×

Cette recherche est sponsorisée par A. Lange & Söhne

Rechercher dans :
De Zenith à Rolex - Le bond de géant de Jean-Frédéric Dufour

De Zenith à Rolex Le bond de géant de Jean-Frédéric Dufour

A 19h58 lundi 14 avril 2014, Rolex a confirmé par un communiqué de presse dépouillé le coup de tonnerre résonnant depuis le midi dans tout le microcosme horloger, qui annonçait avec fracas la nomination de Jean-Frédéric Dufour, actuel CEO de Zenith, au poste de directeur général de Rolex.

Sans doute pris d’assaut par les rédactions du monde entier, le géant vert à la couronne  a donc décidé de réagir à travers ces deux phrases envoyées aux médias : « Rolex confirme l’arrivée prochaine de Jean-Frédéric Dufour, actuel CEO de Zénith, au sein du Groupe Rolex dans la perspective d’en assumer la direction à une date à définir, en accord notamment avec son actuel Directeur Général, Gian Riccardo Marini. Toute autre communication sera faite en temps opportun. »

Stupeur sur la planète horlogère, qui ne voyait ni Jean-Frédéric Dufour quitter Zenith en pleine ascension, ni Rolex changer à nouveau de directeur général si tôt. Sous l’impulsion du Genevois, Zenith avait commencé à renouer avec une forte croissance.

Symbole de ce nouvel essor, Zenith avait sponsorisé en 2012 l’homme le plus rapide du monde, Félix Baumgartner, le fameux aventurier ayant franchi le mur du son en chute libre depuis une capsule à la frontière de l’espace, à 39 000 mètres d’altitude. Après les étoiles de Zenith, le fidèle capitaine de Jean-Claude Biver (patron du pôle horloger de LVMH) met le cap sur la couronne de Rolex. Navigateur à ses heures, il aura sans doute à cœur d’assister à quelques étapes du circuit Rolex, la marque horlogère la plus impliquée dans le yachting avec des événements sur tous les océans de janvier à décembre.

Hasard des carrières professionnelles ou véritable signe de reconnaissance de « l’école Chopard », Jean-Frédéric Dufour croisera à nouveau dans les couloirs son ancien collègue de Chopard, Philippe Peverelli, à la tête de Tudor, l’autre marque du groupe Rolex. Du Locle à Genève, c’est un petit pas pour les pendulaires, mais de Zenith à Rolex c’est un bond de géant pour son dirigeant.
 

Les marques

Incontournable hier, aujourd’hui, demain : Rolex représente mieux qu’aucune autre la pérennité de l’horlogerie suisse, de son progrès constant, sans jamais rien renier de sa technicité ni de son...

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >

Vous aimerez aussi