×

Cette recherche est sponsorisée par OMEGA

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - Le sens de l’humour ?

Edito Le sens de l’humour ?

L’horlogerie par le petit bout humoristique de la lorgnette.

Vous souvenez-vous la dernière fois qu’une marque horlogère vous a fait rire? Dans une industrie si souvent critiquée pour se prendre trop au sérieux, les marques qui essaient de ne pas le faire retiennent l’attention. Cela peut être une manne pour une petite marque en mal de publicité, mais l'humour est souvent capricieux et trouver le bon ton universel n’est pas facile. Les casquettes de baseball rouges, style Donald Trump, que Corum avait distribuées à Baselworld l'année dernière et le retrait précipité de la "Frankenwatch" de H. Moser & Cie. à la veille du SIHH de cette année sont deux exemples de canulars qui sont peut-être allés trop loin.

Je n'attends pas d’une marque qu’elle me fasse rire sans arrêt et produise ses propres comédies. Après tout, humoriste est un métier à temps plein ingrat qui est surtout l'apanage des Anglo-Saxons et plus particulièrement de mes compatriotes du Royaume-Uni. Je ne dis pas ça parce que je suis anglais; c'est un fait pur et simple. Comme dit l’adage bien connu – mais remanié - le paradis, c’est là où les humoristes sont britanniques, les cuisiniers français, les mécaniciens allemands, les amants italiens et où tout est organisé par les Suisses.

Par contre, j’attends des marques qu’elles essayent au moins de me faire rire de temps en temps. Je me souviens dans ma jeunesse que même un constructeur automobile plutôt sérieux comme BMW sortait systématiquement le 1er avril une fausse publicité dans le journal tout aussi respectable qu’est le Financial Times. Je me souviens aussi que ma mère s’amusait chaque année à me dire de me dépêcher de sauter du lit pour venir voir la neige. Elle faisait la même blague chaque année, il n'y avait jamais de neige, et pourtant je tombais à chaque fois dans le panneau.

Le sens de l’humour ?

Conférence de presse Seiko Presage, Baselword 2018 © Seiko

Une marque qui tente et parvient à faire rire mérite nos éloges. J’ai ainsi l’honneur de décerner le très officieux Prix WorldTempus de la meilleure comédie à Seiko. Non seulement les très sérieux Japonais font chaque année la meilleure conférence de presse de Baselworld, toujours agrémentée d’une note d’humour (cette année, c'était un cours de cuisine Shippo donnant la recette de l'émail Shippo des nouveaux modèles Presage), mais ils ont aussi été les seuls à m'envoyer un communiqué de presse la veille du 1er avril. Seiko y annonçait sa "nouvelle" collection Shuriken, qui arbore une redoutable étoile de Ninja sur la lunette. La mention honorable est décernée à TAG Heuer qui a dévoilé le 1er avril sur Instagram une nouvelle fonction de "détection d'arôme" pour sa montre connectée. Mais s’agissant d’humour, l'industrie horlogère aurait bien besoin de plus de Seiko!

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de...

En savoir plus >

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant...

En savoir plus >
X