×

Cette recherche est sponsorisée par Montandon & Co.

Rechercher dans :
Culture - L'œuf comme forme horlogère

Culture L'œuf comme forme horlogère

Symbole de vie, la forme de l'œuf existe dans l'horlogerie depuis le XVIe siècle. D'abord dictée par des contraintes techniques, elle reste l'une des géométries de boîtes des plus rares


WORLDTEMPUS – 21 avril 2011
Louis Nardin
Cultures et religions ont toutes attribué un sens à la figure de l'œuf, symbolisant le plus souvent l'origine de la vie, la renaissance. Les cultures européennes l'ont en particulier associé au printemps et au retour des beaux jours après l'hiver. Une période durant laquelle il était aussi coutume de distribuer des étrennes à ses proches et amis, des présents qu'on souhaitait porteur de chance et de félicité. En horlogerie, l'œuf, et sa forme ovoïde, est présent depuis le XVIe siècle. De l'Œuf de Nuremberg au boîtier futuriste de la Rolling guardian time de Ladoire, il a traversé les époques et connu de multiples interprétations. Retour sur l'histoire des œufs précieux mesurant le temps.
Forme confortable
«Le remplacement des poids par un ressort comme source d'énergie a permis de modifier la morphologie des mouvements en leur donnant une forme tambour, explique Jean-Claude Sabrier, historien spécialisé de l'horlogerie. Dès lors, il suffisait de souder une attache sur l'un des bords du boîtier pour porter sa montre autour du cou, modifiant ainsi sa forme ronde pour une géométrie ovoïde.» Plusieurs historiens dont l'Anglais Anthony Turner, citent l'Œuf de Nuremberg, réalisé par l'horloger allemand Peter Henlein au tournant du XVIe siècle à Dresde, comme la première montre arborant cette forme - appelée parfois «bassine» également.
A l'époque, ce nouveau style de porté avait également l'avantage de faciliter la manipulation de la montre. On la sortait et la rangeait ainsi facilement dans sa poche grâce à cette forme plus ergonomique.

CULTURE_330390_0

Au début du XVIIIe siècle, les artisans-rhabilleurs genevois créent des montres de formes dont certaines évoquent des œufs. Cette tradition se poursuivra plus tard à Vienne et dans d'autres villes importantes d'Europe comme Londres par exemple. Mais l'œuf dans sa déclinaison la plus précieuse et célèbre viendra de Pierre-Karl Fabergé, fils de Huguenot français réfugié à Saint-Pétersbourg. En 1885, le Tsar Alexandre III lui commande le premier exemplaire d'une série qui en comptera 52 pour l'offrir à sa femme la Tsarine Maria Fedorovna. Constructions ultrasophistiquées, les œufs de Fabergé tireront leur réputation d'une concentration exceptionnelle de techniques artisanales comme l'émaillage ou l'orfèvrerie, et de l'utilisation généreuse, entre autres, de métaux précieux et de pierres rares.

Œuf lunaire

Pourtant, les œufs de Fabergé, s'ils font appel à des techniques souvent présentes dans l'habillage des montres, ne sont pas des garde-temps. Ceci jusqu'à ce que, Paul Gerber, horloger zurichois et lauréat du prix Gaïa en 2007, coréalise en 1997 avec la maison allemande Mayer pour l'habillage l'Œuf serpent et, en 2002, l'Œuf lune sur commande de Fabergé. L'Œuf lune présente en particulier un mouvement mécanique à phase de lune exclusif 8 jours à double barillet avec spiral à courbe terminale Breguet. Mieux, un mouvement à musique joue tous les jours à midi le «Clair de lune» de Debussy.CULTURE_330390_1

En 2005, Ulysse Nardin utilise l'œuf comme écrin à une collection dédiée aux 200 ans du Kremlin à Moscou. A cette occasion, la marque à l'ancre de marine réalise une série limitée de 30 montres au cadran émaillé illustrant l'édifice, chacune intégrée dans un œuf-écrin baptisé Œuf des Tsars et combinant, entre autres, émail grand feu, sertissage de diamants blancs et sculpture en or. La marque répétera l'exercice quelques années plus tard en l'honneur de Saint-Pétersbourg cette fois.

Œufs plats

Breguet sera l'une des premières marques à avoir récemment adapté cette forme particulière à la montre-bracelet. La Reine de Naples, très remarquée à sa sortie en 2002, reprend exactement la forme de l'œuf, qu'elle réserve exclusivement aux femmes.
Pour les hommes, la manufacture Minerva avait présenté avant son rachat par le groupe Richemont, son modèle Tourbillon heures mystérieuses en 2005. Le modèle, intégré depuis dans la collection Montblanc, a été doté ce printemps d'un calibre toujours à tourbillon mais avec double spiral cylindrique baptisé Tourbillon Bi-Cylindrique. Outre la technicité du calibre, le modèle s'illustre par l'excellente intégration des cornes, un exercice de style très délicat avec ce type de boîtier.CULTURE_330390_2

La forme oblongue a également ses partisans parmi des marques versées dans l'exploration et le futurisme horloger. Horus l'a utilisée pour son Ultramarinum marine par exemple. Mais les cas les plus extrêmes viennent des ateliers de Ladoire et de Hublot. La Rolling Guardian Time dessinée par Lionel Ladoire interprète cette forme en lui rajoutant des angles pour en faire la signature de sa marque. Dans ce premier modèle dévoilé en 2008, l'analogie avec l'œuf est encore plus forte du fait de la structure très bombée, voire opulente, de la glace saphir.

Science-fiction

Dernier exemple en date, la MP-02 Clé du Temps de Hublot livre une interprétation du rôle d'une montre, et de son design, digne d'un roman de science-fiction. Capable d'indiquer, à choix, trois types de mesure du temps selon des vitesses différentes, elle présente un boîtier avec à 6h un tourbillon vertical servant de «point de chute» aux lignes de l'ensemble.
Et en pensant à Christophe Colomb, la Zenith du même nom entre dans la liste. Cette fois, le boîtier est rond, mais chaque glace saphir est dotée d'une demi-sphère laissant virevolter l'échappement mobile sur trois axes iconique de son calibre. La forme de l'œuf, quelque part, est toujours là, mais cette fois à l'intérieur.CULTURE_330390_3
Comme étrenne, la Christophe Colomb convient parfaitement mais comptez tout de même 210'000 francs suisses avec taxes pour ce modèle exclusif et rare. D'ailleurs, l'œuf en horlogerie vaut toujours un certain prix puisque la Reine de Naples, le modèle le moins cher actuel, débute à 15'000 francs suisses taxes comprises et que les pièces uniques, anciennes ou non, dépassent plusieurs centaines de milliers de francs. C'est définitivement le genre d'objet qu'on ne trouvera pas par hasard caché dans son jardin.

 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance...

En savoir plus >

Fabergé enchante avec des créations horlogères inattendues, en droite ligne avec ses fameux Œufs de Pâques Impériaux, qui ont fait sa renommée. 

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Montblanc s’attache depuis toujours aux mêmes valeurs : la recherche de la qualité et le savoir-faire artisanal. Cette exigence inflexible des formes, du savoir-faire et des traditions se reflète...

En savoir plus >

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >