X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Fine Watch Club
Fine Watch Club - Exclusif : tout savoir sur le Fine Watch Club

Fine Watch Club Exclusif : tout savoir sur le Fine Watch Club

FWC : trois initiales à retenir. Le Fine Watch Club, sans même avoir été officiellement lancé, agrégeait déjà près de 5'000 collectionneurs et passionnés. Le point avec Julien Haenny qui en pilote la trajectoire.

Multi-canal : le mot a déjà été inventé pour désigner l’approche commerciale d’un client par de multiples biais. Il s’agit de la boutique, du web, des événements, de la publicité. Ce sont les canaux traditionnels par lesquels une marque peut espérer entrer dans le champ cognitif, idéalement décisionnel, de ses clients et prospects. Aujourd’hui, une autre brique vient compléter la démarche : le club de collectionneurs.

Il ne faut pourtant pas s’y tromper : c’est une démarche différente des précédentes. Alors que la marque choisit sa publicité, sa boutique, son site web, c’est au contraire en s’appuyant sur des tiers reconnus qu’elle approche les collectionneurs. Il y avait par exemple le Red Bar (aux Etats-Unis) pour les rencontres physiques, de multiples groupes Facebook amateurs, il y aura maintenant le Fine Watch Club. Il est la première interface de mise en relation des marques et des collectionneurs, tout en étant totalement indépendant des deux. A la fois plate-forme et carrefour de passions, le Fine Watch Club ouvre un nouveau champ bidirectionnel : les collectionneurs ont autant à gagner à « rencontrer » la marque que l’inverse. Quand les méthodes traditionnelles visaient la communication la plus large (volume), le Fine Watch Club privilégie sans complexe les « happy few » (valeur), sans pour autant n’exclure personne (adhésion totalement gratuite et sans engagement). La formule magique ? La réponse de Julien Haenny, aux commandes de ce nouveau vaisseau.

Le Fine Watch Club, un club de collectionneurs en plus ?
Pas vraiment, non ! Il y a déjà foule de clubs de rencontres entre collectionneurs. Notre objectif est tout à fait différent : un club de rencontres de passionnés...avec les marques. Ce n’est pas du tout la même chose. The Fine Watch Club émane du groupe GMT Publishing (GMT Magazine, WorldTempus, Skippers, etc.), qui, depuis plus de vingt ans, a des connexions privilégiées avec toute l’industrie horlogère suisse. Chaque mois, le groupe agrège plus d’un demi million de « watch enthusiasts » dans le monde entier ! C’est un capital unique. The Fine Watch Club en est le prolongement naturel.

Exclusif : tout savoir sur le Fine Watch ClubDe quand date le concept ?
Automne 2018, pour un lancement au 1er septembre 2019, soit moins d’un an pour tout mettre en place. C’est extrêmement court mais, grâce à ces relations privilégiées, nous avons pu monter des offres inédites en un temps record. Le Fine Watch Club a tout de suite bénéficié d’un engagement fort des marques et d’un intérêt sans équivoque des collectionneurs et passionnés. Nous n’avions même pas lancé le site officiel qu’il y avait déjà 5'000 abonnés à notre newsletter !

En quoi vont consister ces offres ?
C’est très simple, ce sera un calendrier mensuel avec une offre nouvelle chaque semaine. La première semaine, ce sera la mise à disposition à nos membres d’une série limitée faite exclusivement pour eux, de 12 à 24 pièces grand maximum. Une série très exclusive, numérotée, réalisée sur mesure pour le Club par les marques en collaboration avec nos équipes. La deuxième semaine, une expérience événementielle immersive : visite de manufacture, rencontre avec un CEO, salons, GPHG, etc. La troisième semaine, des ventes privilèges sur des modèles très ciblés, toujours en quantités très limitées. Enfin, la quatrième semaine de chaque mois, une offre mystère. Nous ne vous en dirons évidemment pas plus...

Exclusif : tout savoir sur le Fine Watch Club

Visite de manufacture © Joy Corthesy

Quelle est la valeur ajoutée du Fine Watch Club ?
Il y en a trois. Déjà, le séquençage hebdomadaire que je viens de vous décrire. Personne, aujourd’hui, n’est en mesure de proposer cela. Ensuite, nos contenus. Nous développons nos propres interviews, photos, vidéos, reportages. C’est exclusif et c’est la force du groupe GMT. Enfin, nous nous adressons à tous les types de profils. Nous voulions sortir des profils de collectionneurs ultra élitistes qui, de toutes façons, se connaissent déjà. Nous sommes avant tout un Club de passionnés. Nos plus jeunes membres ont 25 ans et se donnent les moyens de leur passion pour s’offrir les pièces exclusives que nous leur proposons. Et dans certains pays, les femmes représentent jusqu’à 45% de nos abonnés.

Exclusif : tout savoir sur le Fine Watch Club

Bulgari Octo Finissimo © Joy Corthesy

Ce qui vous ouvre de nouvelles perspectives...
Bien sûr ! Nous travaillons déjà sur de nouvelles offres horlo-joaillières. Mais ce ne sera pas pour tout de suite. Notre carnet de collaboration avec les marques est déjà plein jusqu’à l’été prochain...

Et ensuite ?
Ensuite, nous n’excluons pas d’ouvrir des antennes à l’étranger. Nous avons déjà des attaches en Asie, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. Cela peut aller très vite. Quand vous catalysez dans une même direction les forces des manufactures et des collectionneurs, les choses se font naturellement.

Vous aimerez aussi