×

Cette recherche est sponsorisée par Armin Strom

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
GPHG - Entretien avec Carine Maillard

GPHG Entretien avec Carine Maillard

La directrice du GPHG évoque les nouveautés de l'édition 2018.

Nouveau président, nouvelles catégories – pourquoi cette nouvelle dynamique pour le GPHG 2018?
L’arrivée d’un nouveau président apporte un nouvel élan. Elle marque en quelque sorte le début d’une nouvelle ère. La personnalité de Raymond Loretan correspond bien à cette dynamique de changements que nous souhaitons instaurer avec des collaborations et des développements nouveaux. Pour ce qui est des catégories et des prix, ils s’adaptent chaque année aux tendances afin de saluer l’excellence des créations horlogères dans leur diversité.

La nouvelle catégorie pour des montres en dessous de 4'000 francs suisses ouvre la compétition à davantage de marques. Craignez-vous une explosion du nombre de marques participantes ou est-ce plutôt le but recherché ? Avez-vous un objectif quant au nombre de participants (tout en gardant la présélection de 6 montres par catégorie) ?
L’idée est en effet d’encourager de nouvelles marques à participer au concours en donnant à toutes une chance d’être reconnues. Le Prix Challenge, réservé aux montres dont le prix public est inférieur à 4’000 francs, vient souligner le défi lié à la création de montres de qualité à petit prix. Le Grand Prix a pour mission de promouvoir toute l’industrie... et se doit donc de récompenser l'excellence à tous les prix. Ce prix s'ajoute à celui de la Petite Aiguille qui récompensera les créations dont le prix se situe entre 4'000 francs et 10'000 francs. Ces deux catégories sont également ouvertes aux montres connectées. Nous n’avons pas d’objectif clair quant au nombre de marques participantes, mais espérons que nombreuses seront interpelées.

Lors des 5 dernières éditions du GPHG, le prix de la Petite Aiguille a été décerné à 3 marques, dont seule la montre de Seiko dépassait de loin la barrière des 4'000 francs de la nouvelle catégorie. Comment voyez-vous donc l’évolution de la catégorie des montres en dessous de 10'000 francs? 
Ensemble, les deux catégories permettront de présélectionner et mettre en valeur, notamment lors des expositions, davantage de créations de ce type, qui correspondent à une large part des productions du marché horloger. 

Entretien avec Carine Maillard

Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT, lauréate de la Petite Aiguille 2014 © Seiko

Il y aura un nouveau Prix de l’Audace cette année qui sera remis par le jury sur la base des 72 montres présélectionnées. Sur quels critères ce prix sera-il attribué (comparé, par exemple, à celui de l’Innovation) ?
Le Prix de l'Audace, comme son nom l'indique, permettra au jury d'honorer un modèle audacieux, ou encore anticonformiste et décalé. L'expression d'une certaine liberté ou folie créative sera le critère principal de sélection. Le Prix de l’Innovation récompense quant à lui une vision innovante de la mesure du temps au niveau de la technique, du design, de l’affichage ou des matériaux par exemple, venant ouvrir de nouvelles voies de développement pour l’art horloger. Ce sont donc deux approches bien différentes. Les deux prix sont facultatifs et remis sur la base des 72 montres présélectionnées.

Entretien avec Carine Maillard

Julien Tornare, CEO de Zenith, reçoit le Prix de l'Innovation en 2017 pour la Zenith Defy Lab. © GPHG

Quels sont les dates-clés pour 2018 (inscriptions, présélections, expo, cérémonie… ?)
Les inscriptions sont ouvertes du 1er mai au 22 juin. Le jury procèdera au premier tour de vote durant l’été et nous annoncerons la présélection le 1er septembre comme chaque année.

Pour ce qui est des expositions, les 72 montres présélectionnées seront présentées notamment à Singapour, Hong Kong et Genève. Nous annoncerons le programme complet et détaillé en juin prochain.  A Genève, l’exposition prendra ses quartiers dans les salles palatines du Musée d’Art et d’Histoire (MAH) comme l’an passé. Elle sera organisée en partenariats avec le MAH et la FHH et inaugurée le 31 octobre.

Le palmarès sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix, qui aura lieu le vendredi 9 novembre 2018 au Théâtre du Léman. Edouard Baer sera le maître de cérémonie, comme l’an passé. Son humour chic et décontracté avait été fort apprécié. Nous en sommes heureux, d'autant qu’il aura eu l’occasion d’aiguiser son talent lors des cérémonies du Festival de Cannes 2018 ! Il y aura toutefois quelques nouveautés dans l’organisation du cocktail et du dîner … à découvrir, avec le palmarès, le 9 novembre prochain.

Entretien avec Carine Maillard

Exposition à Milan en 2017 © GPHG

Les marques

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de...

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >

Vous aimerez aussi