X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
Édito - Après le vote final

Édito Après le vote final

Le GPHG 2020 s'est déroulé dans des conditions très différentes, mais certaines choses restent les mêmes...

A ce jour, nous avons tous eu trois jours complets pour digérer les résultats du Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG) 2020. Comme chaque année, il y a eu des gagnants attendus et d'autres inattendus, mais c'est normal. Un organe votant entièrement prévisible n'est pas exactement le signe d'un processus démocratique robuste.

Après le vote final

« And the winners are » : Chabi Nouri (CEO de Piaget), Georges Kern (CEO de Breitling), Kari Voutilainen (Propriétaire et horloger), Karl-Friedrich Scheufele (Président de Chronométrie Ferdinand Berthoud), Jean-Christophe Babin (CEO de Bulgari), Roland Enderli (Directeur commercial des Montres Tudor), Louis Ferla (CEO de Vacheron Constantin), Pascal Raffy (Président de Bovet 1822), Patrick A. Ulm (CEO de Charles Girardier), Eric de Rocquigny (Directeur des Opérations et des Métiers de Van Cleef & Arpels), Stephen Forsey (Co-fondateur de Greubel Forsey), David Bernard (Responsable de l'atelier Hand Made de Greubel Forsey), Edouard Meylan (CEO de H. Moser & Cie), Gaël Petermann et Florian Bédat (Co-fondateurs de Petermann Bédat), Davide Traxler (CEO de Parmigiani Fleurier) © point-of-views.ch

Félicitations aux organisateurs du GPHG pour avoir organisé une cérémonie en direct cette année, année qui a probablement (certainement) été la plus difficile des 20 ans de l’histoire de l'événement. Conformément aux mesures sanitaires définies par le Conseil fédéral suisse, la cérémonie de remise des prix du GPHG s'est déroulée avec 50 personnes, limite autorisée. À la place des plus de 1 300 personnes qui auraient autrement occupé les sièges du Théâtre du Léman, une mer de ballons rouges légèrement ondulée a témoigné du déroulement de la soirée (je pense personnellement que ce public de substitution à la tête rouge a été l'une des choses les plus gratifiantes que j’ai jamais vues). Afin de réduire au minimum les contacts inutiles, les personnes présentes ont été réparties dans le théâtre avec de généreux espaces entre elles, et certaines catégories ont été présentées depuis les sièges du public, les gagnants recevant ensuite leur prix sur scène.

Après le vote final

Habitué de la scène du GPHG, Jean-Christophe Babin (CEO du groupe Bulgari) finit l’année en beauté avec le Prix de la Montre Iconique remis à son Chronographe Aluminium © point-of-views.ch

Si les 84 montres en compétition ont toutes mérité leur place lors du dernier tour de scrutin, certaines victoires m'ont franchement laissé perplexe. Dans les jours à venir, j'attends avec impatience de voir certains membres du jury expliquer leur interprétation de leur grille d’évaluation, conformément aux définitions des catégories établies dans le règlement officiel du GPHG.

Après le vote final

Louis Ferla (CEO de VacheronConstantin) remerciant ses équipes et le jury pour le Prix de la Montre Calendrier et Astronomie, attribuée à l’Overseas Quantième Perpétuel Ultra-Plat Squelette © nicolasliebe.ch

Pour ma part, mon approche au cours des quatre dernières années en tant que membre du jury (2017-2019) et de l'académie (2020) a toujours été de noter les montres en compétition dans trois domaines : la qualité du design, l'excellence mécanique et la qualité de la nouveauté. Ces notes prennent plus ou moins de poids selon la catégorie - la note pour l'excellence mécanique l'emporterait sur les deux autres dans la catégorie du Prix de la Chronométrie, pour donner un exemple évident. Une grande partie de cette approche est basée sur le bon sens : une catégorie basée sur la Complication devrait récompenser des montres plus sophistiquées du point de vue mécanique et le Prix de la Montre Joaillerie devrait être axé sur les pierres. Ce n'est pas un système parfait, mais c'est une façon structurée d'aborder l'évaluation des montres, ceci aidant considérablement à faire un vote éclairé.

Après le vote final

François-Henry Bennahmias (CEO d’Audemars Piguet), lauréat 2019 de l’Aiguille d’or, l’a remise jeudi soir à Chabi Nouri (CEO de Piaget) © Miguel Bueno

Toutes nos félicitations aux partenaires et amis de WorldTempus qui ont apprécié une soirée de positivité et de soutien en 2020. Le grand vainqueur de la soirée, Piaget (avec l'Altiplano Ultimate Concept, qui a remporté l'Aiguille d'Or), nous a offert un moment inoubliable lorsque Chabi Nouri, l'une des rares femmes CEO de l'industrie, a prononcé un discours de remerciement rempli de grâce et de puissance. Breitling a également été bien récompensé pour son année exceptionnelle riche en nouveaux produits - la seule chose qui pourrait éventuellement compléter leur soirée triomphale serait que le CEO Georges Kern réussisse à se faire rembourser son billet de train après tout (une petite blague faite par l'excellent hôte de la cérémonie, Edouard Baer). Parmi mes gagnants préférés de la soirée figurent Ferdinand Berthoud dans la catégorie Chronométrie, H. Moser & Cie. dans la catégorie Chronographe, la jeune marque Petermann Bédat reconnue comme la Révélation horlogère de cette année et, enfin, Antoine Simonin, qui a reçu une récompense et des félicitations attendues depuis longtemps pour son large rôle dans la formation de notre génération actuelle d'horlogers (et, par extension, de l'horlogerie elle-même).

Après le vote final

Karl-Friedrich Scheufele (Président de Chronométrie Ferdinand Berthoud) © Miguel Bueno

Aussi heureuse que je l’aie été pour Van Cleef & Arpels dans sa victoire dans deux catégories différentes, je trouve déconcertant que la montre la plus exceptionnelle des trois finalistes qu'ils avaient, la Lady Arpels Ballerine Musicale Diamant (montre à sonnerie avec carillon à quatre notes, peigne à 10 notes et cadran animé), ait été entièrement exclue de la liste des gagnants. Sur le même sujet, la Greubel Forsey Hand Made 1 a remporté le Prix de la Complication pour Homme (un tourbillon n'est pas une complication), mais mais je pense que le véritable impact de cette montre ne se fera pleinement sentir que dans les années à venir, surtout en ce qui concerne les connaissances fondamentales de l'horlogerie que la marque a recréées ou récupérées.

Après le vote final

Breitling remportant le Prix de la Petite Aiguille. Breitling a également remporté le Prix de la Montre de Plongée © point-of-views.ch

En fin de compte, qu'est-ce qu'une cérémonie de remise de prix sans dissection et analyse post-événement ? Outre l'objectif premier de récompenser les plus méritants, le but le plus important d’un tel événement est d'entamer des conversations et de susciter des échanges passionnés sur les choses qui nous tiennent à cœur. En ce sens, je dirais : Mission accomplie.

Après le vote final

Déjà lauréat de l’Aiguille d’Or en 2018, Pascal Raffy (CEO de Bovet) est monté deux fois sur la scène du Théâtre du Léman pour recevoir les prix de la Montre Dame (Miss Audrey) et de l’Exception Mécanique (Récital 26 Brainstorm Chapter 2) © point-of-views.ch

Découvrez tous les gagnants ici.

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant...

En savoir plus >

Née de modestes origines familiales, la marque Breitling est devenue un acteur majeur dans le domaine des chronographes et des instruments d'aviation. À l'aube d'une nouvelle ère, elle s’apprête à...

En savoir plus >

Bulgari possède sa propre définition de l’excellence, qui implique l’équilibre parfait entre design, valeur ajoutée, qualité des produits et service mondial. Concernant l’horlogerie,  tout...

En savoir plus >

La Chronométrie Ferdinand Berthoud offre une réinterprétation contemporaine de l’œuvre du maître-horloger. Ses garde-temps exclusifs, développés par les maîtres horlogers d’aujourd’hui, sont un...

En savoir plus >

Greubel Forsey réalise de manière totalement indépendante des garde-temps de haute horlogerie dans ses ateliers situés à la Chaux-de-Fonds. Ces garde-temps sont techniques, novateurs, intemporels...

En savoir plus >

H. Moser & Cie. a été fondée par Heinrich Moser en 1828. Basée à Neuhausen am Rheinfall, la société horlogère emploie actuellement près de 60 personnes, a développé 14 calibres maison à ce jour et...

En savoir plus >

140 ans d’histoire ininterrompue ont permis à Piaget de se forger une expertise joaillière et horlogère unique. Véritable manufacture de Haute Horlogerie où cohabitent l’art de l’extra-plat avec...

En savoir plus >

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime...

En savoir plus >

L’excellence joaillère et horlogère distingue chacune des créations de Van Cleef & Arpels. Elles s’inspirent tour à tour de la nature, la couture ou l’imaginaire et ouvrent les portes d’un...

En savoir plus >