X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
Arije - Nouvel écrin parisien

Arije Nouvel écrin parisien

Découverte de la boutique Arije de la rue Pierre Charron, à Paris.

La boutique est tout en transparence, légère, avec une vision panoramique sur un espace de vente généreux. Des panneaux LEDS en façade racontent des histoires de montres, de marques. À travers cette technologie de pointe, Arije ancre son histoire.

Dès l’entrée, on se sent enveloppé d’une atmosphère claire, accueillante et conviviale. Les parois en onyx blanc, au dessin de nature poétique et précieuse, structure luxueusement l’espace. La sobriété presque minimaliste laisse les créations pleinement s’exprimer. Ponctué de vitrines magnifiants des pièces singulières, l’ensemble se présente harmonieux et calme. Le « temps » est suspendu, les clients s’y sentent bien, protégés, accompagnés. Les tables de vente, dessinées spécialement, en matière tulle de Pierre Bonnefille, accueillent les clients. Un grand watchbar créé telle une architecture libre invite à se poser, découvrir les modèles dans un esprit luxueux et de convivialité.

Nouvel écrin parisien

© Arije

L’escalier monumental à orgues se dévoile en fond de boutique. Une multitude de barreaux aux teintes d’or, unique, savamment orchestrées, évoque le mouvement du temps à travers le mouvement de l’homme. Chaque pas apporte à chacun des trois niveaux un changement de perspective, une nouvelle vision de l’espace. 

La fresque réalisée par l’atelier Pierre Bonnefille accompagne la vibration de l’escalier. C’est une composition murale alliant le travail du mouvement et celui de la gravure, qu’il élabore avec des outils confectionnés pour l’occasion. Pierre Bonnefille illustre dans cette nouvelle création sa parfaite maîtrise des accords entre couleur, lumière et matière.

Nouvel écrin parisien

© Arije

Les jeux de lumière accompagnent ainsi le visiteur de la boutique et exaltent l’envolée de l’escalier. Les variations lumineuses sur les surfaces animent le décor à chaque passage et créent ainsi une vibration sensorielle unique.

À l’étage, on se retrouve dans un esprit de grand appartement parisien avec des enfilades de pièces habitées par des marques de renoms pour au fond dévoiler une vision sur l’atelier du maître horloger maison. Le sol se pare de chêne grisé au motif géométrique ; une complexité décorative naît de deux formes géométriques simples.

Au fils du parcours, des corners de marques, un bar à Diamants aux milles éclats, un watchbar circulaire et un bar à champagne pour passer des moments d’exception pour les ‘happy few’ autours d’un bar ‘sculpture’ aux teintes d’or (inspiré du col de champagne) entourés de bibliothèques pour contempler une vue rare sur l’avenue George V et exposer quelques oeuvres d’art. Les marques invitées s’inscrivent harmonieusement dans ce cadre lumineux et prestigieux pour donner une vision sans rupture sur une offre exceptionnelle.

Nouvel écrin parisien

© Arije

En descendant, on découvre un espace généreux et intimiste. Un univers contrasté au luxe raffiné pour une bulle hors du temps. La moquette moelleuse amortie les pas, le cristal coloré apporte des reflets aux couleurs subtiles et la sélection insolites des parfums apporte des odeurs nuancées et multiples pour des découvertes surprises. Des étagères en suspension, de proportions XXL, des tables à plateaux tournants créées pour l’occasion, présentent la cristallerie et la parfumerie.

Des mobiliers de maisons prestigieuses comme Christophe Delcourt ou Minotti apportent leur pointe de convivialité.