×

Cette recherche est sponsorisée par Ulysse Nardin

Rechercher dans :
Le Léman, la voile et Hublot - 5 bonnes raisons de suivre le Bol d’Or Mirabaud

Le Léman, la voile et Hublot 5 bonnes raisons de suivre le Bol d’Or Mirabaud

Le Bol d’Or Mirabaud : un rendez-vous qui fait la part belle au spectacle et dont Hublot est le partenaire pour la 5e année consécutive.

Vous passez ce week-end par Genève, ses boutiques, la célèbre rue du Rhône. Peut-être à la recherche d’un garde-temps ou tout simplement d’une petite étape touristique où bien finir la semaine au berceau de l’horlogerie, et pourquoi pas en empruntant l’itinéraire conseillé par le Geneva Watch Tour ? Autre spécialité à destination des gentlemen et gentlewomen de la cité du bout du lac : la voile. Le troisième samedi du mois de juin, des centaines de voiliers d’exception s’élancent au large de la rade de Genève dans une folle course aller-retour jusqu’au bout du lac . Le Bol d’Or Mirabaud, dont Hublot est le chronométreur officiel pour la 5e année consécutive, fait partie des rendez-vous à ne pas manquer. Voici cinq bonnes raisons et manières de ne rien manquer de cette immense fête du lac et de la voile. 

1. La plus grande régate sur bassin fermé du monde

Regroupant près de 500 bateaux à chaque édition, le Bol d’Or est sans conteste la régate de lac la plus courue au monde. Initiée en 1939 par 26 participants, elle a connu presque 700 inscrits en 1990. Un événement regroupant autant de bateaux de sport offre un spectacle admirable, que l’on soit néophyte ou non. Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre sur place, vous pourrez toujours profiter du live offert par la chaîne de télévision locale Léman Bleu qui débute à 09 h 30 (disponible aussi sur internet et à l’international). 

2. Un départ époustouflant 

Sans aucun doute, le moment de loin le plus spectaculaire. Pour ce faire, se préparer à l’aide d’un bon petit-déjeuner le samedi matin et partir à l’assaut de la rade de Genève pour admirer les bateaux qui se positionnent petit à petit au niveau de la ligne de départ. Le coup de canon est donné à 10 h tapante. En cas de vent du nord, vous assisterez à une bataille de bateaux gités au près, c’est-à-dire inclinés sur le côté pour remonter le vent. Et par vent de sud-ouest, attendez-vous à un déploiement d’une multitude de spis multicolores conférant au lac des allures de carnaval !

3. Découvrez des voiliers d’exception

Comme dans le monde horloger, ici cohabitent modernité et tradition, sans que l’un ait à envier à l’autre sa plus belle parure. 8mJI, 6mJI et 5mJI sont autant d’unités construites à partir de la fin de la deuxième moitié du 20e siècle et dont certaines sont toujours surprises à régater face aux bêtes de course d’aujourd’hui. On y trouve aussi des catamarans ultrarapides comme les D35, qui dominent jusqu’à aujourd’hui les débats. Ce week-end, leur suprématie sera sans doute contestée par l’arrivée d’un GC32, Realteam, qui grâce à ses foils (des dérives en V qui lui permettent de s’élever au-dessus de la surface de l’eau) compte bien leur « voler » la vedette. Il lui faudra cependant un vent suffisamment fort et stable pour réussir cette prouesse. 

4. Une arrivée festive 

La Société Nautique de Genève ouvre ses portes aux visiteurs durant tout le week-end afin d’accueillir les navigateurs à l’arrivée dans une ambiance festive et conviviale. Un espace dédié sera également ouvert aux Voiles, le lougre outdoor branché jouxtant le port, où vous aurez une vue imprenable sur la ligne d’arrivée. Ensuite, la fête devrait se poursuivre jusque tard dans la nuit.

5. Hublot : un partenaire de prestige bien sûr !

La marque horlogère dont le nom évoque d’abord l’univers naval cultive ses racines lémaniques avec sa troisième édition de la Classic Fusion Chronograph Bol d’Or Mirabaud. Ce garde-temps en céramique bleu rappelle à merveille les couleurs du Léman et le fond arbore le logo de ce 79e Bol d’Or. Un souvenir de prestige que pourront arborer les vainqueurs des trois prix majeurs : du Bol d’Or (premier bateau), du Bol de Vermeil (premier monocoque) et du Trophée ACVL-SRS (premier bateau au temps compensé), ainsi que 76 potentiels acheteurs de cette série limitée.

Voici donc nos 5 bonnes raisons de suivre le Bol d’Or Mirabaud, et nous vous faisons grâce des 95 suivantes…

5 bonnes raisons de suivre le Bol d’Or Mirabaud

Classic Fusion Chronograph Bol d’Or Mirabaud © Hublot

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique qui conduit la marque à développer des garde-temps particulièrement audacieux et ancrés pour la plupart dans une sportivité extrême.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi