X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Blancpain - Villeret Quantième Annuel GMT

Blancpain Villeret Quantième Annuel GMT

La différence entre un quantième annuel et un quantième perpétuel est minime : un seul jour par année. Et elle est encore moins importante lorsque le quantième annuel est associé à un second fuseau horaire pour incarner la compagne idéale du voyageur.


Lettres du Brassus N°09Jeffrey S. KingstonBlancpain_331333_0

« Nous sommes aujourd'hui le lundi 31 janvier ». C'est sous cette forme que s'énonce généralement une date complète. Pour quel motif, les montres n'affichent-elles donc pas la date selon cette succession logique ? Trop souvent, le quantième est situé dans une partie du cadran, le jour de la semaine dans une autre et le mois ailleurs encore. Dissociés. Ou démantelés, si vous préférez. « 31 », « lundi », « janvier ». Bien sûr, toutes les informations figurent sur le cadran, elles ne sont simplement pas placées comme vous souhaiteriez les trouver. À cet égard, Blancpain a fait souffler un vent neuf avec la Villeret Quantième Annuel GMT. Toutes les indications de la date sont réunies sur la partie droite du cadran, disposées de la même manière que si vous les formuliez, le jour de la semaine en haut, le quantième au milieu et le mois en bas.

Hormis la logique inhérente à la conception d'un affichage qui adopte l'ordre commun à la plupart d'entre nous, la nouvelle Villeret offre également l'agrément d'un quantième annuel. Sous l'aspect de la fonctionnalité, cette complication calendaire est presque équivalente à un quantième perpétuel car elle prend en considération la différente longueur des mois de 30 et de 31 jours. À toutes les fins de mois, avec une seule exception en février, le quantième annuel se positionne automatiquement au premier jour du mois suivant, quelle que soit sa durée. Tel est précisément l'avantage offert par un quantième perpétuel complet. Le nouveau quantième annuel ne s'en différencie que sur un point : il ne tient pas compte de la longueur variable du mois de février, qui compte 28 ou 29 jours (les années bissextiles). Cette particularité demeure le seul apanage du quantième perpétuel. De ce fait, une fois par année, à la fin du mois de février, le quantième annuel requiert l'intervention manuelle de son propriétaire qui avancera les indications au 1er mars. À cette nuance près, toutes les caractéristiques du quantième perpétuel se retrouvent sur le nouveau modèle à quantième annuel.

Qui plus est, l'ajustement requis par le calendrier à la fin du mois de février est facilité sur la Villeret Quantième Annuel GMT par la présence des correcteurs sous cornes exclusifs à Blancpain. Si les dispositifs généralement utilisés par les marques horlogères prévoient le recours à un stylet pour actionner un correcteur situé sur le flanc du boîtier et procéder au réglage d'une indication calendaire, les correcteurs sous cornes brevetés par Blancpain sont aisément manipulables à la pointe du doigt. Lorsque la fin du mois de février s'approche, il n'est nul besoin de se lancer frénétiquement à la recherche de l'outil oublié dans un tiroir, il suffit simplement d'utiliser le correcteur sous corne de la date afin de régler la montre pour une nouvelle année entière, jusqu'à la fin du prochain mois de février. Mieux encore, comme ces correcteurs au maniement facile sont situés sous les cornes du la montre, les flancs du boîtier conservent une remarquable pureté de lignes.

 

Blancpain_331333_1

 

Ainsi que son nom le laisse entendre, la nouvelle Villeret ne présente pas uniquement les fonctionnalités d'un quantième annuel, mais dispose également des avantages liés à l'affichage d'un second fuseau horaire. Le cadran offre en effet une double indication de l'heure. L'une avec les aiguilles habituelles des heures et des minutes au centre, l'autre dans un compteur doté d'une échelle 24 heures. La grande aiguille des heures peut être avancée ou reculée par sauts d'une heure par l'entremise de la couronne alors que l'aiguille des 24 heures conservera sa position immuable. Ce dispositif permet de régler l'affichage de l'heure en fonction du temps local (en supposant que son propriétaire vienne de franchir un ou plusieurs fuseaux horaires et désire ajuster sa montre en fonction de l'heure en vigueur sur son lieu de séjour) tout en laissant le compteur 24 heures indiquer l'heure de son lieu de résidence. C'est une disposition parfaite pour les voyageurs, qui souhaitent consulter aisément l'heure locale et conserver un lien permanent avec leur heure de référence.

Si vous êtes un connaisseur chevronné, une question devrait déjà s'être formée dans votre esprit. « Qu'arrive-t-il au quantième annuel si l'heure locale est avancée en passant minuit ? » Si vous êtes réellement versé dans l'art de l'horlogerie, une autre interrogation accompagnerait la première. Et comme les mécanismes complexes de calendrier ne peuvent généralement pas être réglés à rebours, elle adopterait l'énoncé suivant : « Qu'arrive-t-il au quantième annuel si l'heure locale n'est pas avancée, mais reculée en passant minuit ? »

L'importance de ces questions ne s'attache pas exclusivement au mode de construction du mouvement et à la façon dont le complexe quantième annuel et les fonctions GMT sont associées, mais détermine dans une large mesure sa véritable utilité pour le globe-trotter. De la même manière qu'une montre à double fuseau horaire bien conçue indique prioritairement l'heure locale à l'aide des deux grandes aiguilles au centre, elle doit afficher la date locale. Si cette condition est remplie, la montre fonctionnera comme tout garde-temps habituel dans le nouveau fuseau horaire où se trouve le voyageur qui souhaite, en bonne logique, connaître l'heure et la date de son lieu de séjour actuel. Blancpain a toujours répondu à cette attente avec ses modèles à double fuseau horaire Villeret et Léman de même qu'avec les montres Réveil des collections Léman et L-evolution. La manufacture offre également cette fonctionnalité dans la nouvelle Villeret Demi-Fuseau Horaire. L'affichage de la date est systématiquement lié à l'heure locale sur chacune de ces réalisations et, si l'heure locale est avancée ou retardée en passant minuit, la date se modifie de manière correspondante vers l'avant ou l'arrière.

 

Blancpain_331333_2

 

Cette relation cohérente entre la date et l'heure locale devient incomparablement plus épineuse quand l'indication de la date adopte une forme aussi complexe qu'un calendrier annuel. En effet, il est particulièrement ardu de relier un calendrier complet avec un autre mécanisme tel un second fuseau horaire. Et s'il convient d'assurer la possibilité d'ajuster les indications à rebours, la tâche est beaucoup plus délicate encore.

Jusqu'à quel point ? Suffisamment pour qu'une association entre un quantième annuel GMT sur laquelle le calendrier est en relation avec l'heure locale n'ait jamais vu le jour avant la présentation de ce nouveau modèle Villeret. Si une montre à quantième annuel et double fuseau horaire a bien figuré au catalogue d'une autre marque, elle se gardait bien d'affronter la difficulté représentée par le passage de minuit vers l'avant ou vers l'arrière en s'abstenant de coordonner la date avec le mécanisme GMT (l'heure locale) et en lui attribuant uniquement le rôle d'afficher la date sur le lieu de résidence qui, par définition, ne connaît aucune modification au moment d'ajuster l'heure locale. Blancpain a donc inscrit une nouvelle première mondiale à son palmarès avec la Villeret Quantième Annuel GMT dont la date avance ou recule en fonction du réglage de l'heure locale.

Doté de deux barillets, son calibre de base à remontage automatique souligne que la Villeret Quantième Annuel GMT est une parfaite montre de voyage qui offre 72 heures de réserve de marche. Le fond en verre saphir transparent dévoile au regard le rotor en or guilloché qui forme un élégant contrepoint avec les éléments du mouvement, également décorés à la main.

À l'évidence, comme les autres membres de la ligne Villeret, la nouvelle création, qui sera disponible dans une exécution en or blanc ou en or rouge, possède un cadran guilloché avec des chiffres romains en applique de la même teinte que le boîtier au diamètre de 40 millimètres.

Blancpain_331333_3

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >