×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
Jaquet Droz - L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

Jaquet Droz L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

L’exposition célébrant le 280e anniversaire de Jaquet Droz était au Japon jusqu'au 24 juin. Les visiteurs ont pu découvrir les nouveautés 2018, ainsi que la « Parrot Repeater Pocket Watch » et « La Machine à signer ».

Marchant dans les pas de son fondateur Pierre Jaquet-Droz (1721 – 1790), la maison Jaquet Droz parcourt à son tour le monde pour présenter ses créations à ses plus grands collectionneurs et célébrer son 280e anniversaire. Intitulé « Story of the Unique », ce long périple a déjà marqué cinq étapes (Hong-Kong, Milan, Zurich, Macao et Lisbonne), détaillant les trois grands thèmes de l’exposition : Ateliers d’Art, Automates et Grande Seconde. Du 21 au 24 juin, il était en résidence à la librairie Tsutaya Books, au 6e étage de Ginza Six, non loin de la boutique permanente de Jaquet Droz à Tokyo.

L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

© Jaquet Droz

Ce choix de la librairie Tsutaya Books ne doit rien au hasard. Depuis que la maison a adopté sa devise « Some watches tell time, some tell a story », sa relation avec le temps comme avec ses clients s’écrit comme les différents chapitres d’un livre, au fil d’une narration qui couvre non seulement les créations contemporaines de Jaquet Droz mais aussi les 280 ans de son histoire. La scénographie de l’évènement à Tsutaya Books est d’ailleurs centrée sur la présence d’un livre ouvert, à taille humaine, qui invite chaque visiteur à se plonger dans l’une des histoires les plus fascinantes de l’horlogerie.

L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

Démonstration de peinture miniature par un artiste des Ateliers d'Art © Jaquet Droz

Pour accompagner ce voyage à travers le temps, Christian Lattmann (CEO de Jaquet Droz) et Christophe Savioz (President and Chief Representative of Swatch Group Japan) furent les hôtes de l’inauguration de l’exposition le 21 juin. A cette occasion, Jaquet Droz avait également fait venir un artiste issu de ses Ateliers d’Art afin de faire découvrir au public l’infinie délicatesse de la peinture miniature sur cadran au cours d’une démonstration exclusive. A leurs côtés, la maison de La Chaux-de-Fonds a également exposé la plupart de ses nouveautés 2018, certaines venant pour la première fois au Japon. Deux autres pièces ont exceptionnellement été présentées: la montre de poche Parrot Repeater et La Machine à Signer.

L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

La montre de poche Parrot Repeater © Jaquet Droz

Garde-temps unique (Numerus Clausus 1/1) qui a pour particularité de rassembler la totalité des métiers présents chez Jaquet Droz – métiers d’horlogerie comme métiers d’art (émaillage, gravure, peinture miniature, sertissage, etc.), la montre de poche Parrot Repeater est l’une des créations les plus ambitieuses de la maison. Très rarement mise en exposition, cette pièce reprend la longue tradition des automates pour la mener vers de nouveaux horizons techniques, créatifs et artistiques.

L'exposition « Story of the Unique » fait halte à Ginza

La Machine à Signer © Jaquet Droz

Quant à la La Machine à Signer, elle se situe elle aussi dans la continuité de l’héritage de Pierre Jaquet-Droz : réaliser des merveilles mécaniques, capables de copier le vivant avec une maestria empreinte de magie et de mystère. Fruit de quatre ans de recherche et de développement, ce nouvel automate est une mécanique d’exception qui, forte de 585 composants assemblés et finis à la main, est capable de reproduire avec fluidité la signature de la main de l’homme – la signature d’une seule personne, manuellement codée par les artisans de la maison.

Aux côtés des nouveautés 2018, parmi lesquelles la Grande Seconde Skelet-One ou encore la montre féminine Lady 8 Petite, ces deux pièces marquent avec éclat le 280e anniversaire de Jaquet Droz. Pour cette même occasion, la maison avait convié, lors de son inauguration, une représentation de Kabuki, forme épique du théâtre japonais traditionnel datant de 1600 ans environ. La performance fut réalisée par Ichikawa Udanji, célèbre acteur de kabuki originaire d'Osaka, associant ainsi les arts locaux et suisses dans la perspective d’un avenir commun fidèle à ses origines.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Au coeur de l'identité de Jaquet Droz réside aujourd'hui encore une philosophie d'élégance ouverte sur l'extérieur et datant du Siècle des Lumières. Les métiers d'arts, rares et délicats, pratiqués dans les ateliers de la Manufacture, donnent naissance à des oeuvres d'art miniatures et à des automates qui combinent l'excellence du design avec un niveau d'expertise horlogère inégalé.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi