X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Reuge

Rechercher dans :
CEOs de marques de montres
Hublot - 5 questions (indiscrètes) sur l’avenir

Hublot 5 questions (indiscrètes) sur l’avenir

La manufacture vient de dévoiler certaines de ses nouveautés 2021...mais voit déjà (beaucoup) plus loin. Le point avec Ricardo Guadalupe, CEO

Au-delà du one-click, du bracelet céramique disponible en différentes couleurs, de quelles autres manières la marque pourra étendre encore l'expérience consommateur ?
Le Taylor Made est un projet sur lequel nous travaillons actuellement. De plus, nous avons beaucoup travaillé sur la liaison entre les rencontres et contacts digitaux d’une part et physiques d’autre part, afin de convertir une expérience née sur la Toile en une véritable émotion Hublot. Ce premier contact peut être fait grâce à la boutique digitale que nous avions déjà lancée il y a quelques années, et également grâce au e-commerce, et nous construisons toujours d’autres passerelles pour les transposer dans le monde réel. Nous n’attendons plus que la levée des barrières sanitaires !

Quelle est la première chose qu’Hublot prévoit de faire lorsque nous pourrons à nouveau socialiser et interagir de manière normale ?
Voyager ! Aller sur les marchés et revoir nos équipes, nos clients et amis de la marque. Hublot a une très forte culture de l’événement, de ces moments privilégiés qui nous rassemblent autour d’une passion commune. Nous avons toujours alloué l’une des parts les plus importantes du marché à ces manifestations et nous en reprendrons la voie dès que possible. La communauté Hublotista n’est pas qu’un concept, c’est une réalité tangible depuis une quinzaine d’années et il nous tarde de la revoir.

5 questions (indiscrètes) sur l’avenir

Ricardo Guadalupe © Hublot

Hublot possède une palette très étendue de mouvements, de matériaux, de bracelets. Pourrait-on un jour avoir un configurateur pour se faire sa propre Hublot, en combinant ces technologies ?
C’est un projet en cours. Le taylor-made ! Entre 2009 et 2015, nous sommes devenus, avec une célérité relativement incomparable, une manufacture totalement intégrée. Nous avons donc une flexibilité unique et des processus industriels de très haut niveau et de toute dernière génération qui nous permettront, à court terme, de proposer une approche « sur mesure » qui en surprendra plus d’un !

Bracelets en titane, en céramique, en caoutchouc, en cuir, en acier, etc. : pourrait-on imaginer plus d’alliances entre matériaux, pour avoir des bracelets bi voire tri-matières ? 
La bi-matière est déjà une réalité. Par exemple, sur la Big Bang Berluti les bracelets sont en cuir Berluti, sur une base en caoutchouc. Mais il est clair qu’un bracelet céramique-titane, par exemple, pourrait être envisageable. Comme vous le savez, chez Hublot, les équipes R&D n’ont pas vraiment le temps de s’ennuyer... !

En termes de partenariats, nous avons vu la récente clôture de celui avec Ferrari. Doit-on s’attendre à une autre alliance de ce type, aussi structurante que fut Ferrari pendant presque 10 ans ?
Ce choix s'inscrit dans l'évolution de notre stratégie marketing et en ligne avec notre volonté de multiplier et d'entreprendre de nouveaux grands projets mettant en avant notre Art de la Fusion, notre Manufacture et notre savoir-faire horloger. C'est une décision qui a été prise à 100% par Hublot afin de relever de nouveaux défis.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique qui conduit la marque, dirigée aujourd’hui par Ricardo Guadalupe – son CEO depuis 2012, à développer des garde-temps particulièrement audacieux et ancrés pour la plupart dans une sportivité extrême.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >