×

Cette recherche est sponsorisée par Corum

Rechercher dans :
Carl F. Bucherer - La nouvelle manufacture de Lengnau est opérationnelle

Carl F. Bucherer La nouvelle manufacture de Lengnau est opérationnelle

La marque de Lucerne dispose désormais d’une nouvelle infrastructure moderne qui lui permettra d’optimiser et d’accroître sa production.

Le mercredi 29 juin 2016, Carl F. Bucherer inaugurait sa nouvelle manufacture à Lengnau, à quelques kilomètres de Bienne, dans un périmètre où les activités horlogères sont bien présentes puisque Rolex, Rado et Tissot, entre autres, y sont également implantées. Il ne s’agit pas d’un nouveau bâtiment, mais d’un édifice qui appartenait il y a deux ans encore à Gucci et dans lequel la marque lucernoise louait un étage pour ses activités de production depuis plusieurs années.  Toujours en main de la famille fondatrice – M. Bucherer continue d’ailleurs d’investir dans l’entreprise -  Carl F. Bucherer est désormais propriétaire de l’entier du bâtiment, et après une rénovation complète et un réaménagement des lieux, dispose d’une superficie de 3000m2 sur trois étages.

« Nous sommes fiers d’avoir atteint, avec ce nouveau centre de compétences, une nouvelle étape importante pour l’entreprise Carl F. Bucherer » a déclaré Sascha Moeri, CEO de Carl F. Bucherer, dans son discours d’inauguration. «  La manufacture renforce notre identité en tant que marque de tradition suisse. Elle constitue une étape clé de notre développement et le résultat d’une stratégie de croissance durable. »

carl F Bucherer Sasha Moeri

Ouverte depuis une dizaine de jours, la nouvelle manufacture permettra à la marque d’accroître sa productivité et d’atteindre les 30'000 pièces annuelles, objectif annoncé par Sascha Moeri, et qui reflète sa croissance continue. « Nous avions atteint un stade où nous nous trouvions limités par notre capacité de production. Grâce à la nouvelle manufacture, nous pourrons réaliser nos objectifs »,  souligne-t-il. En 2009,  Carl F. Bucherer produisait 6400 pièces par année, en 2011, 15'000 pièces, et l’année dernière, ce sont 25'000 montres qui quittaient les ateliers Carl F. Bucherer, dont 60% de garde-temps pour hommes et 40%  de montres pour dames. Ce dernier pourcentage est en constante augmentation et, grâce à la nouvelle ambassadrice de la marque, l’actrice Li Bing Bing, dont le partenariat a été annoncé en Chine à grand fracas, la collection féminine de la maison lucernoise devrait encore se renforcer. Le nouveau modèle Pathos connaît déjà un beau succès en Chine, assure le CEO de la marque, non sans se demander pourquoi l’année de fondation de la marque, 1888, désormais intégrée au logo, n’a pas été exploitée plus tôt, sachant l’importance du chiffre 8 dans la culture chinoise.

carl-F-Bucherer-Lengnau-Manufacture-3

Une septantaine de collaborateurs travaillent au sein de la nouvelle manufacture, dont quarante personnes à la production, un chiffre qui a plus que doublé depuis le réaménagement des lieux (notons que le site de Lucerne compte 400 collaborateurs et que la marque dispose aussi d’un laboratoire à Sainte-Croix). Pourtant, le nombre de personnes dédiées à la production reste relativement peu élevé et la marque table sur une concentration des compétences, une optimisation des processus de fabrication et une haute verticalisation. Si la maîtrise de la chaîne de production est primordiale, Carl F. Bucherer continue néanmoins de travailler aussi avec des fournisseurs externes.

Les trois étages de la manufacture sont parcourus par des couloirs revêtus de parquet et dont les murs blancs rappellent de-ci de-là en lettres dorées le motto de la marque « Time can be captured and stored here ».

carl-F-Bucherer-Lengnau-Manufacture-2.jpg

Le sous-sol accueille les bureaux réservés au développement des prototypes de mouvements, le contrôle, l’assemblage et le parc des machines pour l’usinage et la fabrication des ébauches notamment. Au-dessus sont aménagés les espaces dédiés au SAV, à la formation, au contrôle qualité des composants, et à la logistique. Ce dernier dispose d’une salle moderne occupée par de grands magasins-coffres sécurisés et informatisés, qui ont avantageusement remplacé les anciennes étagères accessibles par des échelles, encore en service il y a peu de temps.  Au cœur du premier étage s’étend la vaste et lumineuse salle d’assemblage comportant une vingtaine de postes de travail et des machines, et complétée par un espace réservé aux contrôles et aux mesures. Dans l’atelier de pose des bracelets, quatre personnes travaillaient en silence lors de notre visite.

Avec cette nouvelle manufacture, Carl F. Bucherer s’est dotée d’une infrastructure moderne nécessaire à la poursuite du développement et de la production de mouvements maison.  La marque possède déjà le mouvement de chronographe GMT CFB 1901, intégré dans la Patravi TravelTec, du calibre CFB T1001, pour la Manero Tourbillon, du mouvement CFB A1000 (la « Ferrari » des mouvements, selon Sascha Moeri) dont le concept de rotor périphérique a été fabriqué en série pour la première fois par Carl F. Bucherer et qui anime la Manero PowerReserve pendant plus de 55 heures, et la nouvelle famille de mouvements CFB A2000, entièrement développée et fabriquée en interne, la « Mercedes » des mouvements.
 

La marque

Des montres belles et techniquement parfaites qui incarnent la tradition et la force d'innovation. Carl F. Bucherer est un horloger suisse indépendant avec plus de 90 ans d’expérience dans la création de montres contemporaines et précieuses dans le segment premium.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi