×

Cette recherche est sponsorisée par Zenith

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
Edito - La Daytona de Paul Newman ou toute la sélection du GPHG ?

Edito La Daytona de Paul Newman ou toute la sélection du GPHG ?

Notre revue statistique annuelle décalée des candidats au GPHG 2018.

Voir la cérémonie du GPHG

Si vous souhaitiez acheter chacune des 195 montres candidates au GPHG de cette année, cela vous coûterait exactement 17'738'069 francs suisses, un chiffre étrangement proche des 17,8 millions de dollars payés pour une seule montre : la Rolex Daytona ayant appartenu à Paul Newman, vendue aux enchères l’an dernier. La montre la moins chère sur la liste est l’Ikepod Duopod Dots à 500.- CHF (soit dit en passant c’est formidable de voir Ikepod de retour sur le devant de la scène et fidèle à son style). La montre la plus chère est la Greubel Forsey Grande Sonnerie, elle coûte à peu près la même chose que la très différente Audemars Piguet Diamond Outrage, qui avait le même honneur l’an dernier. Chacune des deux vous coûtera la modique somme de 1,238 million de francs suisses.

Pour mettre en contexte la différence entre ces deux extrêmes, j’ai examiné l’écart entre l’une des voitures les plus économiques de Suisse, la Dacia Sendero à CHF 7'990.- (moins chère que la nouvelle Rolex GMT Master II), et l’une des plus coûteuses, la Bugatti Chiron à 2,5 millions d’euros. Cette dernière est plus de 300 fois plus chère que la première nommée. Mais au GPHG la montre la plus onéreuse vaut plus de 1'500 fois plus que la moins chère !

La Daytona de Paul Newman ou toute la sélection du GPHG ?

Marine Torpilleur © Ulysse Nardin

La décision d’ajouter une nouvelle catégorie, intitulée « Challenge », pour des montres coûtant moins de 4'000.- CHF, est incontestablement un succès. C’est la catégorie qui accueille le plus grand nombre de candidats (35) et elle a sans aucun doute été à l’origine de l’augmentation significative du nombre de marques en compétition : de 88 à l’an dernier à 106 cette année. De la même façon, les conditions de participation dans la catégorie « Petite Aiguille » ont été modifiées pour accepter des montres (y compris connectées) coûtant entre 4'000.- et 10'000.- CHF. C’est pourquoi nous assistons à quelques surprises comme la Big Bang Referee de Hublot se mesurant au modèle Marine Torpilleur d’Ulysse Nardin dans cette catégorie.

Greubel Forsey n’est pas seul avec son prix à « un million et plus ». Antoine Preziuso et Van Cleef & Arpels présentent également des montres dont le prix dépasse le million de francs suisses. En fait, les 15 montres les plus chères en compétition cette année coûtent davantage que les 181 autres réunies ! Même en prenant en compte la nouvelle catégorie Challenge, ces cas exceptionnels au prix astronomique font grimper le prix moyen d’une montre inscrite au GPHG cette année à 90'694 francs suisses.

La Daytona de Paul Newman ou toute la sélection du GPHG ?

Chronographe Dynamique © Fabergé

Comme d’habitude, la catégorie choisie par les marques pour y inscrire leurs montres pourrait s’avérer décisive. Cette année par exemple, la Fabergé Chronograph Dynamique et la Singer Reimagined Track 1 Hong Kong Edition, qui partagent un mouvement commun et une troublante ressemblance esthétique avec leurs boîtiers noirs et leurs touches de couleur orange, ne sont plus en compétition directe. La première est dans la catégorie Sport tandis que la seconde se trouve dans la catégorie Chronographe. Les amateurs de tourbillons peuvent en trouver dans pas moins de six catégories différentes : Exception Mécanique, Chronométrie, Complication pour Homme, Complication pour Dame, Joaillerie et…Challenge !

Lecture 1 commentaire(s)

20 Août 2018
Peter Braun
Very good point! Over the years collecting rolex has come very close to collecting stamps. horology? it's celebreties, stupid! Keep up your good work peter

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

Fabergé enchante avec des créations horlogères inattendues, en droite ligne avec ses fameux Œufs de Pâques Impériaux, qui ont fait sa renommée. 

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

L’excellence joaillère et horlogère distingue chacune des créations de Van Cleef & Arpels. Elles s’inspirent tour à tour de la nature, la couture ou l’imaginaire et ouvrent les portes d’un...

En savoir plus >

Vous aimerez aussi