×

Cette recherche est sponsorisée par Maurice Lacroix

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - Achèterez-vous votre prochaine montre sur Instagram ?

Edito Achèterez-vous votre prochaine montre sur Instagram ?

La dernière nouveauté de Facebook est un enjeu de taille pour l'industrie horlogère et ses clients.

Les annonces faites par Facebook lors de la journée d’ouverture de son immense conférence F8 n’ont pas toutes fait les gros titres la semaine dernière. En plus de celle d’Instagram qui teste des « comptes quasi privés » (seuls les titulaires des comptes pourront voir le nombre de likes que leurs publications recueillent), il y en a quelques autres qui auront des répercussions sur les marques et les collectionneurs.

Bien que le discours d'ouverture de Mark Zuckerberg, intitulé « L'avenir est privé », souligne des améliorations axées sur l'utilisateur - comme le cryptage de l'application Messenger - les nouvelles fonctionnalités de WhatsApp et d’Instagram s'adressent clairement aux entreprises. Au niveau mondial, la nouvelle application Messenger Desktop aidera votre rédacteur en chef à être multitâche tout en répondant aux demandes de renseignements reçues via Facebook, et sera sans aucun doute aussi utile aux marques pour le suivi de leurs relations clients. Mais la fonction « catalogue professionnel » de WhatsApp va beaucoup plus loin. Elle permet aux marques de présenter leurs produits dans les messages. Ne soyez donc pas surpris si des montres apparaissent soudain dans vos conversations quand vous parlez du dernier Batman ou exprimez votre envie de boire un Pepsi.

Mais le plus important est la nouvelle fonctionnalité « Shop from Creators » sur Instagram. Le mot « créateur » est trompeur car il suggère que vous achetez quelque chose à la personne qui l'a réellement fabriqué. Dans le vocabulaire de Facebook, cependant, un « créateur » est un créateur de contenu. La liste de ces créateurs, qui seront en mesure de taguer les produits qu'ils présentent dans leurs publications, est encore assez courte et tous n’ont pas des millions de followers. Leurs fans pourront toutefois acheter les produits tagués dans leurs posts directement sur Instagram, sans quitter l’application, et à condition que la marque se soit abonnée à la nouvelle fonctionnalité de paiement d’Instagram. Le liste de ces marques est tout aussi restreinte que celle des créateurs, mais elle inclut des poids lourds comme Adidas, Burberry, H & M et Nike. Il est cependant révélateur que l’une des trois maquettes choisies pour illustrer cette nouvelle fonctionnalité dans le dossier de presse montre comment cela fonctionnerait si quelqu’un taguait une montre connectée Michael Kors dans un message.

Médias sociaux, commerce électronique, influenceurs (pardon, créateurs), montres connectées… C’est une longue histoire et il serait facile de dire que ces dernières fonctionnalités sont de mauvais augure pour l’industrie horlogère. Mais ce serait faux ! Cette liste exclusive des marques qui utilisent le programme de paiement d'Instagram comprend également Net-a-Porter et Mr.Porter, qui font tous deux parties désormais du groupe Richemont. En théorie du moins, vous pourriez bientôt acheter une Roger Dubuis Excalibur Aventador S Limited Edition Skeleton à 275'000 dollars en quelques clics à partir d’un post Instagram (non, pardon, vous ne pourrez pas, elle est épuisée, mais vous avez compris l’idée).

Achèterez-vous votre prochaine montre sur Instagram ?

L'inconvénient de cette nouvelle fonctionnalité est que les marques horlogères risquent d’encourager encore plus les rares privilégiés qui peuvent promouvoir et désormais vendre leurs produits sur Instagram. Il sera difficile pour les amateurs de montres et les clients de savoir si ces créateurs apprécient vraiment les produits qu’ils présentent ou s'ils sont simplement payés pour en parler. Combien de messages portant la mention « partenariat payé » - qui existe depuis plus de deux ans - avez-vous déjà vus sur Instagram ?

Lecture 1 commentaire(s)

6 Mai 2019
Patrick PAYEN
je sais pas meservir d'instagram
6 Mai 2019
Worldtempus