X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
CEOs de marques de montres
Graham - Dix minutes avec Eric Loth : découvrez l’homme derrière Graham

Graham Dix minutes avec Eric Loth : découvrez l’homme derrière Graham

Perpétuant l’héritage de l’horloger londonien Georges Graham, la Maison lui fait honneur depuis 1995. Fondée par Eric Loth, celui-ci nous livre ses secrets.

Qu'est-ce qui vous a d'abord intéressé dans le secteur de l'horlogerie ? 
Toute ma vie, j’ai côtoyé le monde de l’horlogerie. Mon père ayant été nommé professeur à l’École d’ingénieur du Canton de Neuchâtel, notre famille s’est installée au Locle en 1962. J’ai fait une grande partie de mes études dans la cité de la précision. Devenu ingénieur en mécanique, j’ai abordé l’horlogerie chez Rado, à Granges, en introduisant entre autres les matériaux céramiques et le soudage des glaces saphir. Nommé ensuite comme responsable du développement produit pour les marques du groupe Swatch, j’ai eu la chance de vivre des années excitantes, mais ma volonté de devenir un acteur complet de cette industrie a pris le pas sur mes ambitions de manager. Avec la réactivation de Graham, Arnold & Son et Tompion, puis la création de nouvelles marques familiales comme Charles Bowtie et Alex Benlo par la suite, on peut dire que l’horlogerie est devenue mon mode de vie et un accomplissement personnel en même temps. 

10 minutes avec Eric Loth : découvrez l’hommes derrière Graham

Eric Loth © Graham

Quelle qualité unique pensez-vous apporter à votre marque ? 
J’aime imaginer des liens entre le passé horloger anglais et la maîtrise ou le savoir-faire que nous connaissons en Suisse. Je me laisse influencer par le style de vie britannique, quelque fois même par la folie de nos amis anglais, tout en restant très rationnellement suisse lorsqu’il s’agit de produire une montre de qualité. C’est probablement la raison pour laquelle notre Chronofighter se démarque autant de la concurrence et ceci depuis 20 ans déjà, avec son levier de commande à gauche. Ce grain de folie est aussi bien présent dans notre deuxième ligne culte qu’est la Swordfish ou encore dans notre super complication Orrery, dont le système solaire est calculé pour les 300 années à venir. Je suis convaincu que l’avenir d’une marque indépendante ne peut exister qu’au travers de produits forts et reconnaissables. 

Parlez-nous d'une de vos expériences qui reflète votre définition du leadership. 
Je compare souvent une entreprise indépendante à un navire. Par beau temps, la navigation et le commandement à bord restent des actes somme toute techniques et seule la vision (ou le cap) a une importance. Par gros temps, le navire et son équipage se trouvent soudainement en danger et ont besoin de commandement, d’anticipation, d’économie des moyens et de motivation… de leadership. 

Quelle montre portez-vous le plus souvent et pourquoi ? 
Croyez-moi, une fois que vous aurez mis une Chronofighter à votre poignet, il vous sera difficile de revenir au chronographe classique. Je porte donc très souvent ma Chronofighter Superlight Carbon…quand je ne porte pas ma Swordfish Bronze ! 

10 minutes avec Eric Loth : découvrez l’hommes derrière Graham

Chronofighter Superlight Carbon Skeleton © Graham

Quel est l’accomplissement dont vous êtes le plus fier en tant que fondateur ? 
Je n’ai pas l’impression d’être le fondateur, mais un passager en transit, qui a construit le navire et le commande, jusqu’au jour où un autre commandant devra être nommé pour poursuivre la route. 

Quelle est la plus grande fausse idée que les gens se font de Graham ? 
Il m’arrive très fréquemment de recevoir des questions sur l’utilité de notre levier. Beaucoup pensent encore que le levier sert à une fonction d’étanchéité, alors qu’il s’agit de la commande du start & stop de la fonction Chronographe, effectuée avec le pouce, le doigt le plus rapide de la main et non l’index. 

D'un autre côté, quelle est la chose la plus importante à propos de Graham qui, à votre avis, n'est pas assez connue du public ? 
Notre indépendance nous est précieuse. Le public n’y pense pas forcément mais elle l’est doublement car, au-delà du statut légal de l’entreprise, nous bénéficions d’une liberté de penser et de créer sans pareil. Nous agissons en tant que générateurs d’idées poursuivant inlassablement des solutions créatives et innovantes. Nous nous donnons la mission de casser certains codes préétablis de l’industrie. Le public s’en rend compte de plus en plus et se laisse convaincre notamment par des séries limitées inédites, telles que la Chronofighter Superlight, une pièce en carbone translucide dont le poids est inférieur à 100 grammes, ou la Chronofighter Emergency Gold, une montre qui comporte un vrai lingot d’or sur le cadran. 

10 minutes avec Eric Loth : découvrez l’hommes derrière Graham

Chronofighter Vintage Emergency © Graham

Donnez-nous, en un mot (ou en une phrase), un indice sur les futurs projets de la marque. 
Notre futur sera axé sur le produit, comme cela a toujours été le cas pour Graham. Nos montres proposeront des matériaux innovants qui continueront de marquer notre différence. Les fonctions de nos garde-temps suivront toujours une logique et nos séries seront toujours plus limitées afin de maintenir une exclusivité et originalité dignes de notre indépendance.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Établie à La Chaux-de-Fonds en Suisse, Graham perpétue l’héritage de l’horloger londonien George Graham en développant des montres qui conjuguent savoir-faire sophistiqués et design atypiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >