×

Cette recherche est sponsorisée par Scatola del Tempo

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - Audace et challenge sont les mots d'ordre du GPHG 2018

Edito Audace et challenge sont les mots d'ordre du GPHG 2018

Sous la houlette de son nouveau président Raymond Loretan, le Grand Prix d'Horlogerie de Genève connaîtra quelques changements cette année, notamment avec l'introduction d'une nouvelle catégorie et d’un nouveau prix global laissé à la discrétion du jury.

La nouvelle catégorie représente sans doute le changement le plus significatif, car elle abaisse considérablement le plafond d’entrée pour les participants. Jusqu’à présent, les montres les plus abordables de la compétition devaient entrer dans la catégorie de prix jusqu’à 8000 francs suisses. Au cours des cinq dernières années, seul un lauréat de cette catégorie «Petite Aiguille» affichait un prix de plus de 4000.- francs suisses, ce qui démontre la vigueur de certaines marques en termes de rapport qualité/prix. Ou peut-être devrais-je dire une certaine marque, puisque Tudor a remporté trois fois ce prix sur les cinq dernières éditions. Seiko est la seule marque à avoir gagné l’Aiguille d’Or avec une montre de plus de 4000.- francs.

Rien d’étonnant donc à ce que la nouvelle catégorie introduite cette année et baptisée «Prix Challenge» place la barre à ce niveau de 4000 francs suisses, offrant ainsi aux marques opérant dans ce segment une plus grande chance de remporter un prix (et peut-être incitera-t-elle les marques les plus abordables du Swatch Group à participer au GPHG, elles qui ont jusque-là brillé par leur absence). La catégorie "Petite Aiguille" demeure mais couvre maintenant la fourchette de prix entre 4000 et 10’000 francs suisses. Avec cette limite supérieure légèrement relevée, elle permet aux marques de luxe indépendantes proposant des mouvements maison et des complications à prix très compétitifs de rivaliser avec leurs homologues plus productifs.

Afin d’étendre les prix pouvant être attribués, à la discrétion du jury, à l'une des 72 montres présélectionnées, un «Prix de l'Audace» a été créé, qui vient en plus du Prix de l'Innovation, du Prix Revival et, bien sûr, de la très convoitée l'Aiguille d'Or. Ce prix honorera la montre qui exprimera la plus grande créativité, ou fera preuve d’anticonformisme ou même de folie. Il sera un complément idéal au Prix de l'Innovation, qui récompense le choix d’approches plus techniques pour faire avancer l'art de l'horlogerie.

Les inscriptions au GPHG de cette année débutent le 1er mai et se terminent le 22 juin. Les montres présélectionnées seront annoncées le 1er septembre et les gagnants seront dévoilés lors de la cérémonie de remise des prix le 9 novembre à Genève.

Vous aimerez aussi