×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Biennale du Patrimoine Horloger - Inscriptions top chrono!

Biennale du Patrimoine Horloger Inscriptions top chrono!

Avec 347 visites exclusives gratuites, dans les 34 entreprises, ateliers et manufactures participantes, et 26 autres activités proposées, la Biennale du patrimoine horloger 2018 s'impose déjà comme celle de tous les records.

Le programme complet, dans un format pratique et avec un nouveau visuel très glamour, a été rendu public mardi 18 septembre, simultanément au Musée d'horlogerie du Locle et au Palais fédéral en présence des parlementaires neuchâtelois Didier Berberat et Denis de la Reussille. Ce livret, disponible aussi en ligne, ouvre la course aux inscriptions, obligatoires pour de nombreuses de visites prestigieuses. Le top chrono est donné à 14h00, tapantes. Certaines offres affichent très vite complet: pas une seconde à perdre!

Ce rendez-vous, qui lève une partie du voile de mystère entourant l'univers horloger, sera inauguré le vendredi 2 novembre au soir au théâtre de l'Heure bleue par M. le conseiller fédéral Ignazio Cassis: "Me rendre dans les Montagnes neuchâteloises, pour y ouvrir au nom du Conseil fédéral la 8e Biennale du patrimoine horloger est un honneur. Je vais, comme toutes les personnes s'inscrivant à ces visites exclusives, découvrir une manufacture de l'intérieur. L'horlogerie a façonné l'image de la Suisse et le visage des Villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds, leur valant d'être inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO".

Une table ronde initiale marquera la soirée inaugurale, réunissant autour de M. Cassis, Anne Bisang, directrice artistique du TPR, orchestratrice des Belles complications et lauréate du Prix suisse du théâtre 2018, François Thiébaud, membre de la direction générale de Swatch Group et président de l'Association des fournisseurs d’horlogerie pour le marché suisse (AMS) et François Hainard, sociologue neuchâtelois et président du Club 44.

Une conférence de très haut vol et à quatre voix est programmée le samedi, avec Robert Loomes, Dr Rebecca Struthers, Anthony Randall et Stephen Forsey (prix Gaïa 2009). Son thème intéressera le patron du DFAE: Les relations horlogères hier et aujourd'hui entre la Suisse et le Royaume-Uni, à l'occasion du 160e anniversaire du British Horological Institute.

De nouveaux grands noms à l'affiche

L'événement BPH poursuit sa montée en puissance. Aux plus de 30 artisans et sous-traitants et aux grands noms à l'affiche comme Corum, Girard-Perregaux, Schwarz Etienne, Tag Heuer, Tissot, Ulysse Nardin ou encore Zenith, s'ajoutent pour la première fois notamment Breitling Chronométries (avec sept visites) et Manufacture La Joux-Perret, alors que celles de Cartier et Jaquet-Droz sont intéressées pour l'édition spéciale 2019 qui marquera les 10 ans de l'inscription des deux villes organisatrices à l'UNESCO.

Raiffeisen est devenu presenting sponsor de l'événement auquel TSM Assurances reste fidèle, alors que la RTS et Le Temps rejoignent World Tempus et GMT comme partenaires médias. La campagne de promotion s'invite dans plusieurs villes romandes, sur les écrans de l'aéroport de Genève, dans la presse bernoise, etc. Le partenariat avec BLS initié en 2016 verra la BPH à l'affiche dans les gares de la compagnie et ses supports, pour continuer d'élargir le cercle des visiteurs en attirant plus encore de public alémanique, de la Région capitale suisse notamment.

Pour y parvenir, un riche menu d'activités complète les visites d'exception. Films horlogers d'hier et d'aujourd'hui, petits trains touristiques, etc.

Anciens ateliers horlogers exceptionnellement ouverts. Animation théâtrale au Musée d'horlogerie au Locle. A La Chaux-de-Fonds, surprise prévue au Musée des beaux-arts, concert gratuit à la salle de musique pour le relevage de l'orgue, avec Les Petits chanteurs à la gueule de bois et l'organiste Philippe Laubscher, chronométrie de cuisine au tout nouveau FabLab… Et la BPH fait désormais son cinéma: projections de films horlogers anciens, de clips d'aujourd'hui et d'Hugo Cabret de Martin Scorsese sont programmées.

Outre les petits trains touristiques dans les deux villes, un bus navette fera chaque heure pleine dans la Métropole horlogère une boucle avec des arrêts proches des lieux de visites libres, et des courses à la demande le reste du temps, au départ de l'Espace TSM, dédié à des événements culturels, qui sera le lieu de rencontre et de détente de la BPH 2018. Dans ces anciennes écuries d'horlogers requalifiées, qui jouxtent le siège de l'assurance coopérative créée il y a 100 ans par des horlogers, seront projetées des vidéos plongeant les visiteurs au cœur des garde-temps, avec une exposition d'œuvres de Roger Montandon. C'est dans cet espace que visiteurs, partenaires, participants et médias sont conviés à 17h pour le cocktail du bilan intermédiaire de la 8e édition.

Le premier week-end de novembre est résolument placé sous le signe de la mesure du temps, puisque la 41e Bourse horlogère (seul rendez-vous payant) réunira de nouveau près de 1000 personnes au MIH.

Vous aimerez aussi