×

Cette recherche est sponsorisée par Chanel

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - Du fun et des records, anciens et modernes

Edito Du fun et des records, anciens et modernes

Horlogerie légère et collectionneur fou sont au programme cette semaine. Avec aussi les prochaines ventes aux enchères et des records étonnants.

On dit qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, mais la hausse soudaine des exportations de montres suisses annoncées la semaine dernière est quand même une bonne nouvelle. Compte tenu de l'ampleur de l'augmentation et du fait qu'elle concerne le mois de mars - soit avant la prise en compte des commandes enregistrées à Baselworld - quelques mois seront nécessaires pour voir si ce coup de fouet à l’horlogerie se confirme.

Il y a un peu plus d'un mois, avant cette bonne nouvelle, l'atmosphère à Baselworld était plutôt calme. Une marque, cependant, s’est démenée pour mettre un peu de fun dans le monde des montres. Cette marque, c’est Corum, que la nouvelle direction de Davide Traxler est en train de ranimer. Découvrez ce qu’est ce fun dans mon aperçu de la collection et de la stratégie de la marque, complété par quelques chiffres bruts .

En début d’année, grâce à une connaissance commune, j'ai eu l'opportunité d'interviewer un extraordinaire collectionneur de montres. Homme d'affaires japonais, poète, peintre, chanteur d'opéra, auteur, professeur et philanthrope, le Dr Haruhisa Handa (alias Toshu Fukami) est le directeur de Misuzu Corporation, un distributeur et détaillant horloger au Japon. Ce n’est que depuis l’année dernière qu’il s’intéresse aux montres haut de gamme, mais il a déjà dépensé plus de 20 millions de francs suisses pour une collection éclectique. Ce collectionneur peu commun a une idée derrière la tête. A découvrir ce mercredi.

La Fête des Mères est toujours un sujet délicat à couvrir en horlogerie. Au Royaume-Uni, elle tombe le quatrième dimanche du Carême (le dimanche 26 mars cette année), tandis que dans les pays arabes, elle est célébrée à l'équinoxe de printemps (21 mars). Mais la plupart des marques horlogères ciblent leur communication autour de la Fête des Mères européenne et américaine, qui a lieu dimanche prochain. Camille Gendre vous proposera mercredi une sélection de montres à offrir,  pour une idée de cadeau de dernière minute.

Ce week-end auront aussi lieu les ventes aux enchères de printemps à Genève. La pièce vedette est incontestablement la montre de poche Calibre 89 de Patek Philippe, proposée par Sotheby's. Lancé en 1989 pour célébrer le 150e anniversaire de la marque, ce modèle a été produit à un seul exemplaire de chaque métal précieux, à commencer par l'or jaune. C'est ce premier modèle, estimé entre 6,5 et 10 millions de dollars américains que Sotheby's met aux enchères. Phillips organise également sa vente Auction Five à Genève ce week-end, avec comme points forts des Patek Philippe et des Rolex. Des records vont-ils tomber ? ?

A propos de records, en voici deux que vous avez peut-être manqués, car aucun d'eux n'est directement associé à une marque. D’abord, la filiale du groupe Swatch, Micro Crystal, a dévoilé l’horloge Real Time Clock, nouvelle détentrice de trois records. C’est la plus précise (+/- 0,26 seconde par jour), la plus éco-énergétique (240 nanoampères de consommation, ou cinq ans d’autonomie pour sa petite pile bouton) et la plus petite (3,2 x 1,5 x 0,8mm).

Encore plus impressionnant, une horloge conçue il y a plus de 250 ans par John Harrison, dont la précision, affirmait-il, était d’une seconde d’écart en 100 jours, a établi un nouveau record mondial la semaine dernière. À l'époque, les gens s’étaient moqué de l’affirmation de l'homme qui avait révolutionné le calcul de la longitude en mer avec ses chronomètres de marine. Pourtant, 250 ans après sa conception, "Clock B" est entrée dans le Guinness World Records comme « l'horloge mécanique avec pendule oscillant en plein air la plus précise au monde ». Elle n’a dévié que de 5/8ème de seconde en 100 jours de test. Pas mal pour une pièce aussi ancienne que la notion même de GMT.