X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Édito - Stratégie marketing géniale ou potentiel désastre de communication ?

Édito Stratégie marketing géniale ou potentiel désastre de communication ?

Les ambassadeurs de marques sont-ils vraiment une bonne idée ?

Chaque fois que l’on apprend qu’une marque vient de signer avec un nouvel ambassadeur, la même conversation revient dans la communauté horlogère que je fréquente. Le sujet principal de la discussion est évidemment de savoir si les ambassadeurs sont utiles pour la stratégie de la marque ?

Souvent, la réponse des débatteurs est un « non » sans appel. Et ce qu’ils pensent est logique. Si vous êtes assez fan de montres pour être au courant de l'actualité des ambassadeurs de marques, vous n'êtes probablement pas la cible que cherche à atteindre une campagne de sensibilisation d'une marque qui impliquerait un ambassadeur.

Le rôle d'un ambassadeur de marque est d'augmenter la portée et la notoriété d'une marque, en fonction de ses valeurs, de ses objectifs et de son public cible. En soi, voilà à quoi se résume un tel partenariat, qu’il implique un athlète, un musicien ou une star de cinéma.

En réalité, toutes les marques n’ont pas besoin d’un ambassadeur célèbre. Si la marque en question ne produit que de petits volumes de garde-temps compliqués, il y a de fortes chances pour que son public soit tout aussi spécialisé et n’ait pas besoin d’un quelconque intermédiaire dans ses relations avec la marque. Pour une entreprise bénéficiant d’une large clientèle et qui cherche à améliorer sa visibilité auprès d'un groupe démographique particulier, un ambassadeur célèbre représente une solution connue et souvent efficace pour atteindre cet objectif.

Cela ne signifie pas que le recours aux ambassadeurs n’a pas d’inconvénients - comme toute stratégie de marketing, faut-il souligner. Les individus qui se retrouvent sous les feux de la rampe ne sont généralement pas les plus cohérents ni les plus prévisibles et je suis sûre que nous avons encore tous à l’esprit ces scandales ayant impliqué des célébrités et dont le contrat avec leurs sponsors a sombré avec elles. 

Si vous pensez qu’il n’y a pas de mauvaise publicité, alors vous serez aussi d’avis que les ambassadeurs représentent une stratégie payante. Car, s’il y a bien une chose que j’ai apprise de toutes les discussions à propos des ambassadeurs de marques que j’ai entendues et auxquelles j’ai participé, c’est que le sujet est sûr de faire parler. Mission accomplie, n’est-ce pas ?