X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Rechercher dans :
Czapek est de retour - L’horloger de Napoléon III renaît.

Czapek est de retour L’horloger de Napoléon III renaît.

Marque avant-gardiste au 19e siècle, Czapek est relancée par trois passionnés avec un contenu technique fort et un concept marketing inédit.

170 ans après la création de Czapek & Cie, Czapek ressuscite le 10 novembre 2015. Les enthousiastes artisans de cette initiative prometteuse ont choisi WorldTempus pour le lancement officiel de ce jour.
Les férus d’histoire horlogère auront tout de suite reconnu en Czapek le premier associé de Patek, tous deux polonais et venus se réfugier à Genève dans les années 1830. Ensemble, ils avaient créé la société Patek, Czapek & Cie en 1839, dont le contrat prévoyait une phase initiale de collaboration de six ans, pendant lesquels plusieurs centaines de montres furent produites, la plupart sur-mesure pour les cours européennes. Certaines pièces sont d’ailleurs visibles au Musée Patek Philippe. En 1845, chacun choisit de poursuivre l’aventure séparément, avec un nouvel associé. Czapek & Cie fut fondé le 1er mai 1845 et connut un joli succès : atelier à Genève (d’abord quai des Bergues puis au 175, rue du Rhône) et boutiques à Paris (l’une des premières de la place Vendôme !) et à Varsovie, horloger de la cour de l’Empereur Napoléon III, et édition du tout premier livre d’horlogerie en polonais. François Czapek s’éteignit malheureusement avant d’achever le second.

De la richesse historique aux performances techniques
Xavier de Roquemaurel (CEO) et Harry Guhl l’éditeront-ils avec leur associé anonyme après avoir relancé la marque ? Les trois fondateurs travaillent en tous cas sur le projet depuis 2008, date du dépôt de la marque. Elle était tout simplement abandonnée ! Décidant de rendre hommage à l’horloger d’exception qu’était François Czapek, ils s’inspirent de sa montre de poche à double guichet de 1850, dont l’aiguille en fer forgé à 4h30 indiquait de manière astucieuse à la fois les jours de la semaine et la réserve de marche de 7 jours, faisant écho à la petite seconde à 7h30.

Dans sa version contemporaine, le calibre exclusif a été développé par Chronode et reprend les mêmes attributs, reflétés de manière esthétique par un cadran en émail grand feu réalisé chez l’éminent Donzé Cadran. Poussant jusqu’au bout le concept de manufacture horizontale, Czapek fait aujourd’hui appel aux meilleurs artisans : Lab pour le boîtier à la fois complexe et raffiné, HMS Waeber pour les aiguilles stylisées, Camille Fournet pour les bracelets, Neo-Desis pour le design (à qui les collectionneurs doivent notamment le Tourbillon 24 Secondes de Greubel Forsey et les Opus 6 et 8 de Harry Winston).

Czapek Quai des Bergues

Fidèle à l’esprit du garde-temps d’origine et à sa personnalité élégante et authentique, le résultat se décline en une première collection « Quai des Bergues » (en clin d’œil aux ateliers d’origine) de six modèles au total, tous équipés du calibre sept jours réalisé avec Jean-François Mojon. Une version prestige en or rose ou gris avec cadran en émail grand feu et un prix avoisinant les vingt-cinq milles francs, et une version plus sport en titane ou acier (entre neuf et quinze mille francs) avec un cadran en carbone très innovant, baptisé « vinyle » : épais de 0,4mm, son anneau de carbone bobiné (un seul fil) s’avère aussi léger que résistant. Fourni par le spécialiste suisse de l’acier Montanstahl, l’acier inoxydable du boîtier lui-même est une exclusivité horlogère.
Mais l’innovation ne s’arrête pas là.

Pourquoi acheter la montre quand on peut acheter la marque ?
A l’écoute de leur époque et de leurs kopecks, les fondateurs de Czapek ont également défini un concept de croissance original, le crowdfunding equity, système de lever de fond réglementé par la Finma. Le financement participatif permet à la fois à Czapek de construire un actionnariat global, et aux collectionneurs du monde entier d’entrer au capital d’une marque dont ils pourront influencer le destin tout en obtenant la possibilité d’acquérir les montres à prix préférentiels. Pour compléter la distribution de cette production visant moins de 1000 pièces par an (et seulement 250 la première année), Czapek confiera la marque à un détaillant par pays. Deux autres collections sont d’ores et déjà programmées pour les trois ans à venir. Fonctionnels, les premiers modèles sont présentés en avant-première au public aujourd’hui à Genève à l’Horloge Fleurie (La Potinière), puis au salon parisien Belles Montres fin novembre, et durant le SIHH mi-janvier à l’Hôtel …. des Bergues.

La marque

Czapek & Cie a pour origine l'un des noms les plus prestigieux de l'industrie horlogère, né du savoir-faire de deux émigrés polonais venus chercher refuge en Suisse après le soulèvement de novembre en Pologne (1830).

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi