×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Baselworld
Graff - Le meilleur des deux mondes

Graff Le meilleur des deux mondes

De la haute joaillerie à la haute horlogerie, des établis de Londres aux ateliers de Genève, le même esprit de perfection artisanale brille sur chaque création.

Depuis 2016, la Princess Butterfly fait s’envoler le coeur des femmes qui ont la chance d’entrer en contact avec elle, tout comme celui des membres du jury du Grand Prix d’Horlogerie de Genève qui l’ont sélectionnée parmi les finalistes de la catégorie Joaillerie. Le papillon le plus précieux du monde offre ses ailes en diamants blancs, jaunes ou roses aux regards attendris des amoureuses d’exceptionnel, mais ne dévoile son secret qu’à l’élue de son coeur. Grâce à un mécanisme aussi invisible qu’ingénieux, une simple pression suffit à écarter ses ailes, dévoilant alors le ballet temporel des aiguilles sur le cadran de nacre. Captée entre les pierres précieuses par un savoirfaire extraordinaire du sertissage reconnu depuis des décennies, la lumière danse autour de ce symbole de liberté. En diamant dans sa version la plus féérique, c’est un bracelet en satin qui relie le poignet à ce papillon magique.

Dévoilée à Baselworld 2017, la Princess Butterfly revient se poser sur les poignets les plus délicats avec un serti invisible habillant ses ailes bombées, décuplant son effet visuel. Reflet d’un immense savoir-faire et d’une maîtrise technique rarissime, le serti invisible s’applique ici en quatre déclinaisons mariant les diamants, les saphirs et les rubis.


Le meilleur des deux mondes

La symbiose des équipes horlogères et joaillières est illustrée également par la collection Floral Tourbillon, dont la trilogie chromatique de nouveautés présentées à Baselworld s’avère être littéralement fascinante. Omniprésents sur le boîtier en or blanc, la lunette et les cornes, les diamants ne sont cette fois pourtant pas ce qui attire le regard au premier coup d’oeil, malgré leur pureté et le soin extrême porté à leur empierrage. Email Grand Feu, nacre et peinture à la main rivalisent de couleurs et de tons soyeux pour monopoliser l’attention sur les motifs floraux du cadran. Le procédé artisanal traditionnel utilisé pour colorer les pétales d’or manuellement est aussi ancien que délicat, rendant chaque montre unique. Plus d’une semaine de travail est ainsi requis pour chaque cadran. Ce qui ne se devine pas sur une photo, et qui rend les montres Floral Tourbillon d’autant plus séduisantes, est que les fleurs tournent sur elles-mêmes (à 8h, 9h et 12h). Cette valse florale accompagne avec élégance celle du tourbillon, véritable coeur mécanique dont la sophistication s’adresse aux plus exigeantes.


Le meilleur des deux mondes

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Vous aimerez aussi