×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Bucherer - La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

Bucherer La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

L’imposant édifice sis 45 rue du Rhône accueille à présent plus de 700 m2 d’espaces de vente et de salons privés dédiés à l’horlogerie et à la joaillerie.

Trois ans de travaux ont été nécessaires pour rénover intégralement le magnifique bâtiment qui abrite la boutique Bucherer de Genève. Trois ans durant lesquels le personnel de la boutique a continué à servir fidèlement ses clients. 

Plus de vingt marques horlogères de renom y sont représentées, ainsi qu’une vaste offre de bijouterie et de joaillerie, y compris un espace dédié à l’univers du mariage. Fidèle à sa tradition de service, Bucherer a également consacré près d’un étage au service après-vente et à son atelier horloger. 

La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

© Bucherer

La maison Bucherer a investi plusieurs dizaines de millions pour redonner à ce lieu emblématique tout son prestige. Modernisé, le bâtiment historique représente aujourd’hui un véritable flagship store pour Bucherer et un point de repère dans le paysage urbain genevois. 

L’imposant bâtiment qui abrite la maison Bucherer à Genève surplombe la place du Port. Historiquement, c’est par la place du Port que l’on abordait la ville de Genève. Avant qu’il ne soit comblé et consolidé, il y avait ici un port, d’où le nom de la place. 

La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

© Bucherer

Cet édifice fait partie du paysage genevois depuis la première partie du XIXème siècle. Il a été construit entre 1832 et 1835 par l’architecte Adolphe Reverdin pour les frères David-Henry et Marc-François Brolliet. Durant l’époque de la Restauration, l’économie genevoise retrouve le chemin de la prospérité. Pendant ces années, la ville s’offre un nouveau visage. Le quai des Bergues dévoile ses façades néo-classiques qui ancrent cette partie de la ville dans la modernité. Contemporaine de l’hôtel des Bergues, la maison Brolliet s’inscrit dans la seconde vague néo-classique. Cet immeuble est l’un des derniers témoins de la Restauration dans le quartier des quais, et sans doute le plus authentique. 

On devrait plus souvent admirer ce bâtiment tout en retenue, avec son rez-de-chaussée rythmé par des arcs en plein cintre, sa façade blanche, ses colonnes embrassant le premier et le deuxième étage, et ses colonnes corinthiennes entre le troisième et le quatrième étage, surmontées d’un fronton faîtier. Il est l’expression d’une époque où les inspirations architecturales étaient éclectiques. 

C’est en 1968 que Bucherer installe ses vitrines de montres dans les locaux de Philippe Beguin, concessionnaire Rolex, au rez-de-chaussée du quai Général Guisan. Le premier étage, occupé par l’antiquaire Cottet, est repris en 1973 par l’entreprise lucernoise. Finalement, Bucherer reprend le restaurant L’Aïoli en 1980 et étend ainsi son territoire à la rue du Rhône en occupant désormais l’immeuble entier, qu’il acquiert en 1997. 

La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

© Bucherer

Une boutique rénovée en élégance 

Trois ans de travaux auront été nécessaires pour rénover le bâtiment. Des tons clairs, des matériaux naturels et des textiles délicats donnent aux lieux une atmosphère à la fois chaleureuse, raffinée, élégante et intemporelle. 

Au rez-de-chaussée, se trouve un espace de réception moderne, une boutique Rolex et un espace consacré à la haute horlogerie. 

Dans les pièces du premier étage, plus de vingt marques horlogères sont représentées, offrant une sélection de modèles dans toutes les gammes de prix. 

Le monde de la joaillerie a investi le deuxième étage. On oscille ici entre l’ambiance feutrée des salons et l’éclat des gemmes. Plusieurs espaces s’offrent aux clients au gré de leurs envies. Dans un écrin de lumière et de gaité se côtoient les diamants éternels de Bucherer, les pierres de couleurs et les pierres ornementales mais également les plus belles pièces de haute joaillerie, signature de la maison. Un vaste choix d’alliances et de bagues de fiançailles accueille les amoureux dans un lieu qui leur est spécifiquement dédié. 

Le troisième étage est quant à lui consacré aux ateliers d’horlogerie et de bijouterie, et à un espace de service après-vente. Les salons du quatrième étage gardent pour l’instant leur mystère. 

La boutique de Genève brille d'un tout nouvel éclat

© Bucherer

L’atelier des horlogers 

L’atelier Des Horlogers a été conçu à l’image de l’atelier situé à Lucerne : on y effectue toutes les opérations, depuis le nettoyage de la montre jusqu’à la réparation d’une montre. Dans les ateliers horlogers de Bucherer, l’accent est mis sur le contact avec les clients. Chaque horloger est amené à croiser la clientèle du service après-vente de la boutique genevoise.

« Notre grande spécificité, c’est notre partenariat avec la maison Rolex », relève l'horloger Serge Meuwly. Celui-ci remonte à 1924, témoin du lien de respect et d’amitié entre M. Hans Wilsdorf, fondateur de la maison Rolex, et M. Ernst Bucherer. En effet, la maison Bucherer est non seulement depuis près d’un siècle un distributeur officiel de la marque à la couronne, mais également un centre de service agréé pour ses garde-temps. Ainsi, dans les ateliers Bucherer, des horlogers hautement formés à l’entretien des montres Rolex répondent à toutes les attentes. 

La marque

En 130 ans, Bucherer a mené à l’excellence son expérience d’hospitalité et de service à la clientèle et combine aujourd’hui le meilleur des industries horlogère et touristique suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi