X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Trilobe

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Aurel Bacs - Phillips Watch Department

Aurel Bacs Phillips Watch Department

Consultant exclusif**

En 20 ans, Aurel Bacs aura joué un rôle décisif dans l’expansion du marché des ventes aux enchères de montres. Par ses grandes connaissances des montres vintage, mais aussi et surtout par sa capacité hors norme à savoir les valoriser, établissant de nouveaux records année après année. Les ventes de Bacs sont de véritables évènements. Le voir sur scène est une performance, jonglant avec les langues, racontant l’essentiel d’une histoire… « J’organise nos ventes comme j’aurais aimé qu’on les organise pour moi ». C’est d’ailleurs le fil rouge qui l’a guidé tout au long de sa carrière. Faire comme il l’entend. Ne pas être à la merci d’une organisation trop lourde pour le freiner. Sa passion pour les montres est née aux côtés de son père architecte. HEC Saint-Gall, droit à Zurich, à 23 ans, il rejoint Sotheby’s en tant que spécialiste des montres. Sa connaissance, le travail et la rigueur suisse-allemande sont rapidement remarqués. Et tout s’enchaîne. À 27 ans, on lui confie le marteau. À 28, il adjuge sa première montre à plus de CHF 1 million. Avec son épouse Livia rencontrée à cette époque, ils quittent Sotheby’s pour donner librecours à leurs nouvelles idées : mieux vaut vendre moins, mais mieux. Plus de temps pour chaque montre, plus de temps pour chaque client. En 2001, il rejoint Phillips, de Pury & Luxembourg pour créer le département. En 2002, à 30 ans, il adjuge la montre-bracelet la plus chère de tous les temps, une Patek Philippe à CHF 3 millions. En 2003, il rejoint Christie’s comme chef du département. La montée en puissance continue. Les records s’enchaînent. Le chiffre d’affaires passe de 8 à plus de 130 millions.

Phillips Watch Department

Aurel Bacs © Phillips

Depuis 2015, Aurel Bacs est à nouveau associé avec Phillips. En moins de 2 ans, la maison prend le leadership mondial. La Rolex Daytona de Paul Newman vendue pour US $ 17,8 millions qui est le prix le plus élevé jamais atteint pour une montre-bracelet vintage, une Patek Philippe adjugée CHF 11 millions sont parmi les nombreuses adjudications qui ont écrit l’histoire horlogère et ce, sous le marteau d’Aurel Bacs. S’il devait résumer ces années, il confie : « Je suis tombé en amour avec la belle horlogerie. Intensément. Une passion qui m’offre à la fois des stimuli intellectuels et émotionnels extrêmes, et me gratifie de satisfactions incroyables. Comme un croyant, un missionnaire, l’esprit de partage, le rôle de transmettre m’animent chaque jour ardemment. Aussi longtemps que je peux regarder le sourire sur le visage de mes clients, je continue ». Beaucoup parlent de passion, et Aurel Bacs la vit.

*Rédigé par Marine Lemonnier Brennan

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Vous aimerez aussi