X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Chaumet

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - 1969

Edito 1969

Un retour sur le passé qui laisse de l’espoir pour l’avenir.

J’ai clairement exprimé mon opinion sur Baselworld avant son ouverture et je n’y reviendrai donc pas, sauf pour ajouter que la nouvelle direction mérite des félicitations pour ce qu’elle a accompli et, plus encore, pour son ouverture d’esprit et son attitude positive. Depuis 17 ans que je visite Baselworld, c'est la première année que je croise presque chaque jour son directeur général, M. Loris-Melikoff, ou son bras droit, le directeur d'exploitation Cédric Eggen, et qu'ils me saluent. Ce qui peut sembler un détail n’en est plus un quand on le multiplie par plus de 3 000 représentants des médias et 500 exposants au salon.

Après avoir vu toutes les nouveautés lancées à Baselworld, il m’est apparu que 1969 fut une année charnière dans l’industrie horlogère. L’atterrissage sur la lune qui a propulsé l’Omega Speedmaster vers la célébrité fut un événement historique, mais la même année fut lancé le premier chronographe automatique du monde (la classique Speedmaster était à remontage manuel) et, vers la fin de l’année, Seiko dévoilait la première montre à quartz du monde. L’histoire de l’horlogerie témoigne de l’importance de cette innovation.

Mais 1969 suit aussi directement 1968, année de révolutions dans le monde qui vit les populations se soulever contre l'autoritarisme et l'impérialisme. Le Mouvement des droits civiques se répand aux Etats-Unis et « Les Troubles » débutent en Irlande pour ne prendre fin que trente ans plus tard. Cependant, c’est la France qui connaît la plus grande agitation sociale, avec des grèves et des manifestations d’étudiants qui dureront plus d’un mois. Je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle avec le monde d'aujourd'hui - la politique de division aux États-Unis et au Royaume-Uni et les manifestations en France, similaires à celles d'il y a 51 ans. Espérons qu’à l’échelle mondiale, et pas seulement pour le phénomène de niche de Baselworld et de l’industrie horlogère, le cinquantième anniversaire de ce grand revirement aura juste un an de retard.

Lecture 1 commentaire(s)

8 Avril 2019
zahab Walid
And was the year i was born - man i feel old
8 Avril 2019
Worldtempus