X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Glashütte Original

Rechercher dans :
Concours de Chronométrie 2019 - Cérémonie maintenue, programme modifié

Concours de Chronométrie 2019 Cérémonie maintenue, programme modifié

La cérémonie du 16 décembre 2019 aura lieu au Musée des Beaux-Arts du Locle. A la place de l'annonce attendue des résultats, elle célèbrera avec conviction et panache la précision horlogère suisse.

A l'heure de ces lignes, le tour de la précision en 80 jours entamé dès la date limite du dépôt des montres (le 30 août 2019) se poursuit comme le veut le règlement dans la plus totale confidentialité. Les deux invités-surprises que sont les garde-temps témoins fournis par l'Ecole d'Horlogerie du Locle (ET-CIFOM), permettent de suivre de l'intérieur ce parcours parsemé d'embûches.

Cérémonie maintenue, programme modifié

© Chronométrie 2019

Pénurie de participants
Techniquement, la loi des mathématiques interdit toute cérémonie de proclamation. Car, après la première épreuve, éliminatoire, une seule montre reste dans la course! La première réaction des organisateurs, dont des professionnels en provenance de l’industrie autant que des Grands Laboratoires de contrôle, est de s’interroger sur la sévérité peut-être trop élevée des règles.

Malgré les intentions et le vif intérêt en provenance des marques, la récolte 2019 des pièces fut particulièrement maigre. Au départ, il y avait pourtant un véritable élan d'enthousiasme face ces joutes chronométriques relancées en 2009 par la Ville du Locle et son Musée d'Horlogerie, le Château des Monts. Un élan qui, en raison de la proximité d'avec le calendrier de Baselworld, avait incité les organisateurs à prolonger d'un mois le délai d'inscription.

Une conjonction inhabituelle d’autres facteurs semble avoir tué les bonnes intentions. Parfois une raison de propriété intellectuelle rendant impossible telle inscription puisque porteuse du fruit de recherches en cours. Ou une impossibilité technique empêchant un candidat d'être mesurable de la même manière que les autres, du fait par exemple de l'absence d'aiguilles des secondes. Enfin, il y a le cas de cette montre inscrite qui ne s'est pas présentée, ou celle qui, au dernier moment a fait le choix, sans explication, de se retirer.

Cérémonie maintenue, programme modifié

© Chronométrie 2019

Précision chronométrique, une valeur sûre promise à célébration
Le Concours de Chronométrie reste la seule compétition qui écarte toute appréciation subjective au profit de la seule mesure contrôlée, équitable et vérifiable. Face à un catalogue de réticences plutôt bien achalandé, son nouveau règlement, issu d'une consultation auprès de marques, écartait tout risque de dommage à l'image. Au sein des marques et des manufactures, dans les étages techniques, nul n’en doute. Du côté des étages décisionnaires, ces valeurs méritent d’être plus largement communiquées.

Par respect pour la totale mobilisation des laboratoires compétents et accrédités pour les épreuves, par respect pour les engagements encourageants et concrets reçus de sponsors privés et publics, la cérémonie du 6 décembre 2019 est maintenue. Elle transformera l'annonce des résultats en un vibrant éloge événementiel à cette précision suisse, de dimension internationale, qui, du point de vue des amateurs de montres dans le monde, continue d'être plébiscitée. Une précision professée sans relâche par les marques horlogères suisses. Une précision portant parfois le label Concours de Chronométrie que d’anciens lauréats n'hésitent pas à utiliser tout au long de leur existence entrepreneuriale.

Vous aimerez aussi