X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Corum

Rechercher dans :
Cartier - Tank, cent ans de succès

Cartier Tank, cent ans de succès

La collection horlogère phare de Cartier a remporté depuis sa naissance en 1917 toutes les batailles de la popularité, sans jamais perdre son âme. Retour sur le centenaire d’une icône.

Tank. Quel nom étrange pour une montre ! Mais tout un symbole aussi. Si aujourd’hui, personne n’ignore ce qu’est un tank, pendant la Première Guerre mondiale, ces monstres d’acier faisaient leur première apparition sur les champs de bataille. Quoique peu connus du grand public, ils n’en étaient pas moins des objets de modernité. L’histoire veut que Louis Cartier ait été impressionné par les chars d’assaut Renault. Au point de leur rendre hommage par une montre ? Sans doute, car la montre Tank qu’il crée évoque effectivement leur forme, vue de dessus – un carré entouré de deux barres parallèles rappelant les chenilles des tanks. La nouveauté de ces engins a sans doute résonné aussi dans l’esprit de Louis Cartier, qui, après avoir réalisé en 1904 une montre-bracelet pour son ami l’aviateur Santos Dumont, réfléchissait à créer un nouvel objet horloger. Il le souhaitait libéré de la tradition et empreint d’un design moderne, caractérisé par une architecture géométrique et une rigueur formelle, et l’imaginait devenant un accessoire incontournable et pratique mais aussi élégant.

Tank, cent ans de succès

Modèle Tank de 1919


Un design intemporel

Aujourd’hui, cent ans plus tard, la montre Tank célèbre un vénérable anniversaire, sans avoir rien perdu de son pouvoir de séduction et de son esprit. Aussi inarrêtable que l’engin de guerre dont elle s’inspire, elle a traversé les époques, s’adaptant aux modes et aux différents styles artistiques, au gré de près de quarante modèles différents - déclinés en plusieurs tailles et matières – sertis ou non, qui ont su toucher des générations extrêmement différentes d’hommes et de femmes, tout en conservant jusqu’à nos jours ses signes distinctifs d’origine. La montre Tank joue entre le carré et le rectangle ; le bracelet est intégré à la boîte grâce à des brancards latéraux qui se prolongent pour l’enserrer ; le cadran est généralement blanc, parcouru de chiffres romains et du chemin de fer des minutes ; les aiguilles bleuies sont de forme glaive (ou de pomme évidée sur les premiers modèles), et la couronne est sertie d’un cabochon en saphir.

Tank, cent ans de succès

Tank Anglaise © Cartier


Tour du monde

Respectant scrupuleusement ses codes d’origine, la montre Tank a fait le tour du monde : la Tank Chinoise de 1922 évoque le portique des temples chinois ; la Tank Américaine de 1989 se cambre, son rectangle s’adoucit et ses brancards sont arrondis ; la Tank Française de 1996 adopte un bracelet métallique, et la Tank Anglaise de 2012 dissimule sa couronne dans l’un des brancards et renferme le mouvement calibre manufacture 1904-PS MC.

Après le modèle Tank Louis Cartier, né en 1922, et qui met à l’honneur un rectangle adouci, la Tank a joué sur la forme du rectangle, l’étirant à l’horizontale (Tank Divan de 2002) comme à la verticale (Mini Tank Allongée de 1960) et même dans les deux sens, comme avec la Tank Asymétrique de 1936 et la Tank Oblique de 1963. Elle a aussi cédé à la couleur pendant la grande période Must de Cartier des années 1970 où sont apparus des cadrans colorés en matières précieuses (onyx, corail) vierges de tout chiffre, et à la modernité des années 1920, avec un modèle déconcertant à guichets à chiffres inspiré des heures sautantes. Autre modèle original, dans la mouvance de la Reverso de Jaeger-LeCoultre, la Tank basculante de 1932 permet de protéger le cadran lors d’activités sportives. Plus près de nous, les modèles Tank Louis Cartier Squelette Saphir et Manufacture Cartier Squelette expriment le caractère technologique et esthétique de notre époque, avec des mouvements manufacture.

Tank, cent ans de succès

Tank Divan


Photogénique

La première Tank fut vendue le 12 novembre 1919, Louis Cartier désirant attendre le retour de la paix après la Grande Guerre pour commercialiser sa nouvelle montre. Auparavant, il avait cependant offert au général Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain en Europe, le prototype de sa Tank. Depuis, une brochette impressionnante de personnalités a été photographiée, une Tank au poignet, et la montre est probablement la première à avoir été vue au cinéma : en 1926, Rudolph Valentino la porte dans le film « Le Fils du sheik », et l’image, anachronique, reste célèbre. Célèbres aussi sont les clichés de Clark Gable, Mohamed Ali, Ingrid Bergman, Simone Signoret et Yves Montand, Catherine Deneuve, Andy Warhol et Lady Di, entre autres, où la Tank accompagne les stars.

Tank, cent ans de succès

Rudolph Valentino, dans "Le Fils du sheik"

Aujourd’hui, sur le site internet de Cartier, près de 140 montres Tank sont disponibles, dont les deux tiers sont des modèles féminins, et leurs prix s’échelonnent entre CHF 2300.- pour le petit modèle féminin Tank Solo et CHF 142'000 pour la Tank Anglaise entièrement sertie. De quoi donner l’envie et la possibilité à tout un chacun de jouer les stars.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Audace et inventivité, l’histoire horlogère de la Maison Cartier est le reflet d’un état d’esprit unique : « le joaillier des rois et le roi des joailliers». Sa renommée est liée à la tradition d’excellence dont elle a hérité. Cartier fut précurseur dans l’utilisation du platine en joaillerie et l’un des pionniers de l’horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >