X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
Cadeaux de Noël
Cadeaux de Noël - Les livres horlogers à trouver sous le sapin

Cadeaux de Noël Les livres horlogers à trouver sous le sapin

Offrez de la culture ! Au-delà des drones et cadeaux high-tech stars de chaque Noël, certains auteurs nous gâtent cette année encore du partage de leur passion et de leurs connaissances. Et leurs ouvrages seront toujours là dans deux ou trois générations – intacts, sans besoin d’être rechargés ni mis à jour !

Jack Heuer, la bio officielle d’une légende

Jack Heuer, l’homme qui, le premier, mit la course automobile au service de l’horlogerie – et non l’inverse – raconte dans « The times of my life » l’incroyable épopée qui s’étend des premiers chronos familiaux « Heuer » en 1860 jusqu’aux productions de masse des nouvelles Carrera.
L’ouvrage, paru en 2013 et remis en avant par TAG Heuer comme un témoignage vivant de ce pionnier de l’industrie, est d’une incommensurable richesse. Toute l’histoire de Heuer y est relatée avec force détails, séminaires et déménagements compris ! C’est la force...et la faiblesse de l’histoire : une succession de très courts chapitres qui donnent une connaissance ultra détaillée de la vie de Jack Heuer mais peut-être, parfois, un manque de recul.

Jack Heuer The times of my life

Le coup de coeur de la rédaction : Vincent Calabrese, de l’ombre à la lumière

Vincent Calabrese reste dans l’ombre des génies méconnus du grand public. Il est aujourd’hui impensable que ses travaux ne soient pas enseignés dans les écoles d’horlogerie, mais c’est pourtant le cas. L’homme n’a jamais suivi les sentiers battus et en a souvent payé le prix.
L’histoire débute avec racisme latent de ses premières années en Suisse, où il était inconcevable qu’un « rital » (sic) sache fabriquer une montre. Elle se poursuit avec la création de mouvements d’exception au profit d’autres marques qui n’ont pas manqué de tirer la couverture à elles seules – voire d’être singulièrement désobligeante envers l’homme à qui elles doivent presque tout. Et se termine avec des créations personnelles de haute volée qui sont à l’opposé des frileuses tendances conservatrices de ces dernières années. Saupoudrez le tout d’une liberté de parole totale et l’on obtient « Le Temps d’une vie » (ed. Slatkine), un ouvrage intime et percutant qui remet bien des pendules à l’heure avec une justesse salvatrice.

Vincent Calebrese Le Temps d’une vie

La bible des chronos

Côté chronographe, Joël Pynson et Sébastien Chaulmontet ont réalisé le superbe « Chronographes de collection ». Superbe, mais aussi intelligent : l’ouvrage n’a pas la seule prétention de s’adresser à un public de collectionneurs chevronnés, mais aussi au grand public. Textes simples mais riches, pas de prose inutile, des faits, des anecdotes, des cotes et, palpable à tout moment, une recherche encyclopédique sur chaque pièce qui propulse d’ores et déjà ce livre au rang de référence. On salue également l’iconographie, abondante, pertinente et en immense majorité exclusive.

Chronographes de collection

Rolex format XXS

« Ultimate Rolex Daytona » a fait couler beaucoup d’encre : format géant, poids lourd, coffret en bois, et...4000 euros. Bien des amateurs férus de la marque à la couronne n’ont pas osé franchir ce rubicon tarifaire. Pour eux, l’éditeur a eu l’idée amusante de répliquer son livre...en modèle réduit ! Pour seulement 10% du prix de base, la « Dayto » s’offre en intégralité à ceux qui, malgré tout, disposent d’une bonne vue. Un cadeau exhaustif et atypique sur un mythe horloger qui affole les collectionneurs depuis 50 ans.

Rolex Ultimate Rolex Daytona

Les montres rares à portée de tous

Maquette minimaliste, style soigné, concis, contemporain : les « Montres rares » met enfin à portée du grand public des sommets de haute horlogerie que, trop souvent, seuls des collectionneurs avertis pouvaient comprendre. L’auteur Paul Miquel a ici la pertinence de séquencer l’ouvrage en trois parties, distinguant les pièces rares des enchères, celles des épopées et héros, des pièces uniques ou concept watches, en éditions ultra limitées.

En 240 pages, l’ouvrage reprend les incontournables mais n’oublie pas de citer quelques pièces moins connues mais tout aussi prestigieuses, comme certaines Bulova, Tournaire ou Agassiz. Ludique et rafraichissant, un superbe « coffee table book » qui frise les quatre kilos...pour moins de 70 euros. Pourquoi se priver ?

Paul Miquel Montres rares

L’horlogerie pour les (presque) nuls

Reste, comme à chaque fin d’année, les incontournables ouvrages de vulgarisation. « La montre mécanique et ses complications » est l’élu 2016, avec ses 352 pages d’explications du fonctionnement d’une montre mécanique et de ses grandes complications. L’auteur, Ryan Schmidt, est expert chez Christie’s. Il synthétise ici son propos pour le rendre accessible au plus grand nombre, avec le soutien de plus de 400 illustrations. Pour moins de 70 CHF, ce serait un tort de s’en priver !

Ryan Schmidt La montre mécanique et ses complications

 

Vous aimerez aussi