X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
Musée International d’Horlogerie - Exposition photographique franco-suisse

Musée International d’Horlogerie Exposition photographique franco-suisse

Le musée international d’horlogerie(MIH) rouvre ses portes et fait à présent partie de l'UNESCO

Avec un décalage de quelques semaines imposé par les mesures sanitaires, le musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds (MIH) rouvre ses portes le samedi 19 décembre et présente, dans le même temps, le premier acte d'une nouvelle exposition temporaire.

Transmissions. L’immatériel photographié invite le public à découvrir les oeuvres de six artistes-photographes sélectionnés pour rendre compte du patrimoine culturel immatériel dans le domaine horloger, en écho à la toute récente inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Le MIH inaugure ainsi le premier acte d'une exposition transfrontalière conçue avec le musée du Temps de Besançon, en attendant l'annonce officielle de sa réouverture. À voir jusqu'au 7 novembre 2021.

Exposition photographique franco-suisse

© MIH

Situés de part et d’autre de la frontière franco-suisse, le musée du Temps et le MIH sont deux institutions reconnues dans les domaines de l’horlogerie et de la mesure du Temps. En collaboration avec la Nuit de la photo à La Chaux-de-Fonds, qui célèbre son dixième anniversaire, ils s’associent pour la réalisation d’une exposition transfrontalière exceptionnelle s’inscrivant dans le sillage de l'inscription franco-suisse des Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Forts d’une histoire commune, les territoires français et suisse de l’arc jurassien cultivent une culture horlogère et mécanique d’exception. Au-delà des biens matériels qui en témoignent, c’est l’ensemble des traditions et des pratiques vivantes, sociales, rituelles ou festives, mais aussi des connaissances et savoir-faire qui constituent ce patrimoine culturel immatériel.

Exposition photographique franco-suisse

© MIH

L’exposition Transmissions. L’immatériel photographié aborde ce patrimoine culturel immatériel au travers de la photographie en tant que production artistique contemporaine à même de proposer des approches nouvelles et sensibles des savoir-faire horlogers et de mécanique d’art. Six photographes, issus d’un concours, ont été mandatés par les deux musées pour réaliser ce travail. De juin à septembre 2020, ils ont arpenté le terrain. Ils ont pénétré les ateliers, les entreprises, les musées et les écoles de la région horlogère franco-suisse. En présentant les oeuvres de trois photographes de chaque côté de la frontière, l’exposition se construit de manière complémentaire. Intégrées aux espaces d’exposition permanente des deux musées, ces photographies soulignent le caractère indissociable des patrimoines matériel et immatériel, offrant ainsi de nouvelles interprétations des collections et des regards croisés sur les oeuvres photographiques.

Faute de vernissage public, l'accès au MIH sera gratuit ce samedi 19 décembre, jour de sa réouverture. Pour célébrer la toute récente inscription à l'UNESCO, un programme d'animations est prévu en continu. Des artisans présenteront notamment leurs métiers.