×

Cette recherche est sponsorisée par Chaumet

Recherche
Rechercher dans :

SIHH 2017 Salon International de la Haute Horlogerie - Genève, 16-20 janvier 2017

SIHH 2017 - Journée portes ouvertes

SIHH 2017 Journée portes ouvertes

Yannick, un visiteur payant du SIHH, qui s'est rendu au salon vendredi passé lors de la première journée ouverte au public, nous livre ses impressions.

Pour la toute première fois, le SIHH ouvrait ses portes au public cette année et 2500 personnes en ont profité pour visiter l’exposition. Tout au long de la semaine, les professionnels de l’horlogerie n’avaient pas manqué de se demander comme cette ouverture au public serait gérée. Comment le système d'accès serait-il transformé entre jeudi soir et vendredi matin pour accueillir le public? Réponse: avec les mêmes badges-photo que ceux donnés à tout le monde. Comment la restauration serait-elle adaptée? Réponse: plus de champagne ni de repas gratuits, mais simplement un service payant au comptoir. Trouver une place assise vendredi s’avérait du coup beaucoup plus facile.

Mais surtout, comment le public serait-il accueilli? Des barrières rétractables du type de celles que l’on trouve dans les aéroports ont soudain fait leur apparition sur certains stands, ce qui a pu être désagréable pour le visiteur. Celui-ci a déboursé une somme importante pour entrer au SIHH; pourquoi donc certaines marques se sont-elles ingéniées à se montrer fermées? Dans d'autres cas, les barrières ont simplement servi de point d'accès au stand, comme chez Jaeger-LeCoultre, par exemple, qui a scanné les badges de chaque visiteur, ce qui lui aura probablement permis aussi de connaître le nombre de personnes intéressées par la marque. D’après ce que j’ai pu voir, c’est la seule marque à avoir agi ainsi. Un bracelet high-tech distribué à tous les visiteurs leur permettait également d'essayer les montres Jaeger-LeCoultre virtuellement sur une tablette.

Les marques qui avaient un grand intérêt commercial à accueillir le public, en raison de leur marché de masse, comme Baume & Mercier, avaient prévu pour lui des expositions et des attractions secondaires. Le simulateur de surf, malheureusement invisible de l'extérieur du stand, leur a offert un point d'entrée vers la marque, ainsi qu’une explication subtile de la nouvelle orientation de Baume & Mercier vers les «gentlesportsmen». Les meilleurs surfeurs ont également eu la chance de gagner une montre. Montblanc a aussi offert un de ses nouveaux modèles Timewalker au vainqueur de son concours Instagram de la semaine.

Après quatre jours intensifs passés au salon, le vendredi a aussi été pour moi l’occasion de découvertes que le rush quotidien m’avait fait rater, comme par exemple, sur le stand Vacheron Constantin, la magnifique exposition qui explore les relations entre horlogerie et astronomie. L’occasion aussi de présenter à un ami quelques-unes des marques les moins connues du Carré des Horlogers. Découvrez dans la vidéo ci-dessous les impressions de Yannick sur sa visite. Il est intéressant de souligner que Yannick avait souhaité visiter le salon par simple curiosité et que ses réponses à nos questions ont été complètement spontanées.