X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par RALF TECH

Rechercher dans :
GMT Magazine
Carl F. Bucherer - Interview de Sascha Moeri, CEO

Carl F. Bucherer Interview de Sascha Moeri, CEO

Sascha Moeri évoque les neuf années passées à la tête de la maison lucernoise, ses mouvements de manufacture et les axes de développement pour 2020.

Carl F. Bucherer fut la première marque à produire en série des montres équipées d’une masse oscillante périphérique, dès 2008, est-ce que cela a permis de renforcer la désirabilité auprès des collectionneurs ?
Tout à fait, c’est très important pour les collectionneurs et les fans de la marque. Ce nouveau système de remontage automatique fait partie de l’ADN de Carl F. Bucherer, qui en revendique le leadership. Dans le sillage du premier calibre CFB A1000 équipé du rotor périphérique nous avons introduit une 2e version encore plus fiable et abordable, le calibre A2000. Ce n’était pas seulement un nouveau mouvement mais une base pour les 15 prochaines années. Vous pourriez comparer le A1000 à une Ferrari, très pointue et onéreuse, mais pas très polyvalente. J’assimilerais le A2000 plutôt à une Mercedes, à laquelle vous pouvez ajouter beaucoup d’options et qui pourrait même transporter votre vélo etc. C’est ainsi que cette base A2000 nous a servi pour lancer le tourbillon volant double périphérique l’an passé. Les amateurs de belle horlogerie apprécient de pouvoir admirer l’intégralité du mouvement, qui n’est pas masqué par la masse oscillante, puisqu’elle se trouve en périphérie. Ils peuvent aussi compter sur une performance et une fiabilité accrues car toutes nos montres équipées du A2000 sont certifiées COSC. Pour les collectionneurs, ces montres font partie des pièces qu’il convient d’avoir. D’ailleurs, depuis 2008, bien des marques s’en sont inspirées !

Interview de Sascha Moeri, CEO

Calibre A2000 © Carl F. Bucherer

Vous venez d’ailleurs d’annoncer trois nouvelles variantes non limitées dans votre collection de haute horlogerie Manero Tourbillon Double Peripheral, est-ce un axe de développement important ?
En effet, nous sommes très fiers d’avoir pu réaliser en interne le premier calibre au monde à combiner un remontage automatique périphérique à un tourbillon flottant également sur système périphérique, notre mouvement de manufacture T3000. Cela représente près de 5 ans de R&D et un dépôt de brevet. Il équipe notre Manero Tourbillon Double Peripheral dont nous venons de présenter une nouvelle trilogie, ainsi que notre Heritage Tourbillon Double Peripheral. Sa certification COSC prouve sa fiabilité et notre maitrise des processus de production au sein de la manufacture.
D’ailleurs, Carl F. Bucherer est ce que j’appelle une manufacture boutique : nous réalisons beaucoup de personnalisations dans le très haut de gamme, et de pièces uniques. Nous gravons à la main les ponts au dos de notre Manero Tourbillon Double Peripheral par exemple, ce qui peut prendre jusqu’à deux semaines selon la personnalisation demandée. L’un de nos clients ayant trois enfants nous a commandé la trilogie du Tourbillon Double Peripheral (un par couleur d’or) avec chacun sa personnalisation au dos. Nous voulons offrir à nos meilleurs clients une expérience unique et un degré de personnalisation très abouti, également dans la collection Heritage.

Interview de Sascha Moeri, CEO

Manero Tourbillon Double Peripheral © Carl F. Bucherer

Vos chronographes Heritage Bicompax Annual et Manero Flyback ont considérablement fait évoluer l’image de marque, était-ce uniquement un succès d’estime ?
Beaucoup plus ! En effet ces modèles ont fait évoluer l’image de Carl F. Bucherer et ils ont d’ailleurs séduit une nouvelle clientèle locale. Nous avons triplé notre clientèle européenne grâce à ces collections. Au-delà du succès commercial de ces chronographes, qui ont d’ailleurs des diamètres très différents (40 et 43m), ils nous ont apporté un nouveau segment de clients. C’est très important pour la marque, car tout laisse à penser qu’ils se reportent ensuite sur d’autres collections telles que la Patravi Scubatec par exemple.

Interview de Sascha Moeri, CEO

Patravi Scubatec Black Manta © Carl F. Bucherer

Quels sont les autres axes de développement de Carl F. Bucherer en 2020 ?
Notre collection Manero va s’enrichir d’une nouvelle gamme féminine, Lof, développée avec notre ambassadrice Li Bingbing. Elle devrait s’imposer comme un pilier important pour la marque. Dans la collection Heritage, nous lancerons en fin d’année un nouveau chronographe dans le sillage de la version panda. Pour finir, vous découvrirez aussi trois nouvelles ScubaTec. Certaines de ces nouveautés seront visibles dans le film Infinite au cinéma à partir d’août. Il donnera d’ailleurs lieu à une série limitée ScubaTec Infinite. Nos bonnes relations à Hollywood font parfois sourire, mais elles apportent énormément de visibilité et de sympathie pour la marque.

Quel regard portez-vous sur ces neuf années à la tête de Carl F. Bucherer ?
Quand j’ai repris la marque en 2010 elle écoulait 6000 montres et disposait d’un petit réseau de détaillants. L’an passé nous avons atteint l’objectif de 400 détaillants que je m’étais fixé, très bien répartis dans le monde entier, et qui ont vendu 30’000 exemplaires. Ce nombre de points de ventes va rester stable, nous procéderons juste à quelques adaptations ponctuelles selon les marchés et opportunités. La collaboration au sein du groupe Bucherer s’est en outre intensifiée et nous travaillons de manière très agréable et efficace ensemble. D’une manière générale, nous sommes très satisfaits de notre réseau, qui lui-même valide nos choix en termes de construction de portefeuille produits basé sur six collections très complémentaires. Elles représentent une offre très forte, pour les hommes bien sûr, mais également pour les femmes.

Quels sont les modèles les plus recherchés par les femmes ?
Le choix que leur propose aujourd’hui la marque a considérablement évolué depuis mon arrivée. En 2010 les montres dames ne représentaient que 20% de nos ventes. Aujourd’hui c’est 40%, mais avec un volume total qui a quintuplé entretemps. Carl F. Bucherer leur consacre deux collections exclusivement féminines, Alacria et Pathos, tout en créant des modèles Manero et Patravi à leur intention également et qu’elles apprécient beaucoup, notamment la Patravi ChronoDate sertie. Les goûts changent beaucoup d’un continent à un autre. En Asie, la Pathos s’affiche de loin en tête.

Interview de Sascha Moeri, CEO

Patravi ChronoDate © Carl F. Bucherer

 

Vous aimerez aussi

La marque

Des montres belles et techniquement parfaites qui incarnent la tradition et la force d'innovation. Carl F. Bucherer est un horloger suisse indépendant avec plus de 90 ans d’expérience dans la création de montres contemporaines et précieuses dans le segment premium.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >