×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - La fin de l’heure d’été ?

Edito La fin de l’heure d’été ?

Le débat fait rage autour de l'éventualité de la suppression de l'heure d'été dans l'Union Européenne.

Je ne pensais pas parler de fuseaux horaires une deuxième fois cette année (la première fois était ici), la faute au Brexit qui soulève des sujets délicats et en particulier l'épineuse question de la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord. Un sujet comme la suppression de l'heure d'été dans toute l'Europe se termine inévitablement en querelle à propos de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Dans ce cas particulier, il est proposé qu'une Directive mette fin aux changements d’heure d’été et d’hiver dans l'Union européenne. La Commission européenne a mené une enquête pour recueillir l'opinion de l'ensemble de la population de l'Union européenne et 4,6 millions de personnes ont répondu, ce qui représente le plus grand nombre de réponses jamais reçues lors d'une consultation publique de la Commission européenne.

Bien que ces réponses soient à prendre avec des pincettes (70% d’entre elles venaient d’Allemagne et, sans surprise, le Royaume-Uni affichait le taux de réponse le plus bas des 28 États membres, avec bien moins de 0,25% de la population ayant exprimé son opinion), les résultats étaient nettement en faveur d’une suppression de l’obligation de mettre sa montre à la bonne heure deux fois par année. Quelque 76% des personnes interrogées ont déclaré avoir une expérience négative ou très négative du changement d'heure et 84% étaient favorables à sa suppression.

Malgré ce taux élevé d’approbation, certains redoutent que la République d'Irlande et l'Irlande du Nord aient deux heures différentes dans l’éventualité peu probable que le Royaume-Uni n'aligne pas sa législation sur celle de l'UE, lorsqu’il en sera sorti. Pourtant, c’est bien cette situation qui existe déjà entre le Portugal (UTC + 0) et son unique voisin, l'Espagne (UTC +1), ainsi qu’entre la Suède (UTC +1) et la Finlande (UTC +2). La grande différence ici est que les populations de ces pays vivent en paix depuis longtemps. En revanche, la situation à la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord n’est stable que depuis l’accord du Vendredi saint de 1996. Les marques horlogères pourraient contribuer à éviter toute confusion d’heure sur l'île d'Émeraude en prenant l’initiative d’y promouvoir leurs montres à double fuseau horaire.