X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Golay Spierer

Rechercher dans :
Audemars Piguet - Visite du Musée Atelier

Audemars Piguet Visite du Musée Atelier

La marque vous offre une expérience hors du commun dans son univers culturel.

Un savoir-faire visionnaire et empreint de tradition

Marqué par une muséographie pionnière et une architecture contemporaine, cet espace met en scène son savoir-faire à la fois visionnaire et empreint de tradition. Le Musée Atelier incarne l’esprit libre et l’engagement avec lequel la Manufacture perpétue la Haute Horlogerie, à la vallée de Joux et bien au-delà. Le Musée Atelier réunit la Maison des Fondateurs, où Jules Louis Audemars et Edward Auguste Piguet établirent leur premier atelier en 1875, à une spirale de verre ultra-contemporaine, imaginée par BIG (Bjarke Ingels Group). C’est en 2014 que le groupe BIG remporte le concours d’architecture, initié par Audemars Piguet, visant à créer une extension inclusive connectée à sa bâtisse historique.

Dans un écrin distinctif et sobre qui réunit quelque 300 montres, le Musée Atelier raconte la richesse technique et esthétique des garde-temps nés à la vallée de Joux depuis plus de deux siècles. Au centre de la spirale, deux ateliers traditionnels, Grandes Complications et Métiers d’Art, offrent aux visiteurs une proximité unique avec les artisans et une immersion au cœur de leur savoir-faire. Une invitation à comprendre comment naissent les prouesses mécaniques et esthétiques qui rythment le musée. Ce projet architectural et muséographique ambitieux est né de la créativité et de la collaboration d’une multitude d’experts. Architectes, ingénieurs et artisans locaux ont étroitement œuvré aux côtés de nombreux départements et collaborateurs d’Audemars Piguet, chacun repoussant les limites de son expertise pour atteindre de nouveaux sommets. Offrant une perspective unique sur la Vallée et sur la Haute Horlogerie, le Musée Atelier raconte le début d’une histoire et d’un héritage qui ne cesse de grandir.

Visite du musée Atelier

Le Musée Atelier Audemars Piguet © Audemars Piguet

« Nous souhaitions que les visiteurs puissent vivre notre patrimoine, notre savoir-faire, nos origines culturelles et notre ouverture sur le monde, dans un espace qui reflète à la fois nos racines et notre esprit visionnaire », souligne Jasmine Audemars,
Présidente du conseil d’administration d’Audemars Piguet. « Mais nous voulions avant tout rendre hommage aux horlogers et artisans, qui de génération en génération, ont fait de la Manufacture Audemars Piguet ce qu’elle est aujourd’hui ».

Deux siècles d'histoire horlogère reinterprétés au rythme d'une partition de musique

Le Musée Atelier Audemars Piguet illustre l’esprit visionnaire de la Manufacture. Sa scénographie raconte l’évolution de l’horlogerie à la vallée de Joux – révélant comment elle est devenue l’un des berceaux de la Haute Horlogerie suisse – avant de présenter une riche sélection de pièces historiques et contemporaines du patrimoine Audemars Piguet. Imaginée par le scénographe allemand ATELIER BRÜCKNER, la visite est rythmée de crescendos, de moments forts et contemplatifs. Les facettes techniques et créatives de l’horlogerie se racontent  à travers divers sculptures, automates, installations cinétiques, maquettes de mouvements mécaniques complexes et tables didactiques. Cette expérience se prolonge pour le visiteur jusqu’à l’établi qui l’invite à découvrir certaines des techniques ancestrales, comme le satinage et le perlage.

Visite du musée Atelier

Musée Atelier Audemars Piguet © Audemars Piguet

« Le Musée Atelier Audemars Piguet est un lieu unique de découvertes, d’apprentissage et de convivialité, où connaissances et savoir-faire sont transmis aux générations suivantes », affirme Sébastian Vivas Directeur du musée et du patrimoine Audemars Piguet. « Les défis techniques de son architecture et de sa scénographie font de lui l’équivalent muséographique d’une Grande Complication horlogère ».

Près de 300 montres d'exception

Les vitrines retracent plus de deux siècles d’histoire horlogère et présentent près de 300 montres, dont de nombreux chefs-d’œuvre de miniaturisation, de complexité technique et de design. Elles racontent comment, au XIXe siècle, de modestes artisans d’une vallée isolée ont façonné ces garde-temps et séduit le monde, suscitant aujourd’hui encore la fascination des amateurs d’horlogerie. Au cœur de la spirale, on retrouve les montres à complications historiques et contemporaines de la Manufacture. Des montres à sonnerie, à calendrier et à chronographe, gravitent autour de «L’Universelle». Cette montre de poche datant de 1899 demeure la montre la plus compliquée produite à ce jour par Audemars Piguet. En hommage aux cycles astronomiques qui ont modelé l’histoire de l’horlogerie, les montres à complications sont présentées dans des vitrines sphériques, inspirées du système solaire. L’exposition se termine par une grande collection de Royal Oak, Royal Oak Offshore et Royal Oak Concept.

Un hommage à des générations de talents

Le Musée Atelier Audemars Piguet illustre le savoir-faire séculaire de ses fondateurs au cœur de la spirale à travers deux ateliers où les montres les plus compliquées de la Manufacture sont aujourd’hui encore créées. Le premier, dédié aux Grandes Complications, voit naître des mains d’un seul et même horloger des montres comptant quelque 648 composants et nécessitant de 6 à 8 mois de travail d’assemblage, d’ajustage et de réglage. Le second, appelé Métiers d’Art, réunit maîtres-joailliers, sertisseurs et graveurs qui donnent vie à des chefs-d’œuvre de Haute Joaillerie. A la fois tournés vers le passé, le présent et l’avenir, ces ateliers incarnent l’esprit sans compromis d’Audemars Piguet.

Visite du musée Atelier

Le Musée Atelier Audemars Piguet © Audemars Piguet

Une vision artistique du patrimoine et du savoir-faire

Reflétant l’engagement culturel et artistique de la Manufacture, le Musée Atelier Audemars Piguet accueillera également certaines œuvres itinérantes réalisées par les artistes qu’elle commissionne. Depuis 2012, Audemars Piguet encourage un dialogue créatif entre Art Contemporain et Haute Horlogerie en invitant des artistes à explorer ses origines géographiques et culturelles ainsi que des thèmes tels que la complexité et la précision.

A l’ouverture du Musée Atelier, la Manufacture exposera des œuvres commissionnées auprès d’artistes avec lesquels elle collabore. A travers le prisme de l’art contemporain – la photographie de Dan Holdsworth « Vallée de Joux n° 10 » de sa série The Vallée de Joux, la photographie de Quayola « Remains #A_027 » extraite de son œuvre Remains: Vallée de Joux et l’installation sonore in situ d’Alexandre Joly Subliminal Moving Shapes – plongeront le visiteur au cœur de l’univers géographique, culturel et technique d’Audemars Piguet.

Une montre sur-mesure

Pour célébrer l’ouverture du Musée Atelier Audemars Piguet, la Manufacture présente une réinterprétation de l’un de ses plus rares chronographes, datant de 1943. Entre les années 1930 et 1950, Audemars Piguet a produit 307 montres-bracelets chronographes, qui figurent aujourd’hui parmi les pièces historiques les plus prisées. Baptisée [Re]master01, cette édition limitée à 500 exemplaires marie tradition et esprit visionnaire, deux caractéristiques qui signent les créations Audemars Piguet. Ce nouveau chronographe à remontage automatique disposant de la fonction retour-en-vol (flyback) reprend les codes esthétiques de la montre originale: une boîte ronde et des cornes en forme de goutte en acier inoxydable, contrastés d’une lunette, de poussoirs et d’une couronne chanfreinée en or rose 18 carats. Le cadran couleur or affiche des aiguilles heures, minutes et secondes en or rose, ainsi que des aiguilles de chronographe et un tachymètre bleuis. Deux bracelets l’accompagnent : l’un en veau brun clair, le second en alligator brun, tous deux cousus main.

Visite du musée Atelier

[Re]master01 © Audemars Piguet

A l’instar de la montre-bracelet de 1943, la [Re]master01 porte la signature « Audemars Piguet & Co Genève», rappelant que de 1885 jusqu’au milieu des années 1970, Audemars Piguet possédait un atelier à Genève lui permettant une plus grande proximité avec ses clients finaux et facilitant sa distribution en Europe et dans le monde. C’est vers les années 1920 – 1930 qu’Audemars Piguet commence à signer ses montres en mentionnant fréquemment Genève sur ses cadrans – une ville connue au-delà des frontières. En reprenant cette signature sur la [Re]master01, Audemars Piguet célèbre l’ouverture sur le monde de sa Manufacture profondément ancrée à la vallée de Joux.

Visite du musée Atelier

[Re]master01 © Audemars Piguet

 

Vous aimerez aussi

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >