×

Cette recherche est sponsorisée par OMEGA

Rechercher dans :
Baselworld
Favre-Leuba - Interview de Pen Hadow

Favre-Leuba Interview de Pen Hadow

Nous nous sommes entretenus avec l'un des skippers d’Arctic Mission, dont les navires ont été les premiers à atteindre les eaux internationales autour du Pôle Nord sans l’aide d’un brise-glace.

Comment est née votre collaboration avec Favre-Leuba?
C'était lors d’une réunion à Baselworld l'année dernière. L’un de mes amis avait repéré la marque et pensé qu'elle pourrait être intéressée à faire équipe avec Arctic Mission. Je suis le directeur de cette mission qui oeuvre pour la recherche sur les écosystèmes marins dans l'océan Arctique central et vise à sensibiliser le public aux problèmes que la fonte des glaces marines pose à cet écosystème. Ce qui semble à première vue un sujet de géophysique est en réalité un problème d'habitat parce que des animaux vivent au-dessus de la glace des mer, sur cette glace (ours, renards polaires et morses), dans la glace elle-même, et en-dessous.

Arctic Mission vise à promouvoir, par l'entremise des Nations Unies, l'idée d'une protection accrue des eaux internationales autour de l'Arctique et du pôle Nord. L'habitat est déjà en train de disparaître, mais en plus, et pour la première fois, la zone devient accessible. L'année dernière, nos deux bateaux de 50 pieds ont été les premiers à pénétrer à 300 milles à l'intérieur des eaux internationales autour du pôle Nord sans l’aide d’un brise-glace. Si nous y sommes parvenus avec nos modestes bateaux, imaginez ce que des navires commerciaux et des bateaux de pêche peuvent faire dès maintenant, et les conséquences sur cet environnement fragile.

Interview de Pen Hadow

Un des bateaux de l'Arctic Mission © Favre-Leuba

Quelle montre Favre-Leuba portiez-vous?
Je portais une Raider Harpoon, que j'aime beaucoup. Le problème avec la plongée est que deux aiguilles sur une montre peuvent porter à confusion; Favre-Leuba a simplifié la donne avec une aiguille unique. C'est pratique et original.

Interview de Pen Hadow

La Favre-Leuba Raider Harpoon au poignet de Pen Hadow © Favre-Leuba

Qu’appréciez-vous dans cette collaboration avec Favre-Leuba?
Je suis un vrai fan de la marque, car un modèle comme la nouvelle Raider Bathy 120 MemoDepth est la meilleure de sa catégorie. Elle est capable enregistrer la profondeur de votre plongée jusqu'à 120 mètres et est étanche à 200 mètres.

Depuis 1962, la Raider Bivouac est la seule montre qui possède un système analogique pour mesurer l’altitude. Cela a de véritables applications pratiques. Par exemple, en montagne, après un certain temps passé dans un environnement neigeux à grimper et à redescendre, vous ne savez plus toujours sur quelle montagne vous vous trouvez. Cela peut sembler stupide, mais ça arrive. Vous reconnaissez peut-être le versant et savez qu'il est exposé au sud; vous connaissez probablement la zone de la carte où vous vous trouvez, mais très souvent, il suffit de connaître votre altitude à cinq mètres près pour pouvoir localiser exactement votre position. Vous devez savoir ce que vous faites, bien sûr. Chaque fois que vous passez par une altitude connue, par exemple devant une cabane de montagne, vous devez réinitialiser l'altitude.

Parce que la Raider Bivouac utilise la pression barométrique pour mesurer l'altitude, vous pouvez également vous en servir pour prévoir la météo. Sur un bateau, par exemple, votre altitude sera toujours à zéeo, donc vous pouvez régler l'altitude sur zéro et ensuite prévoir la météo en fonction des changements de pression barométrique et de la vitesse à laquelle elle augmente ou diminue.

Interview de Pen Hadow

Pen Hadow © Favre-Leuba

La marque

Favre-Leuba est la deuxième plus ancienne marque horlogère suisse. Elle trouve ses origines dans l’atelier d’Abraham Favre au Locle, dont la première mention remonte à 1737.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi

X