×

Cette recherche est sponsorisée par HYT

Recherche
Rechercher dans :
Rebellion - Un sponsor titre complètement fictif pour Rebellion Racing

Rebellion Un sponsor titre complètement fictif pour Rebellion Racing

Parmi les nombreux changements majeurs au sein de l’écurie Rebellion Racing pour la saison 2017 figure un sponsor titre tout nouveau, mais complètement imaginaire.

Ce qui est probablement un nom familier pour les lecteurs francophones, en France et en Belgique en particulier, requiert un peu plus d’explications pour un public international et/ou non amateur de bande dessinée. L’écurie Rebellion Racing, qui concourt dans le Championnat du Monde d’Endurance de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), s’associe à Vaillante pour la saison 2017 et courra sous la bannière Vaillante Rebellion. Pourtant Vaillante, qui apparaît même sur la licence officielle FIA de l’équipe cette saison, est une entreprise française qui n’existe que dans les pages des albums de bandes dessinées publiés par Graton Editeur, consacrés au tout aussi fictif coureur automobile Michel Vaillant.

Comme la société Vaillante et ses diverses activités, la famille Vaillant est née de l’imagination de Jean Graton. Elle est au centre de plusieurs bandes dessinées – qui comptent de nombreux admirateurs fidèles - se déroulant dans l’univers du sport automobile. Michel Vaillant est probablement le seul pilote fictif à avoir son propre fan club et il a même été le sujet d’un film de Luc Besson pour lequel une voiture Lola B98/10 LMP a été inscrite aux 24 Heures du Mans sous les couleurs de Vaillante !

Après cinq victoires consécutives comme équipe privée de LMP1 dans le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, l’écurie Rebellion Racing change d’orientation cette année et se tourne vers la catégorie LMP2 avec un châssis ORECA « 07 » aux couleurs de Vaillante et un moteur Gibson V8.

Un chiffre porte-bonheur

Les deux voitures de course Vaillante-Rebellion portent les numéros 13 et 31. Le 13 fait le lien entre les deux noms puisque Rebellion a utilisé le numéro 13 pendant de nombreuses années en catégorie LMP1, tandis que dans l’un des albums de bande dessinée Michel Vaillant (« Le 13 au départ ») le pilote imaginaire osait porter ce numéro que tous les autres craignaient. Le nouvel album, intitulé Rebellion et dont la sortie est prévue le 2 juin prochain, verra Michel Vaillant effectuer son retour pour courir les 24 Heures du Mans pour la 13ème fois ! La voiture numéro 13 sera conduite par Matthias Beche, Nelson Piquet Jr et David Heinemeier Hansson. La deuxième voiture de l’écurie, qui porte le numéro 31, sera pilotée par Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal. L’écurie Rebellion Racing aligne aussi une troisième ORECA « 07 » au championnat IMSA aux Etats-Unis, avec Nick Hedfeld au volant, complétant ainsi une liste de pilotes garnie de quelques noms de légende.

Rebellion

Le titre du nouvel album de Graton Editeur n’a en aucun cas été conçu dans le seul but d’imposer le nom de l’écurie. Démarrant sur une note sombre, l’histoire relate la désintégration de la compagnie Vaillante après l’infortuné décès du chef designer, plongeant la famille dans la tourmente avec un parfum de rébellion dans l’air. Même la police de Genève a un rôle à jouer car il ne faut pas se fier aux apparences et Michel Vaillant se concentre sur une victoire au 24 Heures du Mans pour retourner la situation à son avantage.

Un sponsor titre complètement fictif pour Rebellion Racing

La marque

C’est la passion des performances ultimes qui anime aussi bien Rebellion Timepieces que Rebellion Racing, deux entités dont les domaines d’activité sont intimement liés.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi