×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
GPHG - Grand prix d'Horlogerie de Genève
GPHG 2016  - Phase une terminée !

GPHG 2016 Phase une terminée !

Le jury du GPHG 2016 a effectué sa présélection, ne gardant que six montres dans chaque catégorie, et ce faisant, il a aussi démontré une nette préférence pour certaines marques.

Depuis le début du mois de septembre, une centaine de montres ont perdu toutes chances d’être primées aux Oscars de l’horlogerie 2016 que représente le Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Les membres du jury ont présélectionné six montres dans chacune des 12 catégories. Celles-ci vont bientôt partir en tournée mondiale avant de revenir à Genève pour la cérémonie de remise des prix, le 10 novembre. Un des points les plus frappants de cette présélection est une certaine prédilection du jury pour quelques marques, même si c’est par vote secret que les jurés effectuent le classement de leur six montres préférées. Toutes les montres présentées par Chopard, Hermès, Tudor et Ulysse Nardin, par exemple, ont été retenues, alors qu’aucune de celles inscrites par Armin Strom, Carl F. Bucherer, HYT ou Raymond Weil n’a passé le cap des présélections.

chopard-precious-chopard

Dans certains cas, les choix sont compréhensibles. J’avais clairement mis le doigt sur quelque chose quand je soulignais la prédominance des « petites seconde »  dans la catégorie des montres pour hommes. Une seule des montres présélectionnées, la Tudor Black Heritage Bay, n'a pas d’indication de petite seconde (et c’est aussi la seule qui n’est pas en métal précieux). Un modèle audacieux comme la HYT Skull Bad Boy, candidate dans la même catégorie, tranche si radicalement avec cette tendance que l’on s’étonne moins qu'il n'ait pas été retenu. Comme je le disais dans ce même article, les garde-temps de HYT seraient plus à leur place dans la catégorie des exceptions mécaniques, mais là non plus la marque n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu.

Dans l'une des catégories les plus disputées, les montres pour dames, seules trois marques se distinguent pour avoir évité le cliché des diamants, et deux seulement, Carl F. Bucherer et Watche, celui de la nacre, l’autre stéréotype des montres féminines. Malheureusement, aucune d’elles n’a été choisie et les six finalistes parmi les 24 candidates sont plus des montres bijoux que de simples montres pour dames et elle se situent dans la partie supérieure du segment de prix. Le choix était beaucoup plus facile dans la catégorie Haute mécanique pour dames qui ne comportait que sept concurrentes. C’est la Stella Polare Tourbillon d’Antoine Preziuso qui a joué de malchance.

Les catégories Chronographe, Fuseaux horaires et Tourbillon donneront du fil à retordre aux jurés pour le vote final, puisque des marques « poids lourds » de ces complications restent en lice. Dans la catégorie Exception mécanique, la compétition s’annonce féroce aussi, avec des répétitions minutes aussi variées que l'imposante Royal Oak Concept Supersonnerie d’Audemars Piguet (44 mm de diamètre et 561’000 francs suisses) et la fine Bulgari Octo Finissimo Minute Repeater (diamètre de 40 mm, 6,85 mm d'épaisseur et 160’000 francs suisses), en compétition face à l’exceptionnelle Recital 18 Shooting Star tourbillon de Bovet et au premier garde-temps produit par la marque Ferdinand Berthoud depuis sa renaissance.

eberhard-scafograf-300

Comme il est d'usage au GPHG, on a semble-t-il fait peu de cas du prix des montres. Dans la catégorie Calendrier, l'élimination de la Légende 88 de Claude Meylan et de la Manufacture Perpetual Calendar  de Frédérique Constant (la moins chère sur le marché) fait grimper le prix moyen des finalistes au-dessus de 100’000 francs suisses. Même scénario dans la catégorie Sport où on aurait pu s’attendre à trouver des montres à des prix concurrentiels et une profusion de montres de plongée. Au lieu de cela, la seule plongeuse rescapée de la présélection est la Scafograf 300 d’Eberhard & Co, en concurrence avec des montres sportives similaires, comme la Monza de TAG Heuer et la Black Bay de Tudor, mais aussi avec des tourbillons peu sportifs de Montblanc et d’Ulysse Nardin. Si l’on fait abstraction des 280’000 francs suisses de ce dernier, le prix moyen dans cette catégorie aurait été d’un peu plus de 10’000 francs ; mais avec lui, il grimpe à plus de 55’000 francs. Les prix étourdissants sont la norme dans les catégories Métiers d'art et Joaillerie, mais désormais, des prix stratosphériques se retrouvent aussi dans les catégories relativement banales et on peut légitimement questionner la pertinence de telles finalistes non seulement pour le client moyen mais aussi pour les amateurs de montres plus sérieux.

Bien sûr, les acheteurs plus modestes se consoleront avec la catégorie Petite Aiguille - la seule à avoir le prix comme unique critère, avec un plafond imposé à 8’000 francs. Ici, les montres plus abordables de grandes marques, comme Seiko, Tudor et Zenith, côtoient des concurrentes de maisons de luxe comme Hermès et Tiffany & Co. Enfin, ayons une pensée aussi pour les 14 jeunes marques, moins connues, qui n'ont pas trouvé grâce aux yeux du jury, et à qui le GPHG aurait pu donner un coup de pouce promotionnel bienvenu: Drakkar, van't Hoff, Watche, Greco Genève, Hedera, Ollivier Savéo, Pagès, Alf Lie, Luxius Suisse, Blancarré, Mauron Musy, Montres duManège, Gvchiani et ZRC.

hermes-slim


 
 
 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La manufacture ARMIN STROM exprime toute la substance de l’héritage laissé par son fondateur. Elle se donne comme ligne directrice de réinterpréter la tradition horlogère. Elle applique à cette fin...

En savoir plus >

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant...

En savoir plus >

Bulgari possède sa propre définition de l’excellence, qui implique l’équilibre parfait entre design, valeur ajoutée, qualité des produits et service mondial. Concernant l’horlogerie,  tout...

En savoir plus >

Des montres belles et techniquement parfaites qui incarnent la tradition et la force d'innovation. Carl F. Bucherer est un horloger suisse indépendant avec plus de 90 ans d’expérience dans la...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Les mouvements mécaniques authentiques et très fiables sont à la base du travail de Claude Meylan. Grâce à eux il ouvre la montre et permet à celui qui la porte de plonger dans son microcosme et de...

En savoir plus >

Depuis 130 ans, Eberhard & Co. vit sous le signe de la passion, de l'innovation et du soin accordé au détail et au design. Ces valeurs définissent la Maison depuis sa fondation.

En savoir plus >

La Chronométrie Ferdinand Berthoud offre une réinterprétation contemporaine de l’œuvre du maître-horloger. Ses garde-temps exclusifs, développés par les maîtres horlogers d’aujourd’hui, sont un...

En savoir plus >

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une...

En savoir plus >

« La Montre Hermès » adopte une philosophie hédoniste qui valorise la création de garde-temps contemporains et épurés.

En savoir plus >

Alchimistes de l’extrême, les Hydro Mechanical Horologists de HYT font de l’utopie une réalité: celle de mélanger mécanique et fluides dans une montre-bracelet. En réussissant le pari insensé...

En savoir plus >

Montblanc s’attache depuis toujours aux mêmes valeurs : la recherche de la qualité et le savoir-faire artisanal. Cette exigence inflexible des formes, du savoir-faire et des traditions se reflète...

En savoir plus >

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de...

En savoir plus >

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant...

En savoir plus >

Réputée pour son savoir-faire dans le domaine de la joaillerie, Tiffany est une marque leader de l’horlogerie depuis ses débuts.

En savoir plus >

Une technologie de pointe alliée à un héritage unique issu de la chronométrie marine, voilà ce qui distingue Ulysse Nardin des autres marques

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >