de « share your passion for watchmaking » initié par Jérôme Lambert, qui est parvenu à proposer à des prix défiant toute concurrence un contenu horloger original, notamment en ramenant l’univers très haut de gamme des complications traditionnelles de Villeret dans celui de Montblanc. Alors que Montblanc n’a pas 20 ans d’existence dans l’horlogerie - nous les fêterons l’an prochain - elle bénéficie pourtant du fabuleux héritage de Villeret. La mise sur pied d’un pôle d’excellence et de développement de mouvements horlogers, intégrant les compétences et le patrimoine de Villeret, a permis de les  retranscrire dans un langage plus accessible. Ceci a impliqué un important volet opérationnel. Il a fallu en parallèle débuter le même travail d’intégration de Minerva dans la galaxie Montblanc, et ma nomination a coïncidé avec la création d’une division horlogère. Donc ma deuxième priorité est allée à la réorganisation de nos activités horlogères dans cette nouvelle entité que je dirige, en ramenant au Locle toute la création produit et le marketing, ce qui a nécessité un certain nombre de changements opérationnels dorénavant effectifs.

Quelle sera la première ligne à porter votre griffe ?
Il s’agira de notre première collection de montres professionnelles de sport. C’était clair pour moi lorsque je suis arrivé qu’un premier pas avait été effectué dans ce sens avec la ligne de chronographes 1858, qui porte dans ses gènes un patrimoine très intéressant. Nous l’avons retravaillée pour pousser les choses un peu plus loin, mais une autre verra le jour au SIHH et donnera un nouvel essor à Montblanc.

Montblanc Minerva pièce musée

Quel potentiel a Montblanc dans le sport ?
Je crois qu’aucune autre marque sur le marché actuellement ne peut exploiter un tel potentiel de développement. Le cœur de notre positionnement est situé entre €2000.- et €6000.-, or la moitié de ce créneau se compose de montres de sport, dont nous étions complètement absents ! Il se trouve que l’histoire horlogère de Minerva est phénoménale, depuis son origine en 1858 jusqu’à la seconde guerre mondiale. Pendant toute la première moitié du 20e siècle, parallèlement à Heuer, Minerva a été leader du développement d’instruments de mesure et de compteurs liés au sport spécialisés par types d’activités, avec des chronographes dès 1908. Poussant toujours plus loin les limites du chronométrage, Minerva était déjà capable dans les années 1920-1930 de mesurer  les 5e, 10e, 20e, 50e et 100e de seconde ! Elle a conçu des instruments pour l’aviron, pour la voile avec un compte à rebours de régate, pour le football avec les mi-temps, et même pour le water-polo. Son avance était telle que Minerva a été choisie pour être le chronométreur officiel des JO d’hiver en Autriche par exemple, mais aussi pour la F1 avec un compteur qui s’appelait Rally Timer. Même s’il ne s’agissait pas de montres à l’époque, mais d’instruments techniques pour compter le temps qui ont ensuite été intégrés dans des montres, Minerva porte dans ses gènes la naissance des montres de sport et en particulier celle des chronographes. Nous allons mettre à profit cette énorme légitimité pour développer de nouveaux produits, mais aussi de nouveaux marchés qui sont friands de montres de sport, tels que les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni ou Singapour. Comme nous ne disposions pas d’une offre appropriée sur ce créneau notre présence y était sous-dimensionnée, mais cette nouvelle collection va nous permettre d’y remédier et d’ouvrir les portes de nouveaux détaillants pour compléter notre solide réseau de boutiques en nom propre.

Minerva

De quelle nature est le patrimoine Minerva ?
Pour vous donner une idée de sa richesse, imaginez que nous avons mis trois ans à établir son inventaire, et qu’il faudra sans doute encore trois ans pour le présenter dans un musée. Les archives se trouvaient en vrac dans une sorte de réserve, et quand nous avons commencé à ouvrir les tiroirs nous sommes tombés dans une autre dimension et avons effectué un véritable voyage dans le temps ! Nous disposons non seulement de livres dans un état impeccable, mais aussi d’objets et de meubles en bois recelant des trésors, des composants avec des écrins et tous les objets liés à leur stockage. Comme tout ce développement a été réalisé par la même famille au niveau du design, il existe tout un langage instrumental. La diversité des événements à chronométrer était fabuleuse, nous avons même trouvé un compteur pour calculer la productivité des employés. Non seulement nous pouvons compter sur une variété de modèles rarissimes, mais en plus dans un état exceptionnel et dans des quantités très importantes. Certains tiroirs contiennent 200 cadrans en émail grand feu d’époque avec leur emballage d’origine, écrits à la main, affichant tachymètre ou télémètre avec une échelle super précise ! Bien sûr le diamètre des mouvements de l’époque ne facilite pas leur intégration dans des boîtiers de montres contemporaines et la plupart de ces cadrans sont juste là pour nous faire rêver, mais certains sont exploitables, sans parler de pièces spéciales pour des événements tels qu’Only Watch. La plupart des grands collectionneurs possèdent une ou deux pièces Minerva, l’attente est énorme.

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Synonyme d’excellence en savoir-faire raffiné et en design, Montblanc a toujours mis un point d’honneur à repousser les frontières de l’innovation depuis l’époque où la Maison a révolutionné la culture de l’écriture en 1906.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >