×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Fine Watch Club - Interview du fondateur

Fine Watch Club Interview du fondateur

Entrepreneur passionné d’horlogerie depuis 20 ans, Brice Lechevalier lève le voile sur la création d’un club inédit facilitant les relations entre ses membres et l’univers des montres.

A qui s’adresse le Fine Watch Club ?
Le Fine Watch Club s’adresse aux personnes qui s’intéressent aux montres et à la belle horlogerie en général. Il s’agit du premier club international de propriétaires de montres multimarques à offrir des avantages à ses membres toute l’année. Selon leurs aspirations du moment, certains membres seront plus attirés par les séries limitées exclusivement conçues pour le Fine Watch Club, d’autres par les expériences et les offres d’accessoires conçues spécialement pour eux, d’autres encore par les montres de luxe proposées avec un rabais important. Enfin, les membres pour qui l’horlogerie et les montres constituent un centre d’intérêt prioritaire souhaiteront profiter de tous ces privilèges. A ce jour il n’existe pas de passerelle similaire entre les marques de montres de luxe et les clients finaux, donnant accès à l’ensemble de ces avantages.

Qu’entendez-vous par « marques de montres de luxe » ?
Ce terme est en effet parfois galvaudé, mais nous avons à notre crédit des expériences concrètes réussies avec l’industrie horlogère de luxe. Pour simplifier, nous parlons ici de Swiss Made et de montres mécaniques (en tous cas pour les hommes) haut de gamme. Ces marques nous connaissent très bien puisque nous les côtoyons pratiquement au quotidien depuis l’an 2000, par exemple par le biais de notre magazine horloger GMT, ou de WorlTempus. D’ailleurs, le processus de création de séries limitées exclusives avec des marques de montres de luxe nous est déjà familier. Ces dernières années, nous avons déjà conçu des pièces uniques à l’intention de nos lecteurs en collaboration avec une quinzaine de marques de montres, dans une gamme de prix allant de CHF 3’000.- à CHF 42'000.-. Il y en avait pour tous les goûts : Anonimo, Bell & Ross, Bulgari, Chopard, Eberhard, Frédérique Constant, Graham, Hublot, Rebellion, TAG Heuer, Tiffany, Ulysse Nardin, Urban Jurgensen, Vacheron Constantin, Zenith. Pour la plupart, il s’agissait d’une première. Je les remercie encore pour leur confiance et ces moments merveilleux passés à élaborer ensemble un design de cadran unique sur l’un de leurs modèles phares. Nous travaillons avec le même univers de marques pour concevoir des séries limitées réservées aux membres du Fine Watch Club.

Interview du fondateur

Quelques-unes des pièces uniques réalisées en collaboration avec de grandes marques horlogères

N’est-ce pas opportuniste ?
Le monde a changé. Les habitudes de consommation des acheteurs finaux autant que leur approche par les marques de montres, notamment en matière de communication, de distribution et de e-commerce, ont été profondément modifiées ces deux dernières années.  Pour autant, la démarche du Fine Watch Club n’est ni impulsive, ni opportuniste, mais constitue le prolongement logique des actions entreprises aux côtés de l’industrie horlogère depuis 20 ans. Elle s’inscrit dans la durée, tout en respectant les besoins à la fois des acheteurs de montres et des marques horlogères. En tant qu’entrepreneur amoureux de belle horlogerie, j’ai ainsi cofondé le magazine GMT en 2000, devenu la référence de la presse horlogère suisse et décliné depuis au Moyen-Orient et en Afrique, ainsi que son hors-série international de grand format, GMT XXL World, distribué dans 80 pays. Cela commence à faire beaucoup de lecteurs qui s’intéressent aux montres dans le monde entier.

Toujours à vocation pédagogique et plus ludique, j’ai imaginé le Geneva Watch Tour en 2012, devenu un produit à la fois institutionnel et touristique de la ville de Genève. Dans le but de partager cette passion et les émotions de manière créative avec une large communauté internationale de propriétaires de montres, j’ai aussi conçu en 2018 le Watch Photo Awards, un concours de photos de montres pour le grand public. Les auteurs des soixante photos sélectionnées ont ainsi vu leur œuvre exposée au Musée d’Art et d’Histoire de Genève.

Interview du fondateur

Brice Lechevalier est le co-fondateur et rédacteur en chef de GMT, il a aussi créé le Geneva Watch Tour et le Watch Photo Awards, avant de lancer le Fine Watch Club en 2019. Il est aussi actif dans le yachting : son magazine Skippers, voile & océan est devenu le magazine officiel de la Fédération suisse de voile, et accessoirement dorénavant le plus ancien magazine nautique suisse.

GMT Publishing, notre maison d’édition, a acquis en 2014 et développé WorldTempus.com, lancé en 2001 par 30 marques horlogères et devenu depuis le site d’actualité horlogère trilingue leader en Europe, dont 80 marques de luxe sont partenaires. Chaque mois, près de 300'000 visiteurs uniques parcourent les pages de WorldTempus à la recherche de montres bien spécifiques. Pourquoi ne pas leur proposer de les rapprocher encore des marques horlogères en devenant membre du Fine Watch Club ? Si seulement 0,5% de cette audience très qualifiée choisit de devenir membre chaque mois, le club pourra compter sur plus de 10'000 membres au moment de lancer ses premières offres l’été prochain.

A quels avantages peuvent s’attendre les membres du Fine Watch Club ?
Grâce à notre connaissance de l’industrie horlogère, notre proximité géographique et le réseau que nous avons tissé avec ses acteurs, nous garantissons aux membres du Fine Watch Club un accès privilégié aux coulisses de l’horlogerie : avant-premières, visites de manufactures, invitations à des événements privés, créations de services, produits et accessoires réservés aux membres, et bien sûr des montres en toutes petites séries aux couleurs du Fine Watch Club, sans oublier des montres de luxe vendues avec des rabais très sérieux. Chaque semaine, les membres du Fine Watch Club pourront bénéficier de ces ventes privées, mais il faudra être rapide car elles seront par nature limitées. Les membres du Fine Watch Club auront un interlocuteur dédié. Nous auditionnons depuis des mois des professionnels de l’horlogerie pour choisir la personne qui partage le mieux notre vision de club. Les qualités du manager du club reposent naturellement sur une culture horlogère de premier plan, le sens de la communication et du service, une certaine appétence digitale et l’envie de créer. Quant aux marques de montres, elles apprécient le fait de pouvoir être mises en relation avec les clients finaux, mieux les connaitre, voire les  rencontrer, grâce à un partenaire de longue date.

Interview du fondateur

Comment devenir membre du Fine Watch Club
C’est très simple, il suffit de s’inscrire ! Jusqu’à fin 2018, l’inscription est gratuite. A partir de janvier 2019, trois niveaux de membership seront disponibles, avec trois montants de cotisation différents. Ils fixeront la nature et la quantité d’avantages auxquels les membres pourront accéder. La cotisation la plus élevée permettra notamment de gagner du temps par rapport aux autres, en ayant connaissance des ventes privées avant les autres. Ces membres bénéficieront par ailleurs de bien d’autres avantages. Les lecteurs de GMT et de WorldTempus bénéficient de cette information et de la gratuité en avant-première jusqu’en décembre 2018, ensuite nous l’étendrons aux lectorats d’autres partenaires média du monde entier, mais les conditions ne seront plus les mêmes.