X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
Baselworld
Baselworld - Interview de Michel Loris-Melikoff

Baselworld Interview de Michel Loris-Melikoff

Le Managing Director de Baselworld nous parle des nouveautés de Baselworld 2020 – le Community District, les Ateliers, la Watch Gallery, l'Incubateur, les VIP Tours.

En quoi l’expérience de visite de Baselworld évolue cette année ?
C’est la première année de notre nouveau concept "Baselworld 2020+". Notre objectif est simple : nous voulons construire une plateforme moderne, connectée qui favorise les affaires, offre des expériences incomparables, et relie toute l’année l'industrie et toute la communauté. Dès cette édition, de nouveaux formats d'événements, des conférences ouvertes au public et diffusées en Live, des expositions, des ateliers d’initiation, une galerie d’artistes mettront en valeur toute la diversité et le potentiel de l'industrie. Les lignes bougent.

Quelles sont les particularités du Community District ?
Pour la première fois, nous avons conçu et allons construire clés en main des stands pour des marques, offrant une architecture toute en transparence, harmonieux les uns avec les autres. Ces stands se présenteront sous la forme d’un grand ensemble de plusieurs grands bâtiments, chacun abritant une à deux marques. Ils sont à l’image de la direction que nous prenons, en privilégiant des zones d’expériences pour les visiteurs au rez-de-chaussée, et au premier étage, on retrouvera les zones d’affaires réservées aux professionnels. Des exposants qui avaient choisi de nous quitter il y a deux ans ont décidé de revenir en 2020, à l’image de Maurice Lacroix. Cela prouve que nous répondons mieux à leurs attentes dans une stricte maîtrise des coûts.

Interview de Michel Loris-Melikoff

Community District © Baselworld

Les petites marques indépendantes font toujours rêver les amateurs de belle horlogerie, sont-elles nombreuses cette année et où les découvrir ?
Le nombre d'exposants est aussi à nouveau à la hausse dans ce secteur. Grâce à l'écoute, au dialogue, à la créativité, nous avons su repositionner nos offres et créer de nouveaux formats correspondant aux différents stades de leur développement. Les Ateliers, la Watch Gallery, l'Incubateur… Autant d’espaces qui répondent à ces besoins spécifiques et qui seront installés dans la Halle 1 Sud, avec des espaces conviviaux pour accueillir tous les passionnés d'horlogerie qui aiment y retrouver l'hyper créativité de ces artisans.

Les grandes marques phares de l’industrie attirent un public large, comment répondre au mieux aux attentes des uns et des autres ?
Avec 80'000 visiteurs, Baselworld est le seul événement qui relie l'ensemble des acteurs de l'industrie suisse et internationale, offre et génère une densité d’informations, de contacts, et d’opportunités comme nulle part ailleurs. Sept jours durant, la concentration unique d’acteurs horlogers et joailliers ne sont pas seulement au cœur de l'industrie, mais ils en prennent aussi son pouls. Notre vision est de transformer et de développer le salon pour en faire non seulement la meilleure plateforme d’affaires pour les grandes marques, mais aussi la plateforme d'expériences la plus pertinente pour la communauté.

Comment recevez-vous vos visiteurs VIP ?
C’est aussi une de nos nouveautés : la mise en place de VIP Tours pour les passionnés et les collectionneurs. Et le succès a été très fort dès le lancement sur notre plateforme. Sur réservation, vous rentrez dans le salon grâce à un ticket VIP et un guide professionnel vous accueille à l’Hospitality Lounge. Ensemble, vous visiterez le salon et aurez notamment accès à une présentation produits personnalisée proposée par une marque ou deux, selon le programme. Ce package étendu sur 2 ou 3 jours peut être complété de transferts en limousine, d’une visite d’une manufacture horlogère, d’une visite d’un musée etc. Une expérience unique et mémorable pour nos visiteurs internationaux.

Interview de Michel Loris-Melikoff

Independent WatchGallery © Baselworld

Vous insistez beaucoup sur le rôle que jouent les marques dans la transformation de Baselworld. Est-ce si important ?
C'est fondamental. Il est évident que nous n'entreprendrons pas la transformation de Baselworld seuls. Les marques elles-mêmes commencent à créer de plus en plus de zones d’expériences et d’interactions. A nous, avec tous nos exposants, d’initier le changement pour plus d’ouverture et d’échanges. Ce processus prendra quelques années.

Comment faire pour que l’horlogerie suisse parle d’une seule voix au moins une fois dans l’année ?
Je note que la volonté que l’horlogerie suisse parle d’une seule voix est d’abord la volonté des clients, des détaillants, des journalistes qui nous font part de leur difficulté à avoir le temps de voyager plusieurs fois par semestre pour découvrir les nouveautés de l’un et de l’autre. Que notre rendez-vous doive poursuivre sa mue est une évidence, mais déjà fragilement rassemblée, une horlogerie désunie est bien davantage à la merci du moindre changement de paradigme. Au-delà des enjeux stratégiques, économiques, voire personnels, nous, acteurs de l’horlogerie, avons une lourde responsabilité. Le monde change mais une réalité demeure : l’union fait la force. Et Baselworld peut – et doit – en être l’incarnation.

Vous aimerez aussi