×

Cette recherche est sponsorisée par Montblanc

Recherche
Rechercher dans :

SIHH 2016 Interview de Fabienne Lupo

La présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie revient sur les 9 nouveaux exposants du SIHH, dont Christophe Claret, De Bethune, H. Moser & Cie, HYT et Laurent Ferrier .

Comment s'est effectué le choix des marques approchées ?
Dans le cadre de sa mission de promotion de la Haute Horlogerie technique et précieuse dans le monde, et en tant qu’organisateur du SIHH, la Fondation de la Haute Horlogerie a proposé au Comité des Exposants du SIHH d’ouvrir l’édition 2016 à d’autres marques du périmètre de la Haute Horlogerie.
La liste des nouvelles marques approchées a été établie par le Conseil Culturel de la Fondation, en fonction de différents critères qualitatifs, puis proposée au Comité des Exposants du salon qui s’est prononcé sur chacune d’entre elles. Le SIHH intègrera donc pour la première fois le « Carré des Horlogers », un nouvel espace dédié à neuf ateliers et créateurs indépendants, représentants de la « Nouvelle Horlogerie ».

Est-ce que certaines ont décliné?
Non, aucune. Toutes celles qui ont été contactées ont accepté.

Pourquoi François-Paul Journe par exemple n'y figure pas?
Pour cette première édition du « Carré des Horlogers », l’idée était de se concentrer sur des ateliers et créateurs horlogers « en devenir » appartenant au périmètre de la Haute Horlogerie technique et précieuse. Mais il est vrai que d’autres marques plus établies auraient tout à fait leur place au sein de ce nouvel espace.

D'autres marques que Ralph Lauren se retirent aussi?
Non c’est la seule. Pour ce qui est de Ralph Lauren Watches & Jewelry, il s’agit là d’une décision liée à leur stratégie de distribution qui est de se concentrer sur les Etats-Unis où se trouve leur maison mère.

Au-delà de l'aspect financier, qu'apportent ces petites marques indépendantes au SIHH?
C’est d’abord une étape importante dans l’histoire et le développement du SIHH. On passe de 16 à 24 Maisons exposantes en une seule édition. Ce n’est pas rien ! Cette extension à de nouveaux acteurs était souhaitée depuis longtemps. En les accueillant, le salon élargit son horizon en présentant d’autres approches complémentaires qui se marient à la perfection avec celle des Maisons déjà exposantes depuis de longues années.

Montblanc SIHH 2015

Le SIHH s’est affirmé au fil des éditions comme une manifestation professionnelle de référence et c’est à ces Maisons qu’il le doit. Séculaires pour certaines, tout juste adultes pour d’autres, elles ont, chacune à leur manière, initié cette vision de l’horlogerie technique et précieuse qui a fait le succès du SIHH. L’arrivée de nouveaux créateurs ne peut que la renforcer. Et puis il faut sans cesse évoluer et s’adapter au marché, à ses attentes, et continuer de faire prospérer le SIHH au fil de ses différentes éditions.

D'autres marques pourraient-elles les rejoindre en 2017 ou 2018?
Très certainement... Nous discutons avec beaucoup de marques du périmètre de la Haute Horlogerie qui ne sont pas présentes au salon aujourd’hui. Mais comme je l’ai dit avant, c’est le Comité des Exposants du SIHH qui se prononce au final sur toute nouvelle candidature. Si l’on regarde l’histoire du SIHH, qui vient de fêter son 25ème anniversaire, elle s’est faite en fonction de l’évolution des marques et de l’histoire des fusions et acquisitions des grands groupes horlogers. Donc oui, toutes les options sont ouvertes et chaque édition réserve son lot de nouveautés…

Vous aimerez aussi