X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
Édito - Adieu 2019, Bonjour 2020 !

Édito Adieu 2019, Bonjour 2020 !

La dernière note éditoriale de l'année nous amène sur un terrain philosophique.

Sondage rapide — ceux qui se sentent prêts pour 2020, levez la main !

Je ne suis pas sûr de l'être. Il y avait tellement de choses que je voulais faire en 2019, et je n'ai certainement pas pu tout faire. Apprendre le français, c'est une chose que je voulais faire en 2019. (Aussi en 2018, 2017, 2016 et tout le reste. Ça n'est toujours pas arrivé.) Je ne suis pas seule dans ce cas, n'est-ce pas ? Je ne parle pas de la partie concernant le français, mais de celle sur le fait de ne pas se sentir prête. Est-ce que quelqu'un d'autre se réveille en se sentant déconnecté du temps, mal placé dans celui-ci ou encore perdu ? Quel jour sommes-nous ? Comment 2019 a pu passer aussi vite ? Tout ce temps — ces 525’600 minutes, telles qu'immortalisées dans cette comédie musicale de Broadway - où est-il passé ?

L'une des choses les plus folles que vous réaliseriez si vous faisiez notre travail, c'est qu'on peut tout savoir sur les montres mais rien sur le temps. 

Mais ce n’est pas grave. Il est facile de s'enthousiasmer quand on est entouré chaque jour de montres luxueuses, de photographies massives de plusieurs mégaoctets de beauté micro-mécanique, de la profondeur du savoir-faire et de l'artisanat qu'une industrie peut détenir. Il est aussi facile de s’emporter par rapport à la créativité et la puissante ambition qui retracent une lignée ininterrompue jusqu'à ce premier homme qui regardait le soleil, la lune et les étoiles se déplacer dans le ciel et se disait : "Je vais fabriquer une machine qui décode l'ordre naturel que Dieu a mis en place". Avoir d'humbles illuminations de temps en temps n'est pas une mauvaise chose. 

Nous avons fait un long chemin, et pourtant, en même temps, peut-être que nous ne l'avons pas fait. Nous essayons toujours de comprendre quelle est notre place dans l'univers, nous nous efforçons toujours de changer les choses dans la vie, nous n'avons toujours aucune idée — pas vraiment, en tout cas — de Dieu ou de la nature (je vous regarde, vous qui niez le changement climatique) ou de l'univers ou de tout ces trucs à large échelle. 

Quelqu'un a dit un jour que la façon de faire fonctionner les choses à large échelle est de les faire correctement à petite échelle. C'est ainsi que l'horlogerie est devenue un métier séculaire, en décomposant le temps en unités, en s'occupant des choses une roue à la fois, un demi-balancier à la fois. 

Nous avons beaucoup de choses en réserve pour 2020, y compris des nouveautés vraiment passionnantes pour WorldTempus et ce que nous allons faire pour vous apporter les meilleures histoires et nouvelles horlogères. Nous vous en dirons plus l'année prochaine. C'est dans deux jours, au cas où vous n'auriez pas réalisé.

Hé, 2020, on te voit pointer le bout de ton nez. T’es prêt pour nous ?